Le 18e Grand Prix Rétro du Puy-Notre-Dame

Les 26 et 27 juillet 2014, au Puy-Notre-Dame, plus de 120 véhicules d’avant-guerre étaient en démonstration dans les rues du village : Bugatti, Fiat, Amilcar, tricyclecars, side-cars, motos, etc...

JPEG - 134.9 ko

Cette démonstration en plein cœur du village du Puy-Notre-Dame, qui fêtait cette année sa 18ème manifestation, était l’occasion pour les pilotes chevronné(e)s de faire ronronner et même parfois rugir leurs anciens moteurs, parfois centenaires, au milieu d’un public mêlant amateurs et passionné(e)s.

C’est l’Association du Grand Prix Rétro qui organisait à nouveau cette fameuse démonstration de véhicules d’avant-guerre. Le Grand Prix Rétro se déroulait sur un weekend : le samedi offrait aux pilotes l’occasion de découvrir l’Anjou à travers une balade touristique d’une centaine de kilomètres, ponctuée par un déjeuner au cœur d’un équipement culturel phare de la Région : le Château d’Éternes, à Saix (86). Cette année, une nocturne était organisée le samedi soir et a permis au public de découvrir les différents plateaux de véhicules d’époques, à savoir cyclecars, tricyclecars, vintage, motos et side-cars, lors d’une démonstration sur un circuit d’1,5 km.

Des mécaniques parfois centenaires.

JPEG - 139.5 ko

La journée du dimanche quant à elle a vu ces véhicules se produire à nouveau sur le circuit spécialement aménagé au cœur du village. C’était donc une formidable occasion pour les spectateurs de voir ces drôles d’engins en marche, mais surtout d’entendre les vrombissements caractéristiques de ces mécaniques parfois centenaires. Les marques emblématiques d’avant-guerre étaient à l’honneur avec Bugatti, Darmont, Morgan, Amilcar, Salmson, BNC pour les voitures, mais aussi Terrot, NSU, Monet-Goyon, Norton, Motobécane, BSA, etc… pour les motos et side-cars. Lors du Grand Prix Rétro, les rues du village étaient aménagées et sécurisées. Paddock, restauration et produits du terroir se réunissaient près du Parc de la Mairie, afin de rapprocher les pilotes et le public. Une place importante était offerte aux spectateurs à l’intérieur du parcours, dont l’entrée restait libre et gratuite afin de conserver l’âme et la convivialité de la manifestation.

©VincenzoPhotography

 

Portfolio