Le Rallye d’Automne La Rochelle Charente-Maritime VHC-VHRS 2019

Cette édition du "quadruple" Rallye d’Automne La Rochelle Charente-Maritime des 15-17 novembre 2019 a fait le plein au niveau des engagés puisque l’on dénombrait 190 équipages engagés sur le total des quatre rallyes programmés. Dans le détail, cela donnait 133 équipages pour le Rallye du Championnat de France de 2ème division, 39 VHC, 17 VHRS + un ENRS (Energie Nouvelle).

JPEG - 308.3 ko

Côté VHC, parmi les 39 équipages inscrits (dont 5 courront dans la catégorie Classic), on pouvait noter l’arrivée d’une forte vague de nouveaux pratiquants. Ils étaient ainsi 11 équipages à s’aligner pour la toute première fois sur l’Automne Historique ! ( lire le point VHC avant le départ) A noter les forfaits en VH de Jean-François Barre (Fiat Coupé 124 Sport) et en VHRS de Jacques Assailly (Corvair Turbo) et Patrick Poupineau (Alfa Roméo GTV).

Vendredi 15 novembre

ES1 - ES2

JPEG - 69.2 ko
Maxime Vilmot prend les commandes

Après le chrono scratch, « surprise » de Alain Rivaud (205 Gti) dans la première ES, et dans des conditions très glissantes, les favoris ont réagi dans la seconde ES, mettant fin à cette 1ère étape avec le scratch pour Maxime Vilmot (Ford Escort Mk2) devant David Castéra (Ford Sierra Cosworth 4x4) et Bruno Cadillon (205 Rallye) qui confirme sa prestation de l’ES précédente. Du côté des favoris, nouvelle petite contre-performance pour Bruno Mainguet (Alpine A 310). Il concède près de 14’’ et ne signe que le 7ème chrono. Même chose pour Jean-Philippe Le Cam (Opel Manta) qui perd lui 51’’7 et Philippe Ancelin (BMW M3) qui plonge dans le classement de cette ES avec 2’01’’ de retard sur l’auteur du chrono scratch.

Abandons de Pierrick Chauvel (Porsche 911 SC) sur une sortie de route sans gravité, mais qui oblige l’équipage à rendre son carnet de bord. Problèmes mécaniques et abandons pour Jacques Bretenoux (BMW 323 i) et Michel Couteau (BMW 323 i), juste avant le départ de l’ES1.

Samedi 16 novembre

ES 3 VHC : Aigrefeuille - Maxime Vilmot et David Castera encore aux avant-postes

JPEG - 79.5 ko
Problème mécanique pour Mainguet

Première ES de cette seconde étape sur une chaussée très humide puisque de petites averses tombent ce matin sur le Rallye d’Automne et cette première ES disputée sur les 12,080 km d’Aigrefeuille. Comme lors des ES disputées sur la 1ère étape d’hier, un premier chrono scratch pour Maxime Vilmot (Ford Escort MK2) qui s’était déjà illustré hier au soir et David Castéra (Ford Sierra Cosworth 4x4), l’un des animateurs de la 1ère étape, qui était rentré du reste en leader au parc à La Rochelle, devant Maxime Vimot et Bruno Cadillon. Ce matin, lors de cette ES d’Aigrefeuille, la bonne surprise vient de Benoit Chavet (Ford Escort MK2) qui était rentré en 12ème position hier soir et qui signe, ce matin le 3ème chrono sur cette ES.

Gros problèmes mécaniques pour Bruno Mainguet (Alpine A 310 V6) qui a déjà gagné ici, et qui perd sur ce chrono toutes ses chances en concédant 21’30 au leader.

Moteur en berne et boîte de vitesses défaillante sur l’Audi 80 GTE de Christian De Bard Saffier qui a concédé 11’53’’ sur ce chrono.

