Youngtimers festival à Montlhéry : Roulez jeunesse !

Le magazine Youngtimers, dont François-Xavier Basse tient les rênes, organisait le samedi 25 avril dernier la 5e édition du Youngtimers festival avec la complicité de Paris auto events sur le circuit de Linas-Montlhéry.

PNG - 184.4 ko

Les voitures des années 80 à 90 ont ainsi pu s’exprimer le temps d’une journée à la météo capricieuse sur le fameux anneau. Plusieurs catégories permettaient de mélanger les genres mais pas trop... Porsche 911, 964 et 993 retrouvaient ainsi des Mini, des Renault 5 GT turbo ou des Nissan 300 ZX ultra préparées. Plusieurs associations avaient fait le déplacement dont Club Génération R20 &R30, le centosportingclub.com et d’autres. On notait ainsi la présence du MG Club de France avec sa section youngtimers tout comme le Club Mercedes-Benz France.

Parmi les animations, on retiendra notamment un concours d’élégance. Soyons clair, ce « concours » sans réel enjeu tient plus du concours d’état que du concours d’élégance. Il faut dire qu’il faut une sacrée dose d’imagination pour trouver de l’élégance dans une Renault 11 ou une AX Sport dans son jus ! Néanmoins l’ambiance est bonne et c’est évidemment cela qui compte. François-Xavier Basse et son jury ont permis de montrer que la passion pour les plus récentes des voitures de collection peut être poussée à son paroxysme avec une Peugeot 205 rallye refaite de façon assez bluffante.

JPEG - 91.8 ko
Rare dans nos contrées, une Mazda RX7 FD3S

Les « runs » devant les stands ont également connu beaucoup de succès et ont permis de voir s’affronter des Volvo 480 Turbo, des BMW Alpina B10, des Honda CRX et une Peugeot 205 GTI qui a fini par mettre tout le monde d’accord. Bon, une fois que le capot fut levé on trouvait rien de moins qu’un moteur de 405 T16 équipé d’un gros turbo… forcément, ça aide ! Nous nous sommes également régalés à voir la vélocité d’une R21 turbo et d’une Mercedes 190 sur le gymkhana. Bourse de pièces, ambiance bon enfant, tout était fait pour que cette journée très « jeunes » se passe de la meilleure des façons. Las, le temps ne fut pas franchement des plus cléments, il faudra donc impérativement revenir l’année prochaine !

Texte : Igor Biétry
photos : Organisation et Igor Biétry

-> les éditions précédentes

 

Portfolio