Dunières : un week-end sans encombre pour les VHC

Ils étaient 33 concurrents à investir le Massif du Velay à l’occasion de la 15ème Course de Côte de Dunières VHC les 19-21 juillet 2019.

PNG - 983.3 ko

VHC - Les essais

C’est sous un ciel menaçant que les Véhicules Historiques de Compétition ont pu affronter ce samedi la tracé de la Course de Côte de Dunières. Mais la pluie n’a fait qu’une timide apparition, quelques gouttes qui ne sont pas parvenues à humidifier le nouveau revêtement.

Dès ces essais, Sébastien Brisard se portait au sommet de la hiérarchie en signant au volant de sa Martini MK 25 le meilleur chrono du jour. Leader du Groupe 8/9, il devance la Van Diemen RF82 de Jean-Marc Debeaune, et les Martini de Gilles Cursoux et Roger-Serge-Toupence. L’Axone 1600 FL de Jacky Bonnot est créditée du cinquième temps devant la Martini de Michel Ritzenthaler.

Le Groupe 6/7 sera à n’en pas douter le théâtre d’une belle empoignade durant ce week-end, car si Vincent Lagache impose sa BBM RS3, il ne compte que 87 millièmes d’avance sur la Geri RB8 de Stéphane Galiussi. Au volant de sa Le Gallen, Bernard Cayrier complète le classement de ce Groupe.

JPEG - 350.1 ko
Nicolas Riehl, seul en Gr N

Le Groupe 5 nous propose un duel de haute volée, avec pour l’heure la Marcadier Barzoï d’André Tissot qui devance de 765 millièmes la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

Les Alpine ont pris une nouvelle fois l’ascendant dans un Groupe 4 où Claude Provost devance Bernard Duret. Au troisième rang pointe la Chevrolet Corvette C3 de Jean Debaude qui devance la Porsche 911 de Roger Guelpa.

Pas de surprise du côté du Groupe 3 où Frédéric Henneton évolue seul au volant de sa Porsche 911 SC.

Viviane Bonnardel tient les commandes du Groupe 2 avec sa Volkswagen Scirocco en devançant l’Opel Commodore de Daniel Louis et la BMW 323 I de Christian Riehl.

Course sans encombre du côté du Groupe B dans lequel évolue, esseulée, la Talbot Samba Rallye de Mathieu Fargier. Et il en est de même pour le Groupe N où on retrouve la Ford Sierra Cosworth de Nicolas Riehl.

VHC - Les courses

JPEG - 110 ko
S.Brisard

Les concurrents VHC ont dû, en cette journée dominicale, composer avec une chaleur omniprésente. Challenge difficile pour les historiques qui, comme leurs pilotes, ont souffert de cette hausse des températures.

Comme ce fut le cas hier lors des essais, c’est Sébastien Brisard qui signe la meilleure performance du jour, avec un chrono en 1’11’’098, réalisé lors de l’ultime montée. Au cumul de ses deux meilleures ascensions, c’est lui qui impose sa Martini MK 25 dans le Groupe 8/9. On retrouve une autre Martini au deuxième rang, la MK30 de Gilles Cursoux, qui précède la Van Diemen RF 82 du Champion de France Sport VHC, Jean-Marc Debeaune. Suivent la Martini MK 32 de Roger-Serge Toupence, l’Axone 1600 FL de Jacky Bonnot et la Martini MK 15 de Michel Ritzenthaler.

Stéphane Galiussi impose sa Geri RB8 en Groupe 6/7, face à la BBM RS3 de Vincent Lagache qui n’a pas pu défendre pleinement ses chances. Victime d’une fuite sur son réservoir de carburant, Vincent a préféré ne pas tenter une réparation de fortune, et n’a pris le départ que deux premières des quatre montées de course inscrites au programme. Bernard Cayrier complète, comme la veille, le classement de ce groupe avec sa Le Gallen.

La victoire en Groupe 5 revient à André Tissot qui place sa Marcadier Barzoï devant la Jidé Type Original de Gabriel Lejeune.

JPEG - 103.8 ko
A.Tissot

Un souci mécanique interdit à Claude Provost de prendre part aux deux dernières montées de course. Mais grâce à ses performances lors des deux premières confrontations, il impose son Alpine A110 en Groupe 4, devant la Chevrolet Corvette C3 de Jean Debaude. Sur la troisième marche du podium on retrouve Bernard Duret, qui évolue au volant d’une Alpine.

Frédéric Henneton a connu une journée de dimanche identique à celle de la veille, sans pression. Seul en Groupe 3, il impose donc sa Porsche 911 SC.

C’est la Championne de France VHC Production, Viviane Bonnardel qui signe la meilleure performance dans le Groupe 2. Derrière la Volkswagen Scirocco de la Lyonnaise, on retrouve l’Opel Commodore de Daniel Louis et la BMW 323 I de Christian Riehl.

Le fils de Christian Riehl, Nicolas, évoluait seul dans le Groupe N où il impose bien évidemment sa Ford Sierra Cosworth. Victoire également de Mathieu Fargier en Groupe B où là encore sa Talbot Samba Rallye n’avait pas de concurrence.

-> Classement VHC

-> Compte pour le Championnat de France Montagne VHC 2019


PNG - 159.4 ko

organisation ASA Ondaine et comité des fêtes de Dunières

photo1 : Frédéric Henneton seul en Groupe 3 impose sa Porsche 911 SC

-> Les éditions précédentes


JPEG - 695.7 ko

Prochaine épreuve :

MONT-DORE - CHAMBON SUR LAC
10ème manche du Championnat de France 2019, les 10 et 11 août, à 43 km de Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme)
59ème édition, 12ème édition VHC, organisée par l’ASA du Mont-Dore
Longueur : 5.075 mètres – Dénivellation : 380 mètres - Pente moyenne : 7,5 %

-> En savoir plus


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements VHC (PDF - 66.3 ko)