VHC : Originalité et diversité à Etretat-Bénouville

Pour la 16ème année consécutive, un véritable musée roulant s’est rassemblé entre Etretat et Bénouville dans le cadre d’une course de côte de plus de 1.500 mètres les 30 et 31 août.

PNG - 381.2 ko

60 voitures venues d’Allemagne, de Belgique, de France et surtout de Grande Bretagne ont convergé vers l’aiguille creuse pour se mesurer au chrono, aux intempéries et au regard d’un public passionné.

Si le meilleurs chrono du week-end revient au crédit d’une Caterham Seven post historique, la victoire en historique revient pour la deuxième année consécutive à Bob Gibson sur un proto Alpine-Renault A 110. La voiture bleue et blanche du britannique précède une autre unité du même modèle conduite par le français et sociétaire de l’ASA Côte d’Albâtre, Bruno Evrard.

Cliquez !

La troisième place du podium historique revient à la magnifique et performante Frazer- Nash Norris Special de Julian Grimwade. La monoplace bleue France d’avant guerre précède la non moins superbe Crossle 9S de David Strange. Au sixième rang du classement général, Francis da Silva place une Volkswagen Golf GTI dans un style très spectaculaire. Le pilote français devance Alan Bankhurst sur une TVR Vixen, Dave Wheeler sur Renault R8 Gordini et Duncan Richardson sur Alfa Romeo Giulia Sprint GT.

Cliquez !

Le top 10 est fermé par la première femme du plateau au volant de sa Morgan Super Aero à trois roues, Sue Darbyshire. La pilote britannique remporte la coupe des dames devant Ute Jene sur Morris Mini Cooper S en 18ème position, et Joanna Blakeney-Edward sur Frazer-Nash Shelsley. Stéphanie, la fille de Julian Wilton au volant d’une Austin Seven monoplace pointe à la cinquième position de cette coupe féminine dans la seconde moitié du classement. Autre enfant d’un concurrent fidèle de l’épreuve normande, Christopher Williams a mené brillamment sa Renault 4CV Proto en 20ème position sous les yeux remplis de fierté de son père Anthony.

Cliquez !

Parmi les nouveaux venus, une mention spéciale revient au hollandais de Belgique Hans Vvan Wortel dont la Riley 12/4 Monoplosto et l’imposant motorhome ne sont pas passés inaperçus dans la cours de la ferme de Bénouville face au chateau. La Lotus 11 de John Gray était également appréciée alors que la HWM-Jaguar de Roger Buxton et la Lotus Elan de Don Hands amenaient un petit goût de 24 Heures du Mans.

Cliquez !

L’appétit de l’organisateur en chef, Michel Deldon pour les voitures originales fut également satisfait par la présence d’une Austin A35 préparée par Patrice Wattinne et son fils. Déjà vue dans le passé sur le tracé normand, la mécanique originale de la GN Spider de David Leigh a éveillée la curiosité de plus d’un spectateur. Coté français, Hubert Godefroy sortait une MEP X2 dont le moteur Panhard rappelait une époque glorieuse de l’industrie automobile française.

Cliquez !

Le plateau était agrémenté d’un large panel de Frazer-Nash apportées par les nombreux membres du Club de propriétaires britanniques de la marque de retour d’un périple dont une étape les a conduit sur les sites de commémoration de la Première Guerre Mondiale.

Cliquez !

D’autres habitués comme Andrew Morland et sa Lotus 6, Nigel Patten sur Renault R8 Gordini, Tony Gomis sur Marcadier Canam ou Rodolphe Jacquette sur Porsche 911 S parmi d’autres perpétuent la réputation de la course de côte normande en continuant d’orner par leur présence un plateau d’un grande diversité. Si la pluie ait pu surprendre certains concurrents le samedi, un soleil radieux a accompagné un public venu nombreux admirer ce large éventail de mécanique de compétition dont le premier mérite est de continuer à faire ce pour quoi elles ont été conçues : rouler.

-> Classement VHC

PNG - 32.3 ko

organisation
ASA Côte d’Albatre

Texte et photos : www.circuits-sports.com,
Luc Guideau (c)

-> Tout 2014... et précédentes

 

Documents joints

 Classement VHC (PDF - 28.4 ko)