Tour de Corse Historique 2021 - Jour 3 : Valliccioni rafle tout !

Jeudi 07 octobre

JPEG - 65.2 ko

Les concurrents de la 21ème édition du Tour de Corse ont rejoint Calvi dans l’après-midi de jeudi, ville étape d’une troisième journée de compétition riche en rebondissements.

Après une superbe entame de rallye qui les avait révélés et placés au sommet de la hiérarchie des VHC (Véhicules Historiques de Compétition), Youness El Kadaoui et son copilote Mickael Zaru ont malheureusement été contraints à l’abandon dès la première épreuve spéciale Murato/Ponte Novo. Lancée à pleine vitesse, leur Porsche Carrera RS n’a pu éviter un jeune bovin placé sur la trajectoire. Puis, quelques kilomètres plus loin, l’équipage était victime d’une sortie de route qui compromettait définitivement ses chances de remporter l’épreuve. Profondément déçu de quitter dans ces conditions les commandes de son premier rallye VHC sur asphalte, Youness El Kadaoui reconnaissait également avoir été déstabilisé à la suite du choc avec l’animal. Demeurera ces deux premières journées qui ont vu le nouveau venu rivaliser brillamment avec les ténors de la discipline.

Son principal rival hors course, le duo corse Marc Valliccioni/Marie-Josee Cardi (BMW M3) a confirmé ses excellents résultats des jours précédant en signant le meilleur chrono des quatre spéciales du jour, maintenant ainsi à distance ses poursuivants directs :

JPEG - 634.7 ko
Alain Oreille, tenant du titre, n’a pas dit son dernier mot.

Alain et Sylvie Oreille (Porsche 911) et Christophe Casanova/Stéphane Delleaux (BMW M3). Malgré sa suprématie (2’40 d’avance sur les deuxièmes et 2’53 sur les troisièmes), Marc Valliccioni restait prudent jeudi soir sur la suite des évènements : « La journée s’est bien déroulée, même si nous avons dû composer de nouveau avec un revêtement de route changeant au gré de la météo qui n’a pas rendu facile le choix des pneus. Il reste encore deux jours et huit épreuves spéciales à courir. C’est loin d’être terminé » concluait-il.

Deux jours de compétition que ses adversaires comptent bien mettre à profit pour tenter de réduire leur écart et maintenir la pression sur l’actuel leader du classement. Vainqueur en titre, le couple Oreille reste plus que jamais dans la course. Pourtant, l’ancien double champion du monde des rallyes en Groupe N a bien cru ne jamais rallier Calvi au volant de sa Porsche. « La boîte de vitesses nous a lâchés dans la dernière épreuve spéciale de la journée. Nous ne pouvions utiliser que le 4ème et 5ème rapport sur les dix derniers kilomètres. Par chance, nous avons pu aller au bout. C’est un signe ! Nous partirons vendredi matin avec une nouvelle boîte de vitesses… ».

JPEG - 531.2 ko
En embuscade, Christophe Casanova peut encore mener sa BMW M3 à la victoire.

Juste derrière, à seulement 13 secondes, un autre pilote insulaire Christophe Casanova garde intact ses espoirs de victoire. « Nous n’avons pas commis d’erreur aujourd’hui et occupons désormais le 3ème rang au classement général provisoire. A l’exception de la dernière, je connais bien les épreuves spéciales qui nous attendent vendredi. Rien n’est encore joué ! ».

Le duo Philippe Gache/Vincent Landais ne peut malheureusement plus en dire autant. Revenue aux avant-postes lors des deux premiers tronçons chronométrés de jeudi, leur Mazda a été trahie par la défaillance d’un rotor dans l’ES 9 et n’a pu prendre le départ de l’ES 10. « Nous étions contents de notre rythme. D’autant que pour nous, le rallye allait pour ainsi dire vraiment commencer à partir de l’ES10, première spéciale de l’édition 2021 que je connais. Au même titre que les suivantes. Pour nous, cela s’arrête là. Mais nous reviendrons. Cette épreuve est fabuleuse ! »

JPEG - 552.6 ko
Larroque
JPEG - 565.9 ko
Blaise
JPEG - 434.7 ko
Albertini

En VHRS (Véhicules Historiques de Régularité Sportive), le sommet de la hiérarchie est toujours occupé par Kauffman/Pirotte (Porsche 911) en moyenne Haute, par Larroque/Monassier (Ford Escort RS 2000) en Intermédiaire et Albertini/Albertini (Peugeot 205 GTI) en Modérée. La moyenne Basse est quant à elle désormais menée par l’équipage Aymonville/Heyen (Aston Martin DB2).

-> Suivre les classements VHC
-> Suivre les classements VHRS
-> Suivre les Legende

JPEG - 45.7 ko
Philippe Gache a été abandonné par la mécanique de sa Mazda RX7.
JPEG - 44.6 ko
Lieu historique du Tour de Corse, le village de La Porta a de nouveau accueilli le rallye.
JPEG - 44.7 ko
Jeudi soir, Calvi abritait le parc fermé VHC au pied de sa célèbre citadelle

PROGRAMME JOUR 4

Vendredi, les équipages quitteront Calvi pour prendre la direction de Propriano. Ils disputeront quatre épreuves spéciales : Notre-Dame-de-la-Serra/Fango (28,432 km), Galeria/Curzo (27,175 km), Liamone/Tiuccia (Masorchia)(12,808 km) et Albitreccia/Stiliccione (29,673 km). Un parc de regroupement est prévu à partir de 10h00 à Cargese.

-> Liste des 350 engagés 2021
-> Horaires + fermeture des routes
-> Tracé 2021


PNG - 135.3 ko

Organisation :

Asa Terre de Corse - #TdCH2021

Texte : Henri Suzeau / On the Road Consulting

photos : Millo Moravski - Jean-Marie Biadatti www.photoclasicracing.com

photo1 : Grâce à quatre victoires en épreuves spéciales jeudi, Marc Valliccioni possède une belle avance en tête du rallye.

-> Tout 2021... et Les éditions précédentes