Grand Prix de l’Age d’Or : lancement des séries by Peter Auto (4-6 juin 2021)

Il était grand temps de reprendre le chemin de la piste pour les pilotes, les clubs et tous les passionnés ! Le Grand Prix de l’Age d’Or marquait ces 4-6 juin 2021 l’ouverture des séries by Peter Auto.

JPEG - 978.2 ko

La qualité des plateaux est au rendez-vous sur ce meeting avec 230 automobiles en course. Quant aux collectionneurs appartenant aux clubs de marques ces derniers ont fait le déplacement en masse avec plus de 560 voitures inscrites sur ce week-end. Qu’il est bon de pouvoir se retrouver autour d’une même passion !

RÉSUMÉ DES COURSES
Samedi 5 et dimanche 6 juin



THE GREATEST’S TROPHY
40 minutes de course

PNG - 123.6 ko

Il est un peu plus de 9h30 quand les voitures du plateau The Greatest’s Trophy s’élancent pour la première course du meeting sous une pluie battante. En tête de peloton, la Bizzarrini 5300 GT (#68) de Dirk et Leon Ebeling est suivie de près par la Ferrari 275 GTB/C (#7) de Vincent Gaye. L’Alfa Romeo Giulia TZ (#45) de Carlo Vögele qui, partie sixième sur la grille de départ, effectue une superbe remontée en moins de deux minutes de course et le pilote dépasse la Ferrari 250 GT SWB (c) #44. Carlo Vögele truste ainsi la troisième place tout en visant bien évidemment le haut du podium. Mais c’est sans compter sur la ténacité de Vincent Gaye et sa Ferrari 275 GTB/C (#7) en pole position. Et pourtant, à presque mi-parcours, le pilote commet une erreur et part en tête à queue, ce qui lui coûte douze secondes. La tête revient à la Bizzarrini5300 GT (#68) qui, dès lors, domine la course. Il reste moins de onze minutes au chrono, Vincent Gaye (#7) est désormais quatrième. Quelle belle remontée, son erreur de pilotage est presque rattrapée... mais surprise ! Il commet un nouveau faux-pas et encaisse 14 secondes. Le drapeau à damier se lève, et la Bizzarrini 5300 GT (#68) des Ebeling remporte la course, excellente performance !

La course du dimanche est l’occasion pour Vincent Gaye et sa Ferrari 275 GTB/C (#7) de prendre leur revanche sur l’épreuve de la veille. Il mène ce plateau mais subit néanmoins la pression de Christian Bouriez en Bizzarrini 5300 GT (#46), toujours à quelques secondes de Gaye (#7).C’est la stratégie de pitstop qui va se retourner contre la Ferrari (#7)et permet ainsi à la Bizzarrini (#46) de prendre la tête.Mais pour combien de temps ? Seules deux secondes séparent les deux voitures.La pression est trop forte, Vincent Gaye (#7) part à nouveau à la faute au virage du double-droite de Villeroy, ce qui vient clore cette lutte de plus de trente-cinq minutes et confirme la victoire de la Bizzarrini (#46) de Christian Bouriez.

JPEG - 138.7 ko
Sublime*
JPEG - 131.9 ko
Un public et des pilotes heureux
JPEG - 182.3 ko
567 voitures en club !

* Lister Knobbly Chevrolet de 1958

SIXTIES’ ENDURANCE - 2 heures de course

JPEG - 58.3 ko

Fin de la deuxième journée du Grand Prix de l’Age d’Or, c’est l’heure de la course du Sixties’ Endurance. Le drapeau vert est agité par les commissaires de piste, les voitures s’élancent pour 120 minutes au rythme de Guillaume Mahé et sa Shelby Cobra Daytona Coupé (#49) suivi de Christophe Van Riet en Shelby Cobra 289 (#16) et Ralf Kelleners (#369) lui aussi en Shelby Cobra 289. Alors que Christophe Van Riet réduit son écart avec Guillaume Mahé, la direction de course annonce un Full Course Yellow en raison d’une sortie de piste de la Shelby Cobra Daytona Coupe (#181) de Vincent Neurrisse et Bertrand Rouchaud. Une mise en pause de seulement quelques minutes qui permet alors au pilote belge (#16) de surprendre Guillaume Mahé (#43) à la reprise et de se placer ainsi en pole position...

[...]

-> Lire tous les résumés de course du GPAO 2021

JPEG - 62.1 ko
Un travail d’équipe...
JPEG - 40.2 ko
...sur le sec...
JPEG - 55.3 ko
... et sous la pluie

Clap de fin sur le circuit de Dijon-Prenois. Le sourire est sur le visage, et sous le masque, de tous ! De belles batailles en piste et de bons moments de partage lors des sessions de roulage pour les clubs. Côté sportif, pour tous les concurrents anglais n’ayant pas pu se rendre sur l’événement en raison des restrictions sanitaires entre les deux pays, l’organisation a pris la décision de ne prendre en compte que les quatre meilleurs résultats de la saison en lieu et place de cinq. Le moins bon résultat étant un "joker" qui ne sera pas comptabilisé. Le fair-play est de mise sur les séries by Peter Auto.

Prochain rendez-vous les 3 et 4 juillet sur le circuit Bugatti à l’occasion de l’Historic Racing by Peter Auto.

-> Tous les résultats du GPAO 2021


PNG - 103.1 ko

organisation :
Peter Auto

©JM Biadatti Photoclassicracing

-> Le calendrier 2021 Peter Auto

-> Tout 2021... et les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Compte rendu 2021 (PDF - 732.6 ko)