ES 4 : Trézence (13,540 Km) - Maxime Vilmot persiste et signe

JPEG - 83.6 ko
Abandon pour Ancelin

Encore un chrono scratch pour Maxime Vilmot (Ford Escort MK 2) qui se détache en tête de cette catégorie des VH puisqu’il distance maintenant David Castéra (Sierra Cosworth 4X4) de près de 27’’ à l’issue de ce premier passage dans l’ES de Trézence. A noter sur ce chrono, la « remontada » de Bruno Mainguet (Alpine A 310) qui a signé le 4ème chrono. Derrière Maxime Vilmot, petite surprise sur ce chrono avec le 2ème temps réalisé par Bastien Girard (Alfa Roméo GTv6) et la 3ème place de Geoffrey Desmereau (Ford Capri 2600 RS) qui se fait de plus en plus pressant.

Arrêt à l’entrée du parc de la pause à Surgéres de Philippe Ancelin (BMW M3) qui a cumulé les soucis depuis la veille.
Abandon de Johann Hayet (Lancia Delta Intégrale 16V) qui avait pourtant réalisé une très bonne 1ère étape. La mécanique l’a lâché à la sortie du parc d’assistance.

ES 5 : Genouillé (17,720 Km) - VHC : Encore et toujours Maxime Vilmot

JPEG - 97.2 ko
Abandon pour Dominique Castera

Agé de 28 ans, Maxime Vilmot a déjà derrière lui un beau palmarès en tant que co-pilote en WRC, avec à son actif le Rallye du Mexique et l’Argentine en 2016, puis le Championnat Européen des VHC depuis 3 ans. Sur ce Rallye d’Automne 2019, il fait un cavalier seul avec déjà quatre chronos scratch sur les cinq déjà disputés. Derrière lui, après les abandons de Ancelin, Chauvel, David Castéra et autres Johann Hayet et la grosse défaillance de Bruno Mainguet, les outsiders ont la part belle puisque sur ce chrono, Mathieu Cormier signe le second temps devant le virevoltant Geoffrey Desmereau.

Sortie de route sans gravité pour la Ford Sierra XR 41 pilotée par Samuel Charron qui était navigué par Vincent Michaud.
Problèmes mécaniques et abandon pour Christophe Régnier (R5 GT Turbo) sur ce chrono de Genouillé.
Arrêt de Dominique Castéra (Ford Sierra Cosworth 4x4) qui s’est arrêté à l’entrée du parc d’assistance au port des Minimes.
Fin de Rallye pour Olivier Barret (Porsche 2.5 ST) qui a rendu son carnet de bord dans cette ES de Genouillé.
Abandon de la seconde Ford Sierra Cosworth 4X4 pilotée par David Castéra qui était l’un des prétendants au podium final.

ES 6 : Aigrefeuille 2 (12.080 Km) - VHC : Maxime Vilmot comme un missile

JPEG - 53.9 ko
Abandon pour Mainguet

Sixième ES de ce Rallye d’Automne La Rochelle Charente-Maritime, et surtout cinquième chrono scratch pour le licencié de l’ASA Sport Océan : Maxime Vilmot qui domine cette édition 2019, comme le ferait un missile. En effet, personne n’arrive à déloger de la place de leader ce talentueux pilote. Sur ce second passage dans le chrono d’Aigrefeuille, il devance le chevronné Bruno Mainguet (Alpine A 310 V6) de 1’’ et Bruno Cadillon (205 Rallye) de 1’’9. Grâce à BMW, son 4ème temps sur cette ES, Pascal Phelippeau (309 Gti) remonte sur une marche du podium juste devant Mathieu Cormier (BMW 323I) et Bastien Girard (Alfa Roméo GTV 6).

Arrêt et abandon à l’entrée de la pause à Surgères de Bruno Mainguet (Alpine A 310 V6) qui venait de réaliser un très bon chrono. Un problème moteur a mis fin aux galères de Bruno Mainguet qui connaissait beaucoup trop de problèmes depuis hier soir.
Abandon de Geoffrey Desmereau (Ford Capri 2600 RS) qui avait effectué jusque-là un super parcours lors des ES précédentes.

