1ère Montée Historique de Forêt-Trooz : Geoffrey Leyon a battu Tony Kevers et Jean-Pierre ‘Vande’ !

Même si la météo n’a guère été conciliante, la première édition de la Montée Historique de Forêt-Trooz (B), organisée par l’Ecurie du Maquisard sur une idée du Syndicat d’Initiative de Trooz, a été frappée du sceau de la réussite.

JPEG - 3.2 Mo

104 concurrents garnissaient finalement la liste des engagés, et d’un bout à l’autre de la journée, le spectacle a été omniprésent sur un tracé légendaire de 2350 mètres, unanimement apprécié. Faisant fi des nombreuses averses, le public s’est précipité en masse pour apprécier le passage de bolides très différents, allant de la Martini F2 de Serge Baiwir, équipée de pneus intermédiaires même sous les hallebardes, à la petite Fiat 500 de Kevin Falzone, en passant par la barquette Mean de Jean-Claude Leemans (hélas victime de sa mécanique), la Triumph TR3 d’Henri Morainville, la superbe Alpine A110 Aseptogyl de Joël Favé-Lesage, ou encore l’originale Mini break 1981 d’Alex Cuvelier, qui arborait fièrement l’Union Jack sur sa carrosserie ! Bref, une démonstration à l’ambiance conviviale à souhait, au cours de laquelle personne ne devait prouver quoi que ce soit. Un seul mot d’ordre : se faire plaisir !

JPEG - 47.4 ko
Tony Kevers

Sur le coup de 16h30, on passait aux choses plus sérieuses, avec la désormais traditionnelle Montée en Or chère au Président de l’Ecurie du Maquisard, Robert Vandevorst. Ils étaient finalement dix-huit à décider de défier le chronomètre, en l’absence de Bernard Lamy, qui avait plié une roue arrière de sa redoutable Volvo Amazon le matin, et de Cédric Pirotte, victime de la pompe à essence de sa Peugeot 205.

C’est Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4) qui tirait le premier, en s’offrant le meilleur chrono de cette Montée en Or. Mais lors du Top 10, réunissant, comme son nom l’indique, les 10 plus rapides, le Verviétois était victime de petits soucis de boîte qui faisaient les affaires de ses deux adversaires les plus coriaces, Tony Kevers (VW Golf II) et l’inattendu Geoffrey Leyon (Porsche 911). Dans ces joutes à l’américaine, c’est bien sûr le Final Three qui décidait de l’ordre final, et immense surprise, Geoffrey Leyon l’emportait devant Tony Kevers et Jean-Pierre Van de Wauwer !

Efficacité et courage

JPEG - 111 ko
Jean-Pierre Vande

Avec un chrono corrigé (application du coefficient d’âge de l’auto) de 1’27’’971, Geoffrey Leyon déjouait tous les pronostics, d’autant que ce garagiste de Banneux participait à sa première course de côte, après quelques épreuves en Smart Cup et deux participations aux Legend Boucles de Spa ! « Totalement inespéré, d’autant que ma dernière montée n’a pas été parfaite, commentait l’heureux vainqueur de la renaissance de Forêt-Trooz. Il y avait beaucoup de pierres ramenées sur le bitume, ce qui a compliqué la tâche de tout le monde. Sans parler de la pluie. Mais la Porsche 911 a été parfaite, et la victoire était au bout de la route ! »

Leyon devançait un Tony Kevers ne disposant pas de son habituelle VW Golf II (celle de son fils, utilisée ce dimanche, rendait une cinquantaine de chevaux au bolide qui s’est imposé au Maquisard par le passé…), et un ‘Vande’ en délicatesse avec sa boîte, et devant composer avec une mécanique de 170 chevaux, ce qui était finalement un peu juste face à la cavalerie de la Porsche. Encore fallait-il faire passer tout ça au sol dans de telles conditions. A voir débouler les trois bolides du droite du Château juste avant l’arrivée, on peut vous assurer que la lâcheté n’était pas au rendez-vous ! Du très grand spectacle…

Cornet ‘best of the rest’

JPEG - 85.4 ko
Bernard Cornet

Dans le sillage des trois plus rapides, Bernard Cornet (VW Cox) avouait ne pas s’être senti totalement à l’aise dans ces conditions, tandis que Réginald Togaert complétait le top 5 au volant de sa ‘petite’ Peugeot 205 Rallye de 1399cc, n’ayant que modérément apprécié les cailloux arrachés des cordes par certains concurrents ayant un sens très développé du spectacle. Ces deux pilotes remportaient respectivement les classes S/R et 16, tandis que Kevers s’offrait la 17 et Leyon la 18.

