GP de l’Age d’Or : l’incroyable razzia d’Equipe Europe

C’était la rentrée en piste sur le circuit de Dijon-Prenois en ce premier week-end de juin à l’occasion du Grand Prix de l’Age d’Or.

JPEG - 978.2 ko

En effet, il s’agissait de la première épreuve pour les meetings by Peter Auto après l’annulation des Dix Mille Tours et de Spa Classic. Depuis la dernière manche d’Estoril en octobre dernier, les différentes équipes avaient eu le temps de fourbir leurs armes, nous en parlions dans notre précédent article (lire ici)concernant Equipe Europe.

Avec 20 voitures présentes dans les différents plateaux, Equipe Europe était encore une fois l’un des team ayant le plus de voitures au mettre titre d’ailleurs que d’autres grosses structures européennes. Il faut dire que pour cette reprise, les plateaux étaient globalement bien fournis et que la concurrence promettait d’être rude. Les courses furent effectivement très disputé et le bilan est grandiose pour l’équipe dYvan Mahé : pas moins de 7 victoires dont 3 à l’actif du seul Maxime Guenat  !

JPEG - 335.1 ko

C’est dans la course du Sixties Endurance qu’Equipe Europe entama sa moisson. Après avoir signé la pole (Yvan Mahé/Guillaume Mahé - Shelby Cobra Daytona Coupé) devant une meute de Cobra, la ronde de deux heures fut des plus disputées pour un résultat déjà hors norme puisque l’équipe monopolisait toutes les marches du podium. Victoire de Maxime Guenat / Guillaume Mahé (Shelby Cobra 289) devant Guillaume Mahé/Yvan Mahé (Shelby Cobra Daytona Coupé) et Pierre-Alain France / Erwin France sur la même monture. Ce n’était que le début d’un meeting victorieux sur toute la ligne.

JPEG - 330.6 ko

En Classic Endurance Racing 2 dimanche matin, nous avons assisté à une belle bagarre entre deux sociétaires d’Equipe Europe qui avaient fait 1 (Yves Scemama) et 3 (Maxime Guenat) en qualification, bagarre où s’était également invité Philippe Scemama (Lola T600). Cette lutte à trois fut très intense pendant les 3/4 de la course avant que Maxime Guenat ne s’empare du commandement et distance petit à petit les frères Scemama. Deuxième victoire donc pour Maxime Guenat, Yves Scemama terminant en 3ème position.

JPEG - 466 ko

En Group C Racing, on se disait que ce serait compliqué pour la Nissan R90 CK de la famille France face à l’épouvantail qu’est la Jaguar XJR14 de Christophe d’Ansembourg (-2 secondes en qualification). Il n’en fut rien. L’excellent travail accomplit sur la Nissan par Equipe Europe permis à l’équipage de remporter les deux courses de ce plateau.

JPEG - 335.9 ko

S’il est un plateau où la lutte en piste est toujours intense, c’est bien le Heritage Touring Cup. Déjà lors des qualifications, on pouvait préssentir ce qui allait se passer en piste : seulement 6/10 d’écart entre les 4 premiers. La course fut somptueuse avec une bataille des plus intense entre les Capri RS3100 de Christophe Van Riet et Guillaume Mahé... et à la fin, c’est ce diable de Maxime Guenat qui sort du bois pour l’emporter, Guillaume Mahé terminant pour sa part 3ème. Nous n’oublierons pas la victoire d’une autre voiture d’Equipe Europe en Group A avec la BMW 635 d’Armand Mille.

JPEG - 346.1 ko

Dans le magnifique plateau du Greatest’s Trophy, après une 6ème place sous une pluie battante en course 1 - personne n’est parfait ;) - Christian Bouriez (Bizzarrini 5300GT) l’emportera dans la seconde course au terme d’une lutte intense avec la Ferrari 275 GTB/C de Vincent Gaye qui dominait le début de course. Plus à l’aise sur le sec, Christian Bouriez se porta en tête au 16ème des 24 tours, position qu’il ne quittera plus jusqu’à la fin.

JPEG - 323.4 ko

Il restait alors en ce dimanche après-midi une course - Equipe Europe n’étant pas engagé en 2.0L Cup au grand bonheur des autres concurrents ;-) - avec le Classic Endurance Racing 1 ou Pierre-Alain France avec signé le deuxième temps des qualifications à bord de sa Lola T70. Si le poleman Tony Seiler conserve sa place pendant la moitié de la course, un problème mécanique l’obligera à se retirer. Pierre-Alain France n’était pas pour autant serein, Emmanuel Brigand (Chevron B19) mène alors la course et c’est dans l’avant-dernier tour qu’il le passe pour remporter la dernière victoire by Equipe Europe du wee-end, la 3ème à titre personnel. On notera également la belle 3ème place d’Armand Mille sur sa Lola T212.

On peut dire que le retour à la compétition d’Equipe Europe a été fracassant, la concurrence peut s’inquiéter pour la prochaine épreuve Historic Racing by Peter Auto qui aura lieu sur le circuit Bugatti au Mans les 3-4 juillet. En effet, non seulement la performance était au rendez-vous, mais aussi la fiabilité car toutes les voitures sont à l’arrivée. Chapeau !

-> Tous les résultats du GPAO 2021

Toutes les photos de podium ci-dessous dans le portfolio

JPEG - 424.2 ko
CER2
JPEG - 413.4 ko
GroupC
JPEG - 381.1 ko
Greatest2

Texte : NewsClassicRacing - © Photos : PhotoClassicRacing / UltimateCarPage & Equipe Europe

www.equipeeurope.com
-> Les suivre sur Facebook

-> Tout le GPAO 2021

->La suite : Historic Racing : Encore un bon meeting pour Equipe Europe


Relire :

2021 :
-> Equipe Europe dans les starting blocks
2020 :
-> Pendant l’intersaison chez Equipe Europe...
-> Fin de saison pour Equipe Europe à Estoril
-> Equipe Europe : retour sur Monza Historic
-> Tour Auto Optic 2000 : La victoire pour Equipe Europe au Tour Auto !
-> Tour Auto Optic 2000 :Objectif Tour Auto pour Equipe Europe
-> Dix Mille Tours : Retour gagnant pour Equipe Europe


 

Portfolio