La 6e montée historique de Ceyreste - 3 avril 2022

« En Avril, ne te découvre pas d’un fil » Le vieil adage que l’on nous répète depuis la nuit des temps a pu être, une fois de plus, vérifié ce samedi 2 Avril, dans la pourtant très provençale ville de Ceyreste, à deux pas des plages de La Ciotat.

PNG - 829.5 ko

Lors des traditionnelles vérifications administratives et techniques de la 6ème édition de la Montée Historique organisée par Phocéa Productions, c’est un froid très « nordique », attisé par un Mistral au meilleur de sa forme, qui attendait les quelques 75 participants à cette manifestation devenue incontournable.

Les nombreux spectateurs venus sur le parking de la salle polyvalente, malgré la froidure, purent admirer un plateau varié de voitures historiques venant tout droit des années 1960, 1970 et 1980. Parmi ces gloires de l’industrie automobile, trônaient une AC Cobra, une Morgan Drophead, une Berlinette Alpine groupe 4, une très véloce Alfa Roméo Giulia, une rare Daf 66 Marathon, aux côtés de R8 Gordini, Simca Rallye II, Renault 5 Turbo, Mini Cooper ou autre Renault 11 Turbo Zender. Quelques young timer plus récentes étaient également présents. Et puis, indissociables des Montées Historiques, les monoplaces et les protos : une Norma, une Jema, une MS 02, une barquette Serem et deux Martini de Formule Renault. Directement sortie de « La Fièvre du Samedi Soir », une Légend Car Chevy V8 dans le plus pur style Hot Road alimentait les conversations. Tous les futurs participants, ayant sacrifié aux drastiques vérifications et avalé force cafés réconfortants, se donnaient rendez-vous le lendemain sur les 3 Km de l’ancienne course de côte créée en 1902.

Dimanche 3 Avril, dès potron-minet, tous les protagonistes se retrouvaient au Plan de Masse, où était installée la ligne de départ. Rappelons qu’une montée historique n’est rien d’autre qu’une course de côte, avec les mêmes protocoles sécurité (commissaires de route licenciés FFSA, signaleurs, directeur de course, médecin urgentiste, ambulance, etc...). La seule différence étant l’absence de chronométrage, donc de classement. Convivialité, plaisir, passion et fun sont les maîtres mots de ces « démonstrations sur routes fermées »

JPEG - 113.5 ko
JPEG - 170.6 ko
JPEG - 136.1 ko

La route, sécurisée et fermée par arrêté préfectoral voyait, à partir de 9 heures, les bolides s’élancer à l’assaut du Grand Caunet, devant de nombreux spectateurs attendris de revoir, pour certains, les autos de leurs enfances. A noter la parfaite discipline de ce public, bien encadré par les bénévoles de Phocéa Productions, tout au long du parcours.
De virages en virages, d’accélérations en coups de freins, de dérapages plus ou moins bien contrôlés en ennuis mécaniques, les deux montes matinales se déroulaient sans problème majeur, si ce n’est l’abandon de Marcel Pons, sur casse d’une durit d’huile provoquant un début d’incendie dans le moteur de la 205 GTI.

La pause méridienne permettait aux hommes et aux automobiles de prendre un court mais revigorant repos. Après les cafés , les hostilités reprenaient à 13 h 30 pour deux montes supplémentaires, sous un ciel immaculé et une température bien plus clémente que la veille. C’est dans le bruit des pneus martyrisés et avec l’odeur du Ferrodo trop sollicité, que la journée passait, et se terminait dans la salle polyvalente, où la Municipalité Ceyrestenne offrait à tous, participants et bénévoles un convivial apéritif (sans alcool). Michel Vignal en profitait pour faire un bref débriefing et pour remercier tous les intervenants  : Patrick Ghigonetto, le maire de Ceyreste, toute la Municipalité, les services techniques et la Police Municipale. Il remerciait également tous les bénévoles sans qui rien ne serait possible, ainsi que les partenaires qui participèrent à cette belle réussite.

-> Liste des engagés Ceyreste

« En Mai, fais ce qu’il te plait » : un aphorisme qui tombe bien, puisque le 26, (jeudi de l’Ascension), Phocéa Productions organise la 3ème Ronde des Alpilles, au départ d’Eyguières, calquée sur le principe d’un rallye traditionnel, avec des liaisons pour rejoindre des « spéciales ». Au total, environ 70 Km de routes fermées. Seule différence : pas de chrono donc pas de classement, comme pour les montées historiques ; just for fun !!!

-> Le calendrier 2022


PNG - 21.5 ko

Organisation : PHOCEA PRODUCTIONS - Michel VIGNAL

Texte et photos : Alain Amalberti

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Liste des engagés (PDF - 50.8 ko)