4e Histo’Flandres : 47 voitures sur les routes du Westhoek

Après une pause forcée de deux longues années, l’Automobile Club du Val de Lys a enfin pu mettre à profit des amateurs de cartographie la 4e édition de l’Histo’Flandres ce samedi 31 juillet.

JPEG - 148.5 ko

Organisé au départ de la salle Georges Ficheux située à Estaires, au cœur de la Flandre dans le département du Nord, le cru 2021 de l’Histo’Flandres a rassemblé pas moins de 47 voitures, dont une majorité d’équipages belges, dans le cadre d’une manche comptant pour le Challenge de Cartographie et de Navigation des Hauts-de- France. C’est un parcours découpé en trois étapes, pour une longueur d’environ 240 kilomètres tracé entre Estaires, Hondschoote et Bollezeele, qu’ont pu apprécier les participants répartis en trois catégories : Initiation, Touring et Expert.

JPEG - 113.6 ko

Parmi les participants se trouvait un équipage originaire du département de l’Aube, de la ville de Brienne-le-Chateau plus précisément : 650 kilomètres aller-retour pour participer à un carto, c’est là qu’on reconnaît les vrais passionnés ! Cette randonnée cartographique étant ouverte à tous les véhicules sans limite d’âge, la voiture la plus ancienne, une Volvo 122S Amazone de 1962 a pu ravir les pupilles des spectateurs et photographes, et la voiture la plus récente, une Opel Adam de 2018, a permis à un jeune pilote de faire découvrir la discipline à ses parents...

1ère étape : Estaires – Hondschoote

JPEG - 218.3 ko

D’un parcours de 90 kilomètres pour les Experts, contre 70 pour les Touring et Initiation, la première étape a, comme à l’accoutumée, permis de faire le tri dès le début... à peine le temps de s’éloigner de la cité d’Aliboron qu’une ligne continue vient semer le trouble parmi les participants. D’autres cartes autour des villages de Borre et de Pradelles, ou encore autour d’Houtkerque et de Bambecque, à premières vues anodines, vont permettre de faire sortir du lot les équipages les plus concentrés... Pour les experts, Bernard Verstraete et Claudy Content à bord de leur Toyota Corolla GT rendent une feuille parfaite au TC de Hondschoote, devant la Simca Rallye 2 de Pablo Cracco et Bjorn Vanoverschelde qui relevent un faux CP dans une carte muette... À leurs trousses avec 200 points au compteur, c’est la 104 ZS de Guy Lenglaert « Milo », copiloté par bien connu beau-frère, qui n’est autre que Christophe Berteloot.

JPEG - 270.4 ko

En Touring, c’est l’Opel Kadett de Dirk Debacker et Bert Verstraete qui pointe à 0 avant la pause sandwich, devant la 205 de Bjorn Clauw et An Decrock qui commettent 2 erreurs... Bon début d’épreuve pour Jean Bauer et Bernard Vaysse ainsi que Olivier et Françoise Ferrière, ramenant 200 points également. En Initiation, c’est la Volvo C70 de l’équipage Olivier Vercruysse – Luc Vandystadt qui s’en sort avec 3 CP manquants, contre 4 pour Julien Hoarau et Adeline Lis à bord de leur Ford Mustang GT.

2e étape : 80 kilomètres en direction de Bollezeele

Attention aux effets de la digestion durant l’après-midi, la seconde étape s’annonce palpitante ! Tracée entre Hondschoote et Bollezeele, dans l’arrière-pays dunkerquois, elle va permettre aux participants de retourner aux origines du carto, notamment aux Experts puisqu’une impressionnante carte au calque les attends.

JPEG - 232.9 ko

De plus, pour l’ensemble des trois catégories, une petite piqûre de rappel du béaba de la discipline semble nécessaire... En effet, maîtriser sur le bout des doigts la définition du boule- flèche orienté est dans l’intérêt de chacun. À l’approche du hameau de Coppenaxfort, les équipages les plus attentifs à la concordance entre le fléché et la réalité du terrain choisiront le contrôle cachet noir situé sur le « Chemin du Vliet », tandis que les autres choisiront le rouge placé sur la route précédente, située de l’autre côté du canal, et portant elle aussi le nom de « Chemin du Vliet ». La légende raconte que le Vliet, ce petit watergang coulant entre les villages de Brouckerque et de Bourbourg, abriterait le Snouck : un monstre ayant l’apparence d’un brochet. Ici, on peut dire qu’un grand nombre de participants se sont littéralement jetés dans la gueule du Snouck... À l’issue de cette seconde étape, l’équipage Verstraete-Content remet le couvert en pointant une nouvelle fois à 0, mais la Simca de Cracco-Vanoverschelde ramène elle aussi une feuille parfaite et prouve qu’elle est encore dans la bataille des experts.