Signalons encore les très beaux débuts de la toute nouvelle Ford Escort MK1 de Johnny Delhez, fraîchement débarquée du Portugal, les passages efficaces de la meilleure des Escort MK2, celle de Loïc Poncelet, ainsi que les prestations plus qu’honorables de Patrick Albert (Porsche 911), du jeune Nathan Giozzet (Opel Kadett GT/E) et d’un Jean-François Olivier (Ford Escort MK2 ex-Delhez) hélas victime de sa boîte juste avant le Top 10.

Au palmarès de cette 1ère Montée Historique de Forêt-Trooz figurent également Hervé Grégoire, qui a décroché le Prix du Spectacle au volant d’une BMW 320i E30 qu’il a fait virevolter, ce qui lui a permis de devancer Adrien Monfort (Opel Kadett) et Serge Baiwir (Martini F2). Quant au titre toujours envié du Roi de l’Escort, il revenait à un ‘jeune premier’, Bernard Herman, qui a pris la mesure de Loïc Poncelet et Guy Charneux.

JPEG - 52.6 ko

Le mot de la fin, nous le laisserons à Fabien Beltran, Bourgmestre de Trooz, ravi du déroulement de cette première édition : « L’objectif de la commune de Trooz est de susciter davantage de passage sur son territoire, afin que les gens se rendent compte des atouts de notre entité. La météo n’a pas été de notre côté, mais le résultat est déjà impressionnant. Je peux d’ores et déjà annoncer que cette Montée Historique de Forêt-Trooz connaitra une deuxième édition en 2014, et nous mettrons l’accent sur une meilleure gestion du public. En attendant, mission accomplie, ce qui ne peut que m’inciter à remercier chaleureusement l’Ecurie du Maquisard pour son savoir-faire… »

Classement final Montée en Or – Top 10 – Final Three

1. Geoffrey Leyon (Porsche 911 1976), 1’27”971 (1er Classe 18)
2. Tony Kevers (VW Golf II), 1’28”482 (1er Classe 17)
3. Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4), 1’28”522
4. Bernard Cornet (VW Cox), 1’30’’422 (1er Classe S/R)
5. Réginald Togaert (Peugeot 205 Rallye), 1’31’’898 (1er Classe 16)
6. Johnny Delhez (Ford Escort RS2000 MK1), 1’32”111
7. Loïc Poncelet (Ford Escort RS2000 MK2), 1’32”629
8. Patrick Albert (Porsche 911), 1’34”452
9. Nathan Giozzet (Opel Kadett GT/E), 1’35”526
10. Jean-François Olivier (Ford Escort RS2000 MK2), abandon
11. Christian Terf (VW Golf I), 1’36’’776
12. Eric Nandrin (Renault 5 GT Turbo), 1’36”792
13. Michel Querinjean (BMW 323i E23), 1’38”120
14. Eric Patureau (Ford Escort RS2000 MK2), 1’40’’333
15. Pierre Hubin (Opel Commodore GS/E), 1’41’’455
16. Jean-Claude Kauffmann (Porsche 911), 1’44’’973
17. Michel Closjans (Porsche 356 Pré-A), 1’46’’804
18. Florian Jupsin (Opel Commodore GS/E), 1’52’’119

JPEG - 49.7 ko

Contact : Ecurie du Maquisard - Robert Vandevorst
Tel : 0495-209045
Contacter par Email
www.ecuriemaquisard.be

Texte : Vincent Franssen
Photos : Jean-Marc Pitz - Eddy Coppée

-> Toute l’édition 2013

 

Portfolio