Zoom sur : la P1, la 1ère voiture de Ferdinand Porsche était électrique

On croirait voir les vestiges d’une calèche du 19e siècle. Pourtant, c’est le premier véhicule conçu et fabriqué par Ferdinand Porsche qui arbore son nom. Récemment découvert dans un garage autrichien , où il est resté pratiquement intact depuis 1902 , la voiture électrique surnommé « P1 » a été dévoilée en grande pompe il y a quelques semaines au musée Porsche à Stuttgart, en Allemagne.

JPEG - 265.3 ko

Ce phaéton à propulsion électrique Egger-Lohner modèle C.2 — son nom officiel — sillonna les rues de Vienne, en Autriche, le 26 juin 1898 pour la première fois.

Porsche l’avait fabriqué pour Ludwig Lohner, un fabricant viennois de carrosses à chevaux, qui rêvait d’une voiture électrique personnelle. Il succédait à un prototype présenté plus tôt cette année-là, qui fut détruit.

Comme son prédécesseur, le P1 était animé par un moteur électrique. De forme octogonale (et appelé Oktagon par Porsche), il produisait de 3 à 5 ch (40-80 volts).

Les conservateurs du musée affirment que Ferdinand Porsche aurait gravé l’abréviation « P1 » (pour Porsche Numéro 1) sur tous les composants importants du véhicule, lui donnant ainsi son appellation officieuse et pour confirmer sa « paternité ».

JPEG - 46.6 ko

Le P1 avait une vitesse de croisière de 25 km/h, mais il pouvait effectuer des pointes à 35 km/h, une vitesse impressionnante pour l’époque que le chauffeur devait éviter pour optimiser l’autonomie évaluée à environ 80 km, ou de 3 à 5 heures d’utilisation.

Ce véhicule pesait 1 350 kg, la batterie contribuant 500 kg à cette masse. Il avait des roues motrices arrière et ses grandes roues de bois étaient chaussées de pneumatique à air.

En septembre 1899, dans le cadre du salon international de l’automobile de Berlin, Ferdinand Porsche remporte une course disputée sur 40 km par 19 fabricants de véhicules électriques. La moitié d’entre eux ne la terminent d’ailleurs même pas, alors que Porsche complète l’épreuve avec 18 minutes d’avance sur son plus proche rival !

JPEG - 212.4 ko

Le P1 marque le début de la carrière de Porsche en tant que constructeur d’automobiles. En novembre 1899, il est recruté pour occuper le poste de constructeur en chef des usines de Lohner, où il mettra en oeuvre sa prochaine grande idée : le moteur-roue électrique.

En 1900, un véhicule électrique Lohner-Porsche entraîné par un moteur fixé au moyeu directionnel fera d’ailleurs sensation à l’Exposition universelle de Paris. il sera présenté comme la première voiture de tourisme à quatre roues motrices dans le monde .

Pour ce qui est du P1, Porsche en fabriquera quatre exemplaires. Le véhicule exposé au musée, le seul qui existe encore, n’est plus en service depuis 1902. Il ne lui reste que la partie avant de sa carrosserie, qui n’a jamais été restaurée.

Photos : Musée Porsche

 

Portfolio