Urcy – la montée des divas

Le 26 mai 2019 le Bourgogne Historic Racing (B.H.R.) organisait sa 6ème montée historique à Urcy par une très belle journée ensoleillée qui a su se déjouer de la météo incertaine et capricieuse des jours précédents.

JPEG - 440.1 ko

Ce rendez-vous, devenu un incontournable du calendrier, fait revivre les grandes heures de la prestigieuse course de côte qui animait le championnat de France de la montagne dans les années 60 et 70. Le tracé varié et technique s’élance de la combe d’Arcey pour rejoindre l’arrivée 2km600 plus loin après avoir emprunté le célèbre Pont de Pany où s’était massée une foule toujours nombreuse et enthousiaste.

Le B.H.R. emmené par son dynamique président Hubert Pretin se fait un devoir de proposer un plateau d’une très grande qualité et il n’est pas rare de voir des véhicules atypiques ou au palmarès prestigieux répondre présent. Cette 6ème édition n’a pas dérogé à la règle. Parmi les quelques 160 inscrits notons la présence de deux Porsche 906 Carrera dont une aux mains de Jean-Cyril Rocher. Michel Pont, fidèle à son habitude, n’aurait manqué sous aucun prétexte cette manifestation et s’est déplacé pour l’occasion avec une barquette Abarth 3000 de 1963. Apparition cette année de deux Lancia Stratos qui n’a pas semblé impressionner une autre reine des rallye, la tonitruante NSU 1200 TT de Dirk Eschbach, venu spécialement d’Allemagne, dans une livrée superbe. Plus moderne mais savamment pilotée la Ford Sierra Cosworth de Guy Riche n’a pas manqué de faire le spectacle.

Les Racer 500 étaient à la fête avec une grosse délégation emmenée par son chef de file Guy Monnier. Ces petites monoplaces équipées de moteur de moto ou de 2 CV ont toujours un gros capital sympathie auprès du public. Le raffinement était à l’honneur avec plusieurs sublimes exemplaires de Jaguar avec entre autres la type C de Paul Libis et la XK150 de Christian Dazy dont la qualité de restauration est à souligner.

JPEG - 129.9 ko
JPEG - 129.7 ko
JPEG - 104.3 ko

Autre diva, l’Alfa Roméo Tubolare V6 de Michel Breton. Saab, qui manque cruellement dans le paysage automobile, était représenté par la Sonnet V4 de 1969 de Guy Guignard et la 94 de Jean-Claude Rouffet. Pour une fois Audi n’était pas uniquement de la partie avec le Coupé Quattro mais avec une petite 50 diablement préparée par Raoul Ribeiro. Ce modèle nous plonge dans l’univers des courses de côte allemande. Toujours du côté allemand, les VW Cox particulièrement affutées n’ont pas manqué de faire le spectacle notamment celle aux mains de Gérard Minot dont le généreux pilotage a fait sensation. A l’issue des 5 montées de la journée le bilan était positif et aucun incident grave ne fut a déplorer.

Pour info, la Montée historique de Ste-Helène les Clouneaux prévue initialement le 14 juillet doit être reportée, elle est en attente d’une nouvelle date... ...

-> Liste des engagés 2019


PNG - 24.9 ko

organisation : Bourgogne Historic Racing

Article+Photos : Jean-François DUBY

-> Revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Liste des engagés 2019 (PDF - 134.9 ko)