La 26e Nuit Provençale

La Bouilladisse, charmante et dynamique petite commune des Bouches-du-Rhône, située entre Aubagne et Aix-en-Provence, accueillait ce samedi 2 Mars, la 26° édition de la Nuit Provençale.

JPEG - 595.2 ko

Organisée par Phocéa Productions, cette balade touristique au road-book, réservée aux voitures historiques, reste depuis sa création, une manifestation incontournable pour tous les aficionados de belles mécaniques de la région.

Les vérifications administratives et techniques débutaient dès 13h, dans une ambiance bon enfant (tout en restant particulièrement sérieux), appréciée de tous. Toute notion de compétition étant exclue, la convivialité est la règle fondamentale. Ici, on ne « se la joue pas »... On admire, on compare, on demande des conseils ; passion et fun font bon ménage. Pourtant, un petit tour dans le parc, situé sur le parking du boulodrome, permettait de mesurer l’état exceptionnel de ces voitures venant des années 1960, 1970 et 1980 : Alfa-Roméo, Lancia, BMW, Autobianchi, Simca, Renault et Peugeot. Une auto attirait les regards admiratifs, par sa rareté et sa présentation : un roadster Jaguar type C. (photo1) A noter la présence des Dubois père et fille, venus de Reims au volant de leur Autobianchi A112 Abarth, de Michel Ayral, arrivant de Montpellier sur sa R5 Alpine Turbo, et de Laurent Bonnery / Ghintran Brunet venant de Nice dans une magnifique Alfa-Roméo Giuletta Sprint.

JPEG - 68.2 ko

Après un briefing au cours duquel Michel Vignal présentait les bénévoles encadrant les « austérités », et insistait sur les notions de sécurité et de respect du code de la route, une sympathique collation était offerte par la municipalité Bouilladissenne, municipalité qui, d’autre part avait mis à disposition des organisateurs et des participants, toutes les infrastructures nécessaires au bon déroulement de l’épreuve. Avec tous les membres du Conseil Municipal, le Président de Phocéa Productions remerciait Laurent Chauvin, principal artisan de cette collaboration.

Le départ était donné devant le car podium du Conseil Départemental 13 pour une première étape, longue de 196 kms, qui débutait par la petite route des Boyer, pour rejoindre la célèbre spéciale de la Sainte Baume, entre Auriol et la Coutronne. Suivait un parcours ludique à souhaits, passant par Notre-Dame d’Orgnon, le Pas de la Couelle, le Puits de Rians, les Gorges de l’Infernet ou encore Ginnasservis. Le road-book amenait ensuite les participants jusqu’à Gréoux-les-Bains, où une halte d’une petite demi-heure, était mise à profit pour prendre un « petit apéro » (sans alcool), tout en racontant mille et une anecdotes autour du camping-car de Mario et Martine Di Iorio.

JPEG - 40.6 ko

Après cette pause réparatrice, une petite boucle était proposée, qui allait vers Valensole, Allemegne-en-Provence, Esparron-de-Verdon, puis repassait par Gréoux-les-Bains avant de rejoindre Manosque et le restaurant Senzo, où était servi un dîner aussi copieux qu’excellent.

Cette première étape voyait quelques abandons, à commencer par la 205 Rallye de Stéphane Garnier (joint de culasse), et la Jaguar Type C de Jean-Luc Barat, qui se retrouvait sans éclairage avant de casser une barre de suspension. Les époux Dewert devaient également quitter la balade, leur Golf GTI ayant un problème d’alimentation en carburant. Quant à Patrice Laforest, il devait rentrer à la maison, à cause d’une fuite des gaz d’échappement à l’intérieur de sa R5 Alpine.

Les rescapés reprenaient la route, après la tarte au citron et les cafés, pour une seconde étape longue de 131 kms, par un itinéraire débutant par le Col de la Mort d’Imbert, et se poursuivant par St Michel l’Observatoire,Reillane, Céreste, Vitrolles, Grambois, le Puits-de-Rians (en sens inverse), Trets et enfin le Pigeonnier pour un retour à la Bouilladisse. Si certains, gagnés par la fatigue, rentraient sans passer par la case Arrivée, la majorité des participants se retrouvait, à partir de 3h15, avec les organisateurs, dans la Salle des Fêtes, où cafés et viennoiseries étaient agrémentés de discutions animées

JPEG - 74.2 ko

Suivait le traditionnel tirage de la tombola, durant laquelle une dizaine de lots étaient offerts par Sud Est Chimie, partenaire de la manifestation. Philippe Coll (Ford Escort RS2000) gagnait un abonnement à Rétrocourse, et Franck Friedrich (205 GTI) un engagement gratuit à la 27° Nuit Provençale.

Michel Vignal clôturait la manifestation par un court discours de remerciements envers les participants qui se sont montrés raisonnables et respectueux, puis pour les bénévoles (deux équipes d’assistance, une dépanneuse mise gracieusement à disposition par Patrice Laforest, un médecin accompagné d’un pompier, une ouverture et une fermeture de route) et enfin envers la Municipalité de la Bouilladisse dont l’implication fut entière et particulièrement efficace.

-> + de photos

Prochain Rendez-Vous Phocéa Productions :
- Montée historique de Ceyreste (13) (7 avril) : nouveauté -> repas pilote le samedi soir


JPEG - 196.3 ko

Organisation : Phocéa Productions
Texte et photos : Alain Amalberti

-> Liste des engagés 2019

-> revivre les éditions précédentes

-> Calendrier 2019


 

Portfolio

 

Documents joints

 Liste des engagés 2019 (PDF - 36.6 ko)