13e Tour de Corse Historique : Deux CG Proto MC au départ !

L’an passé, Michel Faraut avait fait sensation en alignant l’une des cinq CG Proto MC construites à l’époque, au départ du Tour de Corse Historique.

PNG - 121.6 ko

Cette voiture authentique sortait tout juste de sa restauration effectuée dans les ateliers experts de Jean-Luc Bolla.
Et pour se sentir moins seul, Michel Faraut alignait aussi sa CG 548 à compresseur pour …Bernard Fiorentino, le célèbre pilote CG à l’époque. Cette année, du 8 au 13 octobre, Michel Faraut sera de nouveau au départ avec sa berlinette CG Proto MC à moteur central (MC !) JRD.

Et Bernard Fiorentino également en qualité d’ouvreur sur la version « Camionnette » de cette voiture de course et qu’il a toujours conservé.

Très performante à l’époque (70 à 73), la CG Proto MC empêcha les services compétitions d’Alpine et autres Porsche performantes de trouver un sommeil serein… Cette voiture, avec son châssis imaginé chez Matra, fut construite à cinq exemplaires seulement : deux berlinettes, deux spiders très allégés (615 kg !) et une « camionnette » construite sur la base d’un léger spider mais proposant une protection minimale très appréciée de Bernard Fiorentino.

PNG - 358.2 ko

Cette dernière version n’effectua que deux courses dont le rallye de Bayonne-Cote Basque qu’elle remporta.

Un sixième châssis fut construit et cédé à André Moynet (homme politique, brillant pilote d’essai dans l’aviation, participant notamment activement à la mise au point de la fameuse Caravelle de Sud Aviation, concepteur de l’avion Moynet Jupiter chez Matra et… constructeur de voitures de course).

Ce sixième châssis, modifié, équipa la Moynet LM 75 pilotée aux 24 Heures du Mans 75 par Michèle Mouton, Marianne Hoepfner et Christine Dacremont.


PNG - 5.8 ko

Texte et photos : Organisation

-> Toute l’édition 2013... et précédentes