Le Marathon de la Grotte Rétro 2019 (TRACE)

Manche finale du challenge TRACE, la 9è édition du Marathon de la grotte Rétro en mémoire de Francis avait réuni, ce samedi 2 novembre, ce qui se fait de mieux dans la catégorie navigation.

JPEG - 57.7 ko

Et à entendre les satisfécits des concurrents, les absents ont eu tort, mais il est vrai qu’affronter la partie nocturne qui fait le charme de cette épreuve fait peur à de multiples pilotes et navigateurs. Tracé par Franck Carabin aidé de « Romu » son frère cette 9e édition a fait la part belle à la navigation avec quelques astuces de ci de là, mais pas de quoi faire fumer les neurones des copilotes

A la pause de mi étape du côté de Mittersheim, tenue par les frères Saumier les organisateurs de la ronde des Chevandier, trois équipages étaient passés à 0  : la 4L de David Jenneson et Lucile Genot, l’Opel GT porschisée de la famille Brignon et la BMW 2002 de Robert Wregé qu’on avait pas vu depuis longtemps à pareille fête. Il faut préciser qu’en la personne de Delphine Acker il avait trouvé la navigatrice idéale. Un CP manqué plus loin les époux Martin en quête de points au challenge TRACE étaient au coude à coude avec La Boule et Pauline Fischer ainsi que la Ford pleine de tonus de Fabien Herrscher et Angelique Hindelang.

JPEG - 410.8 ko
Podium découverte
JPEG - 408.4 ko
La belle dauphine...*
JPEG - 376.4 ko
Podium navigation

*La belle dauphine des suisses Kellenberger-Liechti

A cette période la nuit tombe très vite et avec elle de nombreuses illusions pour certains équipages ; Avec 3 erreurs, la 4L de Jenneson-Genot chutait du podium pour se retrouver 5è juste derrière la 205 GTi des époux Martin qui faisaient un sans faute tout comme la Golf de Boulanger-Fischer. Idem pour Delphine Acker et Robert Wregé qui remportaient cette 9è édition devant la famille Brignon coupables d’avoir omis de noter un CP sur la feuille de contrôle. En 6è place les vosgiens Herrscher-Hibndeloang précèdaient les Liegeois père et fils et la R11 turbo de Stenzel-Antzemberger.
En découverte les alsaciens Alain Martz et Sandra Standelmann (Toyota MRS) ont profité d’une première étape quasi vierge de faute pour prendre le dessus sur Alain Kruszewski associé pour l’occasion à Serge Apprederisse. J.Claude Fatout et Michel Vanconnet assurent la 3è place grâce à une belle 2è étape et devancent Adrien et Louise Heinrich (504 coupé) et la famille Siebert sur la belle Toyota Supra.

-> Classements 2019

-> Compte pour le challenge TRACE 2019


JPEG - 9.7 ko

Organisation
Sud Moselle Classic

Texte et photos : Mark Henry

photo1 : A l’évidence Robert Wregé est meilleur derrière le volant, Merci à Delphine Acker aussi

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2019 (PDF - 27.8 ko)