Tour Auto : Jean-Pierre Lajournade s’impose pour la 2e fois !

Samedi 25 avril - ETAPE 5 FINALE : PAU - BIARRITZ

La 24ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est terminée sous le soleil de Biarritz à la Cité de l’Océan.

JPEG - 160.6 ko

Partis du Grand Palais de Paris cinq jours auparavant, les 233 concurrents conserveront de ce nouveau parcours passant par les villes étapes de Vichy, Clermont-Ferrand, Toulouse et Pau, avant de rejoindre la côte basque, des souvenirs impérissables… De victoires pour certains, d’émotions partagées, de lieux et de paysages merveilleux pour l’ensemble des participants.

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l’arrivée : l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet sur sa Jaguar Type E. Déjà vainqueur en 2010 avec une Lotus Elan, Jean-Pierre Lajournade remporte sa deuxième victoire dans le Tour Auto Optic 2ooo. Un succès acquis de haute lutte face à l’équipage Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (AC Cobra) qui n’accuse que trente-et-une secondes de retard sur le leader à l’issue des 1907 kilomètres parcourus.

JPEG - 279.7 ko
Groupe G Philippe Vandromme/Frédéric Vivier (Ford GT40)

Autres vainqueurs de l’édition 2015, l’équipage Philippe Vandromme/Frédéric Vivier (Ford GT40) prend l’avantage dans le groupe G sur Arnaud Gauduel/Alexandre Delaye (BMW 2800 CS) dans la dernière étape. Les Belges Christophe Van Riet/Kristoffer Cartenian (Porsche 911 RS 3,0L) remportent quant eux le Groupe H. Et le duo Frédéric Puren/Caroline Bertrand (Porsche Pré A) confirme sa domination en tête du classement à l’indice de performance.

Enfin, la catégorie Régularité a vu la victoire de l’Alpine A110 1600S de Jean-François et François Nicoules devant la voiture sœur de Georges Henri Meylan/Julien Stervinou.

L’esprit du Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau séduit un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement à l’arrivée des étapes, mais également sur les circuits de Magny-Cours, Charade, Albi et Pau-Arnos, ainsi que sur les nombreuses épreuves spéciales. Les médias ont largement couvert l’évènement. Certains étant même engagés dans l’épreuve pour vivre cette expérience unique de l’intérieur.

JPEG - 353.6 ko
Régularité Alpine A110 1600S de Jean-François et François Nicoules
JPEG - 379.1 ko
Indice performance Frédéric Puren/Caroline Bertrand
JPEG - 305 ko
Groupe H Christophe Van Riet/Kristoffer Cartenian (Porsche 911)

L’organisation Peter Auto remercie ses nombreux et fidèles partenaires de leur soutien, synonyme de pérennité pour cette compétition qui demeure la plus ancienne encore en activité. Désormais, tous les regards sont tournés vers 2016 qui célébrera la 25ème édition du Tour Auto Optic 2ooo.

-> Classement final VHC
-> Tous les classements VHC

-> Classement final VHRS
-> Tous les classements VHRS

-> l’édition 2015 en vidéos

JPEG - 393.4 ko
VHC:Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet
JPEG - 10.7 ko
Les podiums 2015 du Tour Auto Optic 2000
JPEG - 178.3 ko
IP : Frédéric Puren/Caroline Bertrand
JPEG - 147.6 ko
G:Philippe Vandromme/Frédéric Vivier
JPEG - 194.9 ko
Reg : Jean-François et François Nicoules
JPEG - 167.5 ko
H/I : Christophe Van Riet/Kristoffer Cartenian

Vendredi 24 avril #4 : TOULOUSE - PAU

A L’ASSAUT DES PYRENEES

La caravane du Tour Auto Optic 2ooo a quitté la ‘‘ville rose’’ en direction du massif des Pyrénées que les concurrents n’ont pas tardé à admirer grâce aux cieux parfaitement dégagés dont profite cette 24ème édition depuis son départ du Grand Palais à Paris.

JPEG - 390.7 ko

L’étape du jour (la 4ème et avant-dernière de l’édition 2015) comprenait trois cols, dont un Hors-Catégorie. De quoi satisfaire les grimpeurs et amateurs de routes en lacets, et donner à l’épreuve des allures de Tour de France… cycliste.

Toujours leader du classement général, l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet sur sa Jaguar Type E a parfaitement entamé la journée et augmenté un peu plus son avance sur son poursuivant immédiat - Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (AC Cobra) - en remportant l’épreuve spéciale de la matinée du Col des Ares devant Alexander Furiani/Maximilian Werner et leur Alfa Romeo 1600 GTA qui continue à tenir la dragée haute sur ce type de parcours à des machines beaucoup plus puissantes. Dans le Groupe G, signalons une nouvelle victoire de l’équipage Arnaud Gauduel/Alexandre Delaye (BMW 2800 CS).

JPEG - 404.3 ko

Dans le groupe H, c’est le duo belge Christophe Van Riet/Kristoffer Cartenian (Porsche 911 RS 3,0L) qui a brillé. L’équipage Frédéric Puren/Caroline Bertrand (Porsche 356 Pré A) remportant quant à lui l’indice de performance.