Il y a déjà eu 14 équipages ayant abandonné sur ce VHC depuis la veille

ES 7 : Trézence 2 (13.540 Km) - VHC : Encore la « une » pour Maxime Vilmot

Maxime Vilmot pilote de l’ASA Sport Océan, organisateur de ce Rallye d’Automne, est en train de réaliser une très grosse performance avec 6 temps scratch réalisés lors des 7 épreuves spéciales déjà disputées. Cela mérite bien un grand coup de chapeau, d’autant qu’au départ il ne partait pas parmi les favoris plébiscités par les organismes de presse, et même dans le paddock. Avec près de 1’37’’ d’avance sur Bruno Cadillon et 1’45 sur Pascal Phélippeau, Maxime Vilmot fera un fort beau vainqueur de cette épreuve Rochelaise.

JPEG - 84.2 ko
Scratch pour Cormier

ES 8 : Genouillé 2 (17,720 Km) - VHC : Un chrono scratch pour Mathieu Cormier

Si jusqu’à présent, Maxime Vilmot dominait largement dans presque toutes les ES (6 scratchs sur 7), ce second passage dans Genouillé a permis à Mathieu Cormier (BMW 323 i) de sauver les « meubles » de la marque Allemande en réalisant le chrono scratch de cette ES, devant le virevoltant Bruno Cadillon (205 Rallye) et Maxime Vilmot (Ford Escort MK2) qui ne concède que 5’’ petites secondes, et reste donc en tête du classement scratch.

Abandon sur problème mécanique de Patrick Calvet (Ford Escort RS 2000)

ES 9 : Aigrefeuille 3 (12, 080 Km) – Personne ne pouvait combattre avec Maxime Vilmot

JPEG - 99.9 ko
Abandon pour Rault

Comme chez les pilotes des VHRS, un seul nom ou presque domine cette catégorie des VHC depuis les deux ES disputées hier jusqu’à cette ES 9 d’Aigrefeuille, avant-dernière ES de cette épreuve, qui a connu de nombreux rebondissements avec les abandons de nombreux favoris comme les Bordelais David et Dominique Castera, aux volants des Sierra Cosworth 4x4, Philippe Ancelin (BMW M3), Bruno Mainguet (Alpine A 310 V6), Pierrick Chauvel (Porsche 911 SC) ou bien encore Michel Porscher (Opel Ascona) et Johann Hayet (Lancia Delta Intégrale 16 V). Grand bénéficiaire de cette cascade d’abandons : Maxime Vilmot (Ford Escort MK2) qui a signé de nombreux chronos scratch dont celui de cette ES 9 devant Bastien Girard (Alfa Roméo GTv 6) et Mathieu Cormier (BMW 323 i), l’un des rares rescapés du haut de tableau qui sauve la firme Allemande de la débandade. Autre bénéficiaire de ce Rallye : Bruno Cadillon (Peugeot 205) qui sera certainement sur le podium en compagnie de Mathieu Cormier.

Abandons sur cette ES de Patrice Rault (BMW 325 I) sur un problème mécanique, et celui de Jordan Cadillon (205 Gti), victime d’une sortie de route sans gravité pour l’équipage. Egalement abandon de Geoffrey Desmereau (Ford Capri 2600 RS) à la sortie du parc.

ES 10 ARRIVEE VHC : Maxime Vilmot vainqueur de l’édition 2019 du Rallye d’Automne La Rochelle

Sans surprise sur cette ES 10, personne n’a pu aller chercher les écarts creusés avec Maxime Vilmot (VW Polo) qui a survolé cette édition 2019 du rallye réservé aux VHC, qui, bien que ne comptant pas cette année pour le Championnat de France, a tout de même attiré près de 40 équipages sur les ES Rochelaises. Auteur d’une course en solitaire, comme celle du « Figaro » chez les marins, Maxime Vilmot vient de franchir la ligne d’arrivée à Surgères et l’emporte devant Bruno Cadillon (Peugeot 205 gti) et Mathieu Cormier (BMW 323 i) qui terminera sur la 3ème marche du podium. Mathieu Cormier sauve l’honneur de la petite armada Allemande qui était au départ. Benoit Chavet (Ford Escort Mk 2) restera au pied du podium.

