Historic Racing : Encore un bon meeting pour Equipe Europe

Deuxième manche de la saison by Peter Auto, l’Historic Racing (2-4 juillet) venait se produire sur le circuit Bugatti à la date où nous aurions du retrouver Le Mans Classic.... Encore une fois, Equipe Europe était le team présentant le plus de voitures avec 22 autos dans les différents plateaux proposés par Peter Auto. Après l’extraordinaire meeting de Dijon pour l’equipe francilienne (lire ici) , elle était l’équipe à battre et elle a encore réalisé quelques belles performances.

JPEG - 543.7 ko

Dans le Grestest’s Trophy, les deux voitures engagés par equipe Europe, la Lister Jaguar de Charles de Villaucourt et la Bizzarrini de Christian Bouriez signaient les 3ème et 2ème temps en qualification laissant augurer de belles choses en course. Pour la première course, une petite averse est venue se joindre aux concurrents mais cela n’a pas empêché Christian Bouriez de décrocher la victoire pendant que Charles de Villaucourt terminait 4ème de cette course. Pour la seconde course, disputé tôt dimanche matin dans des conditions climatiques encore précaires, Christian Bouriez termine cette fois deuxième et nulle doute que Charles de Villaucourt aurait également signé un excellent résultat sans un souci de freins arrières en toute fin de course alors qu’il était 3ème juste dans les échappements de la Bizzarrini de Ebeling... Ce n’est sans doute que partie remise pour un podium lors d’une prochaine course.

JPEG - 368.9 ko

Côté Group C Racing, la famille France étaient de nouveau présente avec leur Nissan R90 CK mais ils ont eu fort à faire avec la Gebhart piloté par Marco Werner, triple vainqueur des 24 Heures du Mans...Pour la première course samedi, la pluie s’est invitée en plein course, obligeant la direction de course de brandir le drapeau rouge avant de redonner le départ pour quelques tours en pneus pluie. Ils termineront 4ème de cette course particulière. La seconde course disputée dimanche a vue la pluie s’inviter encore une fois. Malheureusement, un problème avec l’extincteur de bord n’a pas permis à la famille France de disputer la victoire au scratch, mais elle termine toutefois première de sa catégorie.

Le Sixties Endurance reste une des courses les plus disputées, tant par le nombre de concurrents que par la qualité des autos présentes aux avants-postes susceptibles de l’emporter. Ici encore, Pierre-Alain et Erwin France se classent 4ème en qualification avec leur Cobra Daytona juste devant la sœur de Dominique Guenat et Yvan Mahe. Charles de Villaucourt signe le 8ème temps sur sa Cobra.

JPEG - 346.8 ko

Victorieux à Dijon, la Cobra partagée par Maxime Guenat et Guillaume Mahe - 21ème - a connu une séance difficile et devra changer de différentiel. Sous un ciel enfin devenu clément en fin de journée samedi, et après un travail acharné des mécaniciens qui ont du régler ce problème mais aussi intervenir sur la Jaguar E-Type d’Armand Mille suite à un problème de moteur et qui n’avait disputé aucun tour en qualification, le travail a été récompensé. Pour ce dernier, parti 60ème sur la grille, revenir en 15ème position relève de l’exploit. Il en est de même pour Maxime Guenat qui limite la casse en terminant 5ème. Devant, c’est Yvan Mahe qui prend la tête de la Cobra Daytona qu’il partage avec Dominique Guenat. Il a gardé la tête jusqu’à l’arrêt obligatoire au stand. Malheureusement, le temps a été perdu en raison d’un embouteillage au ravitaillement... Finalement, Dominique Guenat troisième au classement général, derrière la deuxième voiture sœur partagée par Pierre-Alain et Erwin France. Ils ont conservé cet ordre jusqu’à la fin. La quatrième voiture Equipe Europe dans le top cinq était la Cobra conduite en solitaire par Charles de Villaucourt à une impressionnante quatrième place.

JPEG - 526 ko

Le neuvième était Luc Pierre Verquin à Bor de sa Jaguar E-Type ainsi que Julien Lagreze qui a fait un début de course impressionnant et qui termine 20e aussi à bord d’une E-Type. La 17e place au classement général était suffisante pour la deuxième place de la catégorie GT2 pour la Lotus Elan pilotée par Stéphane et Victor Gutzwiller.

En Heritage Touring cup, Maxime Guenat a signé avec une belle avance la pole position à bord de sa splendide Ford Capri RS3100. Pour la course, suite à la copieuse averse tombee lors de la course précédente, le choix des pneu fut crucial, et parti en pneu pluie sur une piste qui s’est asséchée plus vite qu’attendue, Maxime Guenat n’a pu conserver l’avantage de la pole face à Emile Breittmeyer parti en slick. Malheureusement, un souci d’un écrou de roue indiscipliné après l’arrêt Maxime Guenat l’obligé à abandonner. De son côté , Armand Mille réalise une course régulière qui lui permet de terminer deuxième du groupe A, tandis que Jean-Marc Merlin termine quant à lui sixième au classement général.

Côté Endurance Racing Legends dont c’était la première apparition cette année avant d’être course de support lors des prochaines 24h du Mans, les courses se sont déroulées également dans des conditions changeantes, et Jean-Marc Merlin sur sa Porsche 911 GT3 RSR termine neuvième en course 1 en cinquième position et troisième en classe en course 2 après une longue bataille avec une Porsche similaire.

JPEG - 418.9 ko

Reste les deux courses du Classic Endurance Racing. Parti quatrième, Pierre-Alain France a été impliqué dans une longue bataille avec Emmanuel Brigand pour la deuxième place. Elle a finalement été réglée en faveur de Pierre-Alain et il a franchi la ligne en deuxième position à bord de sa Lola T70. En GT, Alice Bouriez n’a pas été impressionnée par les conditions difficiles et a réalisé une belle performance avec sa Porsche 911 Carrera RS 2.7. En CER2, Maxime Guenata réalisé une performance de premier plan en atomisant la concurrence puisqu’il s’en est fallut de peu qu’il prenne 1 tour au second à quelques encablures de l’arrivée. Son père Dominique termine lui 3ème de cette course.

Il était bien sur difficile de rééditer l’exploit de Dijon, mais encore une fois, Equipe Europe est présente sur quasi tous les podiums des plateaux auxquels elle participe. Rendez-vous est donné maintenant sur le circuit de Nogaro pour l’acte 3 où une dizaine de voitures du team devraient être présentes, un peu moins qu’habituellement, mais ce sera le cas de tous le monde.

JPEG - 371.8 ko
JPEG - 330.3 ko
JPEG - 357.9 ko

Texte : NewsClassicRacing - ©Photos : PhotoClassicRacing.com & Reynaud Guillaume Photography

www.equipeeurope.com
-> Les suivre sur Facebook


Relire :

2021 :
-> GP de l’Age d’Or : l’incroyable razzia d’Equipe Europe
-> Equipe Europe dans les starting blocks
2020 :
-> Pendant l’intersaison chez Equipe Europe...
-> Fin de saison pour Equipe Europe à Estoril
-> Equipe Europe : retour sur Monza Historic
-> Tour Auto Optic 2000 : La victoire pour Equipe Europe au Tour Auto !
-> Tour Auto Optic 2000 :Objectif Tour Auto pour Equipe Europe
-> Dix Mille Tours : Retour gagnant pour Equipe Europe


 

Portfolio