Neuvième Hist’Opale : quelques pièges de navigation...

... astucieusement choisis ont fait la différence

Les responsables du Calais-Auto-Racing avaient assuré les participants à la « 9e Hist’Opale » que le temps serait ensoleillé donc favorable à une excellente randonnée cartographique. Ce fut effectivement le cas au moment du départ, ce 24 mai à 13 heures, de la concession Opel Europ’Auto de la rue de Lille qui vivait une ambiance devenue coutumière puisque, depuis 2005, c’est toujours Jean-Luc Debove qui témoigne sa confiance à l’équipe du président Patrick Grenier pour accueillir les équipages engagés à l’Hist’Opale.

PNG - 38.2 ko

Si ce même soleil était à nouveau de la partie en fin d’après-midi, lors de la seconde étape qui ramenait les voitures vers Sangatte, en revanche, du côté de Bollezeele, commune choisie pour une pause réparatrice, ce n’était pas le cas puisque des trombes d’eau et même de grêles ne facilitaient pas la progression des participants, entrainant d’ailleurs l’abandon de Patrick Wayemberghe et de Christine Tassart engagés sur une Toyota Célica.

Des positions acquises à mi-parcours

La première étape de cette « 9e Hist’Opale » emmenait les trente-cinq équipages engagés vers le département du Nord « afin de découvrir les petites routes d’une région encore inexploitée », avait signalé Christian Duhaut lors de la présentation officielle de l’épreuve de mercredi dernier, « une région qui est un véritable trésor pour diversifier les définitions proposées aux confirmés ».

JPEG - 123.2 ko
La petite vingtaine de chevaux du « 425 cc » ont suffi aux époux Duquenoy pour s’imposer chez les amateurs

Déjouant les pièges d’un fléché allemand agrémenté de quelques murs belges (les initiés saisiront très certainement les finesses de ces termes), les positions des équipages se mettaient déjà en place ; derrière le CG 1200 S de Jean-Maurice et Philippe Duhaut le quatuor Verschave – Dugrain – Théry – Lenglaert se tenait en embuscade pour profiter du moindre faux pas des marckois. Il en était de même dans la catégorie des amateurs où, derrière la vaillante 2 CV Citroën des époux Duquenoy, également marckois, on pouvait trouver quelques prétendants aux premières places comme les équipages Van Lancker – Boulet, Barra – Barra, Lechertier – Lechertier, Charlet – Charlet ou encore Delgery – Lamare.

Arrivée à Sangatte

Si d’autres astuces de navigation et d’orientation étaient proposées aux équipages confirmés dont la majorité écopait des pénalités dans un fléché complexe bien choisi et finement tracé, les amateurs se voyaient confrontés à un itinéraire « sans prise de tête » qui permettait à douze d’entre eux de rallier Sangatte avec une ardoise vierge de pénalités, le classement s’établissant alors grâce aux épreuves de régularité virtuelle instaurées depuis quelques années à l’exemple de nos voisins d’outre-quiévrain.

JPEG - 104.6 ko
Valentin Charlet a navigué avec succès la R5 Turbo pilotée par son père

L’heure était alors au dépouillement des carnets de bord, la lecture du palmarès de l’édition 2014 mettant tout d’abord à l’honneur quatre jeunes navigateurs qui, dans l’ordre de classement, se nomment Valentin Charlet, Quentin Mouquet, Arthur Bohler et Maxence Bohler. Le président Patrick Grenier profitait de sa fonction au sein du Calais-Auto-Racing pour féliciter la première pilote féminine, Ghislaine Van Lancker, et la première navigatrice, Nathalie Duquenoy, qui a trusté les places d’honneur puisqu’elle a permis à l’équipage qu’elle constitue avec son époux Ludovic de remporter la catégorie « Amateurs ».

Cette « 9e Hist’Opale » était la deuxième manche du challenge « 59 – 62 – 80 » qui se poursuivra, le 14 juin prochain par l’épreuve organisée à Aire/Lys par François Lermytte et Philippe Dissaux, sans oublier que le comité des fêtes et animations de la commune de Sangatte a déjà déposé un dossier en Préfecture pour l’organisation du « 7e Opale Classic Tour » le samedi 19 juillet.

-> les classements 2014
-> Compte pour le Challenge 59-62-80

photo 1 : Au volant de cette belle Spitfire, Ghislaine Van Lancker a bien su interpréter les notes annoncées par Dominique Boulet.

-> revivre l’édition précédente

 

Documents joints

 Classement 2014 (PDF - 45.9 ko)