JPEG - 175.5 ko

Du coté des Touring, on pense à une descente aux enfers pour Debacker-Verstraete qui loupent 4 CP et leur relevé kilométrique, alors Clauw-Decrock et leur 205 ne marquent que 200 points, accédant provisoirement à la première place. En catégorie Initiation, Hoarau-Lis améliorent en ne manquant qu’un seul CP, tandis que Vercruysse- Vandystadt ajoutent une nouvelle fois 300 points à leur compteur...

3e étape : Encore 70 kilomètres pour rentrer à Estaires

Pour certains, la fatigue commence à se faire sentir pendant le retour vers Estaires lors de la troisième étape. Pour d’autres, c’est l’occasion de mettre une nouvelle fois en œuvre la régularité dont ils ont fait preuve tout au long de la journée...

JPEG - 198.1 ko

Au programme de cette ultime boucle entre Bollezelle et Estaires : Une seule carte, d’apparence anodine encore une fois, accompagnée de notes littéraires, de boule- flèche astucieux, ou encore un fléché allemand entre Bavinchove et Oxelaëre pour les experts. En Expert justement, cette dernière étape n’épargne personne : Tout le monde rentre avec au moins un CP dans la vue ! Pour Bernard Verstraete et Claudy Content, c’est un recouvrement manqué au début de la carte qui constitue leur seul et unique CP manqué de l’épreuve. Pour Pablo Cracco et Bjorn Vanoverschelde, c’est une mauvaise évaluation de distance à moins de 3 kilomètres de l’arrivée qui les classera définitivement à la seconde place. L’équipage familial Lenglaert-Berteloot complète le podium malgré leurs 5 CP manquants et un mauvais premier relevé kilométrique. Du côté des Touring, les respectifs leaders des deux premières étapes, les équipages Clauw-Decrock et Debacker-Verstraete, passent à 0 dans la troisième étape. Ex- aequo dès la seconde étape avec 400 points chacun : C’est donc avec les RK que le podium va se jouer.

JPEG - 166.2 ko

De ce fait, Bjorn Clauw et An Decrock emportent la première place avec seulement 9,9 points marqués lors des trois relevés kilométriques de la journée, contre 81,12 pour Dirk Debacker et Bert Verstraete. Handicapé par une mauvaise première étape avec 400 points, le limbourgeois Eddy Smeets, emmené par Maxim Saelens et sa Lancia Beta prouve sa régularité sur les deux autres boucles, leur permettant d’accéder à la troisième marche du podium de la catégorie intermédiaire. Pour la catégorie Initiation, les novices de la discipline, Julien Hoarau et Adeline Lis l’emportent avec leur Ford Mustang GT : Félicitations à eux pour leur toute première participation dans une randonnée cartographique ! Les habitués, Olivier Vercruysse et Luc Vandystadt à bord de leur Volvo C70 se contentent de la seconde place. La DAF 66, tout juste rodée après 2 ans de restauration, de Sébastien Wicart et Rémy Boulenger s’agrippe à la troisième marche du podium.

JPEG - 183.6 ko

Aucun abandon n’est à déplorer durant cette quatrième édition de l’Histo’Flandres. Malgré la distance relativement conséquente, environ 240 kilomètres, chaque équipage a su rentrer à une heure raisonnable, sans doute grâce à la finesse des astuces jouées dans le roadbook, piégeant les uns et les autres sans qu’ils ne s’en rendent compte, mais aussi grâce à la présence de nombreux CPH sur le parcours permettant de repositionner dans le bon chemin certains équipages égarés.

Forts d’une équipe de bénévoles motivée à 100%, cela nous a permis de proclamer les résultats et de procéder à la remise des prix très rapidement. L’équipe de l’Automobile Club du Val de Lys souhaite remercier chacun des équipages, partenaires et bénévoles qui ont permis de mener à bien cette quatrième édition de l’Histo’Flandres : Nous vous donnons donc rendez-vous en mai 2022 à l’occasion du 5e Histo’Flandres.

Du côté du Challenge Cartos des Hauts de France, rendez-vous à Hem-Monacu (80) à la fin du mois, plus précisément le samedi 29 août à l’occasion de la Rando Auto Rétro de la Haute-Somme. Aux dernières nouvelles : il reste encore 2 places disponibles !

-> Classements 3 catégories Histo’Flandres 2021


PNG - 211.7 ko

Org. Valentin Charlet & Patrick Charlet

Photos : Ronny Vanparys

-> Compte pour le Challenge des Hauts de France 2021

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2021 (PDF - 78.5 ko)