Jackie Stewart, une légende célébrée au Festival Of Speed 2019

Gentlemen, coureur, champion, activiste, mari, père, mentor. Sir Jackie Stewart est un homme aux multiples passions et talents.

JPEG - 58.7 ko

Un homme qui a vécu de nombreuses vies en une, tout en restant humble, loyal et passionné tout au long de ses 80 ans. Le mot le plus simple pour le décrire est le suivant : légende.

Cela semblait juste de célébrer les accomplissements de Sir Jackie en matière de course automobile et son récent anniversaire avec un moment spécial à Goodwood, qui a été apprécié par la famille Stewart et par une foule de fans.

Plus tôt dans la journée, Sir Jackie, trois fois champion du monde de Formule Un, avait dirigé en procession le défilé de ses trois voitures gagnantes du championnat . Sir Jackie dans sa Matra-Cosworth MS80-02 suivi de ses deux fils Paul et Mark respectivement au volant des Tyrrell-Cosworth 003 et Tyrrell-Cosworth 006 . Dario Franchitti, l’un des protégés de Stewart racing, figure dans le BRM P261, vainqueur à Monaco de Sir Jackie.

Alors que la procession emblématique montait la colline, Sir Jackie s’est arrêté à Molecombe pour se présenter à sa femme, Lady Helen Stewart, son épouse, âgée de 57 ans, avec une rose dans un remarquable témoignage d’amour et de loyauté.

Après cette démonstration émouvante, Sir Jackie, Paul et Mark ont ​​conduit sous le balcon de Goodwood House, alors que Sir Jackie était rejoint par le duc de Richmond et un groupe de cornemuses.

JPEG - 78.6 ko
JPEG - 106.6 ko
JPEG - 157.6 ko

Du Goodwood Balcony, Dario Franchitti a interviewé son mentor à propos de ses trois championnats de F1, des trois voitures gagnantes du championnat et du dernier objectif de Sir Jackie, la Race Against Dementia charity, qu’il a fondée après que son épouse, Lady Helen Stewart, eut reçu un diagnostic de démence fronto-temporale. Un moment rendu d’autant plus significatif que Lady Helen elle-même regardait la foule avec fierté.

Dario a résumé le sentiment de tous ceux qui ont eu la chance d’assister à cet instant en célébrant les réalisations, les victoires et le travail en cours de Sir Jackie avec un mot simple mais significatif : « Merci ».


FOS : le résumé 2019

Le Festival of Speed se tenait à Goodwood du 4 au 7 juillet 2019

PNG - 1.1 Mo

Le duc de Richmond organisait pour la 27e fois son événement indépendant dédié à tous les véhicules roulants, sur son domaine privé “Goodwood House”, dans le sud de l’Angleterre en accueillant des engins d’exception, de toutes époques, remontant l’étroite piste de 1,86 km, une course de côte devenue incontournable depuis sa création en 1993.

Le thème retenu cette année était celui des “rois de la vitesse”. Les écuries, voitures, motos et pilotes qui ont marqué l’histoire étaient à l’honneur.

Cinq monoplaces étaient présentes dans cet objectif de célébration, sélectionnées comme étant les plus représentatives de vitesse, succès et pilotes de légende. Aston Martin Razor Blade de 1923, Mercedes-Benz W25 de 1934, Lola-Ford T90 de 1966, Brabham-Cosworth BT26A de 1969 et la Ferrari F1-2000 de Michaël Schumacher !

L’hommage le plus intense fut sans conteste le rassemblement des voitures de Michaël Schumacher, de la Jordan de ses débuts à Spa aux Ferrari, les Mercedes Groupe C et même la 190 E DTM, tout cela en présence de sa femme Corinna, Jean Todt et Luca di Montezemolo. (photo)

La statue iconique de l’événement mettait cette année en avant la marque Aston Martin pour les 70 ans de sa première course disputée à Goodwood ;

JPEG - 66.7 ko
Incontournable !
JPEG - 72.5 ko
70 ans Aston Martin
JPEG - 71.3 ko
Hommmage à Michaël Schumacher

Le public nombreux a pu profiter de 6 grandes catégories :
- Voitures d’avant-guerre, de compétition sur route et Bentley
- Voitures de drift, de rallye, de tourisme et de NASCAR
- Motos, Mercedes, Indy et Mach
- Formule 1
- Aston Martin, 15 Porsche 917 et les voitures de sport
- Supercars, motos de route et avant-premières

La Volkswagen ID.R de Romain Dumas bat le record de la McLaren MP4-13 de Nick Heidfeld en 1999.

Il ne fallait pas manquer cette compétition destinée à faire tomber le chrono du tracé, détenu depuis 1999 par Nick Heidfeld sur une McLaren MP4-13, en 41,6 secondes.

JPEG - 494.3 ko
JPEG - 154 ko
Record battu !
JPEG - 363.5 ko

La Volkswagen ID.R, détentrice du record de vitesse à Pikes Peak et au Nürburgring pour une voiture électrique, avec le pilote français Romain Dumas à son volant étaient sur la ligne de départ
Et le record général fut battu à deux reprises, dont une fois sous la barre des 40 secondes... (41,18 et 39,90s) soit 1,7 seconde de mieux que la F1.

Encore une année exceptionnelle, à revivre en vidéo et photos :  !

-> Les éditions précédentes
Photographie : FOS / Tom Shaxson

 

Portfolio