JPEG - 85.9 ko
1er VHC
JPEG - 106.2 ko
2e VHC
JPEG - 137.3 ko
3e VHC

Abandon de Bastien Girard (Alfa Roméo Gtv 6) qui a effectué une sortie de route juste après le départ de cette dernière ES.
Problème moteur sur la BMW 2002 de Claude Cadillon qui laisse filer 3’23’’ sur ce chrono et se retrouve à la 10ème place du classement.

Podium VHC ( 39 engagés / 21 classés)

1 213 VILMOT Maxime MATHIEU Marion FORD Escort MK2
2 206 CADILLON Bruno DUPONT Daniel PEUGEOT 205 Rallye + 03:01.9
3 215 CORMIER Matthieu PETIT Thomas BMW 323I + 03:19.9 / + 00:18.0
-> Classement VHC 2019 / pdf

JPEG - 101 ko
JPEG - 160.7 ko
JPEG - 105.1 ko

VHRS - 1ère édition

Jean-Jacques Hervier (VW Polo G40) de A à Z

JPEG - 110.3 ko
1ère édition pour les VHRS

Un seul nom en tête du scratch depuis le départ : celui de Jean-Jacques Hervier, c’est ce qu’il conviendra de retenir de cette édition 2019 du Rallye d’Automne dans sa 1ère version réservée aux VHRS. En effet, lors de la première étape, les deux ES disputées à Aigrefeuille et St Médard/ Ste Soule ont vu la victoire de Jean-Jacques Hervier (VW Polo G40) qui a signé et persisté lors de cette seconde étape en signant les chronos scratch des ES3 et 5. Il ne laisse que quelques « miettes » : l’ES 4 à Jérôme David au volant d’une 205 GTi. A l’issue des cinq premières ES disputées, Jean-Jacques Hervier devance une autre Golf, celle-ci GTi, pilotée par Bertrand Tourneux qui a toujours occupé cette place de dauphin depuis la première ES disputée. Mais à l’issue de cette ES 5, il est déjà à près de 15’’ du leader. Jérôme David (205 Gti), qui a réalisé le chrono scratch de l’ES 4, occupe la 3ème marche du podium provisoire à 27’’6. Il est suivi de Christian Lantres (205 GTI), qui accuse un retard de 29’’4, et de Pierre Olivier Lacroix (Clio 16 V) qui est lui à plus de 2’ des leaders, tout comme Philippe Robic (Citroën GS), et le seul équipage 100% féminin composé de Delphine et Caroline Lebossé (Golf Gti) qui sont classées 7ème au scratch sur les 18 équipages restant en course à l’issue de cette ES 5. Pénalisé hier de 3’ hier, Delphine et Caroline Lebossé viennent d’abandonner juste avant l’arrivée finale de ce Rallye avec une rupture d’une durite d’essence.

JPEG - 100.1 ko
1er VHRS
JPEG - 92.4 ko
2e VHRS
JPEG - 67.6 ko
3e VHRS

Podium VHRS ( 17 engagés / 14 classés)

1 307 HERVIER Jean-Jacques ERRARD Maryse VOLKSWAGEN Polo G40 RH
2 309 TOURNEUX Bertrand GARDET Guillaume VOLKSWAGEN Golf GTI RH + 00:17.6
3 319 DAVID Jérôme LEVAYER Siegfried PEUGEOT 205 GTI + 00:48.9 / + 00:31.3
-> Classement VHRS 2019 / pdf

-> Liste des engagés VH 2019


PNG - 29.5 ko

organisation : ASA SPORT AUTOMOBILE OCEAN
Texte : Serge Duquesnoy pour le SAO

photo1 : podium VHC

photos : Orga / JJ Brunet / JB Lassaux / Bruno023photos

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Engagés VH (PDF - 179.8 ko)
 Le point sur les engagés VHC (PDF - 45.4 ko)
 VHC 2019 (PDF - 115.6 ko)
 VHRS 2019 (PDF - 75 ko)