Bourbonne les Bains VHC : Andruet en tête !

La station thermale accueille la Finale de la Coupe de France des rallyes réservée aux Véhicules Historiques de Compétition et le 1er " Classic" VHRS du 2 au 4 nov

PNG - 104.8 ko

Vendredi : Morière prend les devants !

Après les vérifications techniques Vendredi 2 novembre de 10h à 17h, les pilotes sont partis en fin d’après-midi pour 2 spéciales :

ES1 Larivière-Arnoncourt-Serqueux (6,10 km)
Finale VHC : Morière prend les devants face à Andruet qui pointe à 4s2. Guillemin tire son épingle du jeu avec son Opel Kadett GTE qui précède la Porsche 911 SC de Gelin.

ES2 Maynard (2,00 km)
Finale VHC : A 90 km/h de moyenne, Gelin montre qu’il peut se mêler à la bagarre en signant le scratch devant Morière et Andruet. Ces deux derniers sont séparés par 0s4 sur cette ES et après 2 ES, par 4s6. Malgré les conditions de route peu évidentes en raison de la pluie, les 26 concurrents rallient l’arrivée.

MEILLEURS TEMPS
Finale VHC :
ES1 : Gérard Morière (Porsche 911 SC)
ES2 : Norbert Gelin (Porsche 911 SC)

METEO Averses de pluie, routes glissantes.

CHIFFRES 26 concurrents s’élancent lors de cette Finale de la Coupe de France des Rallyes VHC et 66 dans le rallye « moderne ».

DECLARATIONS

Finale VHC :
- Gérard Morière : « Le terrain ressemble à celui de La Rochelle. Il est aussi rapide. Avec la pluie, ce n’est pas évident. Il faut rester sur la route. Je me tire la bourre avec Levasseur pour la victoire dans la Coupe de France. J’aime bien ce genre de bagarre. »
- Jean-Pierre Levasseur : « Je me suis montré très timide ce soir. J’étais à côté de la plaque ! J’en ai « pris » beaucoup. Sur ce genre de rallye, il faut être au bout. »
- François Guillemin : « Je n’étais pas dans le coup. Les phares se coupent par intermittence. La concentration n’était pas facilitée. Et en plus, ça glisse ! »
- François Guyot : « C’est ma première course avec cette voiture. Je dois l’apprendre. Avant le rallye, je n’ai roulé que 3 km avec ! Il va falloir rouler un peu plus demain. »
- Hervé Baillière - photo - : « J’ai eu du mal dans la première ES comme souvent. Il faut que je me mette dans le rythme et être prudent. »

ECHOS

- Le timing a été revu et corrigé en fonction du nombre des concurrents dans les trois rallyes. Ce vendredi, le premier concurrent
- de la Finale VHC s’est élancé à 18h30,
- du rallye VHRS à 19h15
- du rallye « moderne » à 20h13.

Samedi, départ
- 1ère VHC : 9h
- Départ 1ère VHRS : 9h51
- Départ 1ère « moderne » : 10h49

- La Finale de la Coupe de France des rallyes des Véhicules Historiques de Compétition (VHC), la 3e édition du Rallye national de Bourbonne-les-Bains réservé aux véhicules « modernes » et le 1er « Classic » Rallye de régularité historique sportif de Bourbonne-les-Bains ont été lancés jeudi soir avec une présentation, conviviale et amicale, de l’organisation et du parcours en présence de partenaires, de nombreux équipages, des officiels et des bénévoles dans les locaux du Casino de Bourbonne-les-Bains. « La salle est comble. On se croirait au Festival de Cannes ! », a lancé avec humour, Denis Hustache, le président de l’ASA Langres.

- Le Casino de Bourbonne-les-Bains, à proximité des parcs fermés et du podium est un point central du rallye pour les « extras ». Outre la salle de jeux ouverte à tous, un menu « spécial rallye » est proposé durant les deux jours de compétition. Les concurrents sur des véhicules historiques se retrouveront dans ce lieu, après chaque étape pour partager le repas. Le rallye se clôturera dans une salle de l’établissement, par la remise des prix dimanche à 10h30.


Samedi

-> Résultats VHC aprèsES3, ES4 et ES5 : Morière à la faute, Andruet en tête

-> Résultats VHC après ES6, ES7 et ES8 : Andruet contient Guyot

-> Résultats VHC après ES9, 10 et 11 : Andruet accentue son avance

-> le podium VHC 2012


-> Tous les classements VHC

Texte : Frédéric Dart
Photo Hervé et Elisabeth Bailliere : JM Biadatti - www.photoclassicracing.com

-> Toute l’édition 2012

 

Documents joints

 Résultats après ES6, 7 et 8 : Andruet contient Guyot (PDF - 56.6 ko)
 Résultats après ES9, 10 et 11 : Andruet accentue son avance (PDF - 52.2 ko)
 Résultats aprèsES3, ES4 et ES5 : Morière à la faute, Andruet en tête (PDF - 58.6 ko)