Après un déjeuner organisé dans le cadre de l’abbaye de l’Escaladieu datant du XIIème siècle, les concurrents ont repris le volant de leur machine en direction de la seconde épreuve chronométrée du jour : Haut de Bosdarros. Un exercice exigeant sur une route étroite, sinueuse et bosselée. Toutefois, seuls les équipages inscrits en Régularité se sont mesurés au parcours. En effet, en raison d’un incident sur le réseau radio interne des commissaires ne permettant plus d’assurer la sécurité des concurrents de la catégorie Compétition, la direction de course a décidé d’annuler l’épreuve pour cette catégorie. Ces derniers ont donc rejoint directement le parc fermé de fin d’étape en liaison.

JPEG - 202.5 ko

Enfin, la catégorie Régularité a vu deux équipages venus d’Argentine se mettre en exergue : Alejandro Oxenford/Jose Luis Celada (Ferrari 275 GTB) dans la première spéciale et Bruno Franco Ricci/Gustavo Gallo (Austin Cooper S 1300) dans la seconde.

Ce samedi, la cinquième et dernière étape sera longue de longue de 212 km et débutera par le circuit de Pau-Arnos. Puis, le peloton se dirigera vers la dernière épreuve spéciale de l’édition 2015 avant de prendre la direction de l’arrivée qui aura pour cadre la toute nouvelle Cité de l’Océan de Biarritz.


JEUDI 23 Avril #3 : CLERMONT-FERRAND - TOULOUSE (2 épreuves spéciales + Circuit d’Albi)

LA CARAVANE DU TOUR A TRAVERSE LE CANTAL ET L’AVEYRON

C’est en leader provisoire de la 24ème édition du Tour Auto Optic 2ooo que l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet sur sa Jaguar Type E a quitté le parc fermé de Clermont-Ferrand ce jeudi matin.

JPEG - 76.1 ko

Objectif : rallier la ville étape de Toulouse et parvenir à tenir à l’écart ses poursuivants les plus dangereux au classement général : Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (AC Cobra) et Shaun Lynn/Kevin Kivlochan (AC Cobra). Trois prétendants à la victoire finale regroupés en moins de trente secondes au départ de la troisième étape, synonyme également de mi-parcours de l’édition 2015.

Au menu de la journée : 480 km avec deux épreuves chronométrées sur routes fermées et des courses sur le circuit d’Albi ré-ouvert pour l’occasion. A commencer par la spéciale Les Puys – Riom es Montagnes combinant une première partie rapide sur une route large à flanc de colline pointant vers le Puy Mary, puis une plongée sinueuse vers le fond de la vallée avant un final plus abrupt. Un parcours parfaitement maîtrisé par Jean-Pierre Lajournade et son co-pilote. La Jaguar Type E remporte la spéciale devant l’Alfa Romeo GTA d’Alexander Furiani/Maximilian Werner et l’AC Cobra de Ludovic Caron/Charles de Villaucourt. Deuxième spéciale : Estaing – Sebrazac avec un début typé course de côte sur une portion large devenant de plus en plus sinueuse et rythmée, typique des épreuves du rallye du Rouergue. Les trois leaders de l’ES précédente rivalisent à coups de secondes. Mais l’avantage revient finalement à l’italienne qui devance l’anglaise et l’américaine. Le déjeuner se tiendra ensuite au bucolique Domaine de la Goudalie, dont chacun a peu admirer l’impressionnante et singulière charpente.

JPEG - 358.7 ko
Un public nombreux en bord de route !

Puis, direction Albi – Le Séquestre et son circuit, lieu des joutes de l’après-midi devant un public venu massivement (à l’instar de Charade la veille) avant de rejoindre la ville rose de Toulouse.

Signalons les victoires de l’équipage Arnaud Gauduel/Alexandre Delaye (BMW 2800 CS) en groupe G dans les deux spéciales de la journée. Dans le groupe H, la Ligier JS2 (victorieuse de l’édition 1974) de Mr John of B./Siebel et la De Tomaso Panthera Gr. IV de Didier et Jérôme Sirgue se sont partagées le succès. Enfin, la maîtrise de la catégorie Régularité revient à Philippe Fichet/Gilles François (Lancia Fulvia 1.6 HF) dans la première ES et à Georges Henri Meylan/Julien Stervinou (Alpine A110) dans la seconde.

Ce Vendredi, la quatrième étape longue de 368 km avec deux spéciales prévues emmènera le peloton du Tour Auto Optic 2ooo à Pau. Les concurrents partiront à l’assaut des Pyrénées avec trois cols à franchir dans la journée. Plaisir de pilotage et beauté des paysages garantis !


MERCREDI 22 Avril #2 : VICHY/CLERMONT-FERRAND

DE NOUVEAUX CANDIDATS AUX AVANT-POSTES

Après la première étape les amenant à Vichy, les concurrents de la 24ème édition du Tour Auto Optic 2ooo ont quitté la station thermale pour rejoindre Clermont-Ferrand avec deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit de Charade au programme de cette deuxième journée.

JPEG - 288 ko

Première épreuve chronométrée de la matinée, la spéciale Augerolles-Les Mines a permis aux pilotes de découvrir les routes d’Auvergne serpentant en sous-bois et grimpant à flanc de montagne. Un exercice qui a permis à l’équipage Jean-Pierre Lajournade/Christophe Bouchet (Jaguar Type E) de se mettre en exergue en signant le meilleur chrono devant Alexander Furiani/Maximilian Werner (Alfa Romeo 1600 GTA) et Nicolas Melin/Paul Edouard Gondard (Lotus Elan 26R). Autant de voitures plus à l’aise sur ce type de parcours que les AC Cobra, dont la première (celle de Ludovic Caron/Charles de Villaucourt) pointe toutefois au quatrième rang. Parmi les abandons, signalons celui de la Jaguar Mk1 de Pierre Le Gloahec-Henanff/Alexandre Brasseur sur un problème moteur.

Dans la foulée, la longue spéciale Augerolles Les Mines/Montbrison proposait des enchainements de virages en montée ne laissant que très peu de répit aux pilotes. Une configuration qui permettait à l’Alfa Romeo d’Alexander Furiani d’être de nouveau à son avantage et de reprendre quelques secondes sur Ludovic Caron et Jean-Pierre Lajournade.

JPEG - 393.7 ko

Après une pause déjeuner au Château de Parentignat appréciée de tous, rendez-vous sur le très attendu circuit de Charade où les mécaniques ont pu s’exprimer en toute liberté. Au point, pour certaines d’y laisser des séquelles. A l’instar de l’AC Cobra de Caron dont la barre anti roulis cédait dans le deuxième tour, rendant son pilotage beaucoup moins performant et hypothéquant toute chance de victoire sur le tracé auvergnat. Signalons également les difficultés rencontrées par l’équipage Olivier Panis/Jean-Paul Driot, dont la Ferrari 308 GTB Gr IV connaissait des problèmes électriques les privant de la course.

Jeudi, la troisième étape longue de 480 km emmènera le peloton du Tour Auto Optic 2ooo à Toulouse avec deux épreuves spéciales et des courses sur le circuit d’Albi. Au programme, la traversée du Cantal et de l’Aveyron offrira des paysages à couper le souffle.


MARDI 21 AVRIL : PARIS - VICHY (1 épreuve spéciale + Circuit de Nevers Magny-Cours) 499km

LE DUEL AC COBRA/FORD GT40 A COMMENCE

Après avoir quitté le Grand Palais à l’aube, le peloton de la 24ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s’est dirigé vers le Château de Courances où le départ officiel était donné.

JPEG - 524.9 ko
Départ du Château de Courances

Au programme de cette première étape s’achevant à Vichy, 498 kilomètres ponctués par une épreuve spéciale sur route fermée et les premières courses sur le circuit de Nevers Magny-Cours. C’est sous un ciel parfaitement dégagé que les plateaux de la Compétition se lançaient dans la spéciale d’Egleny pour signer les premiers chronos de l’épreuve. Cette route souvent étroite et assez serrée dans sa première partie était l’occasion pour Ludovic Caron/Charles de Villaucourt (AC Cobra 289), Mark Freeman/Nigel Amstrong (AC Cobra 289) et Damien Kohler/Sylvie Laboisne (Lotus Elan) d’en découdre dans la même seconde au sommet de la hiérarchie. Venait ensuite le tour des plateaux de Régularité au sein desquels le plus précis se révélait être l’équipage Laurent Pinel/Arthur Matal (Citroën DS 19).

JPEG - 415.8 ko
Direction Vichy

Après avoir goûté au plaisir du pilotage purement rallystique, les pilotes reprenaient la liaison pour rejoindre le circuit nivernais où les attendait une collation de mi-journée avant de prendre la piste. La compétition ne tardait pas à reprendre ses droits et donnait lieu au duel attendu entre les AC Cobra (Ludovic Caron et Andrew Beverley) et Ford GT40 (Richard Meins). Une fois les mécaniques mises à l’épreuve sur ce premier circuit de l’édition 2015, les concurrentes reprenaient la route pour rejoindre la première ville étape. Au fil de de la soirée, les deux cent trente voitures passaient sous l’arche d’arrivée pour se ranger dans le Parc des Sources de la ville de Vichy et recevoir les soins des équipes d’assistance.

Ce mercredi, la deuxième étape sera longue de 480 km (Vichy/Clermont-Ferrand) avec deux épreuves spéciales et des courses sur le célèbre tracé de Charade à partir de 15h30.

JPEG - 10.7 ko

-> L’itinéraire détaillé + liste des engagés

photos : www.fotorissima.net et www.photoclassicracing.com

-> Toute l’édition 2015... et les précédentes

 

Portfolio

 

Documents joints

 VHC 2015 (PDF - 113.8 ko)
 VHRS 2015 (PDF - 120.5 ko)