Zanchi/Agnese remportent le 18e Rallye Monte Carlo Historique

Les quatre-vingts kilomètres de zones de régularité de l’étape finale ont chamboulé le classement. L’équipage italien Piero Lorenzo Zanchi / Giovanni Agnese remporte cette XVIIIe édition du Rallye Monte-Carlo Historique 2015 qui restera dans les mémoires comme une grande année.

JPEG - 52.7 ko

Deuxième au départ de la « nuit du Turini », La Volkswagen Golf GTI des Italiens Zanchi/Agnese, talonnait l’Opel Kadett GT/E des expérimentés Durand/Chol, la troisième marche du podium étant occupée par la Porsche 914/6 des Belges Maes/Deplancke.
Tout allait se jouer dès le premier des deux tests au programme. Maes/Deplancke perdaient pied et plongeaient à la trentième place. Toujours dans cette ZR, qui reliait Lucéram à Lantosque, les leaders français rétrogradaient à la deuxième place, ouvrant une voie princière à l’équipage italien qui remportait ainsi sa première victoire en Principauté. L’exploit de la semaine est à mettre au crédit de la petite DKW F12 numéro 294. Engagés en moyenne basse, les Allemands Jüntgen/Müller, vainqueurs en 2008, complètent le podium d’une édition qui restera « un grand millésime », comme le déclarait le Chef Michel Chabran à Sospel, l’arrivée de la dernière zone de régularité.

Podium 2015 :

01 132 ITA ZANCHI Piero Lorenzo-AGNESE Giovanni - VOLKSWAGEN GOLF GTI
02 10 FRA DURAND Raymond CHOL Sébastien OPEL KADETT GTE
03 294 DEU JUENTGEN Ernst MUELLER Marcus DKW F12

-> tous les résultats

JPEG - 259.4 ko
2e Durand/Chol

Les ZR.. comme si vous y étiez

(cartes ci-dessous)

Z.R. 13 - LUCÉRAM / LANTOSQUE (26 , 36 km) 22h 00h37
La montée est une succession d’épingles de lignes droites jusqu’au croisement de la D54. Ensuite une succession d’épingles et de petites lignes droites jusqu’au lieu dit La Cabanette. Puis direction Col St Roch sur une route en descente avec deux ou trois épingles qui cassent le rythme avant le hameau du Tournet. Puis direction le Col de la Porte par une succession d’enfilades sur une chaussée souvent couverte de pierres et de boue avec arrivée au hameau de Loda. Puis deux épingles à lacets précédents l’arrivée sur une route à flanc de colline surplombant la Vésubie.

JPEG - 223.6 ko
3e Juentgen/Mueller

Z.R. 14 - LA BOLLÈNE / SOSPEL (53 , 09 km) 22h45 01h22
La montée est saccadée et sans possibilité de relâchement pour les pilotes et les co-pilotes dans l’énoncé des notes pour déboucher sur le plateau du mythique Col de Turini. Ils empruntent alors une descente rapide interrompue par de nombreux lacets à couvert et très souvent verglacés, suivi d’une decente de longues successions d’épingles jusqu’aux gorges du Pian et Sospel. Puis vient la route du Col de Braus sans difficulté ; Pour terminer, les concurrents empruntent la route statégique (D73) qui passe par le Col de Castillon et terminent par une descente très rapide jusqu’à l’arrivée finale du rallye à l’entrée de Sospel.


PNG - 150.9 ko

Certains véhicules peu courants étaient au départ de ce XVIIIe Rallye Monte-Carlo Historique, dont une Citroën Traction 15-6 de 1951. Associé à Fabiano Chies, Philippe Tarcher termine en 180ème position.
Le pilote, Philippe Tarcher : « Mon père devait participer au Rallye Automobile Monte-Carlo en 1954 avec une ‘15’, mais le projet n’avait pas pu aller à son terme. Cette 15 fut entièrement rénovée et préparée pour le conditions hivernales du mois de Janvier. En Janvier 2006 c’est mon papa qui était au volant sur le Podium de Reims pour prendre le départ à 85 ans. J’ai déjà participé cinq fois à ce rallye mythique, comme pilote et copilote (de Jean-Pierre Coppola en 2008 et 2009).

J’adore ce type d’aventure humaine au sein d’un team, une ambiance de passionnés, ainsi que l’engouement des supporters partout sur la route. La Traction a une cote d’amour qui fait très chaud au coeur. Côté humain, nous espérons lever un maximum de fonds pour l’association AMSED-GENETIQUE (www.amsed-genetique.com), une association familiale pour parler, échanger, s’informer et comprendre le syndrome d’Ehlers-Danlos. »


PNG - 127.4 ko

Le couple Laurent, Claude et Dominique, n’est plus à présenter. Il peut se targuer d’avoir participé à plus de vingt éditions du Rallye Automobile Monte-Carlo (principalement avec leurs célèbres Daf et Peugeot) mais également au Tour de Corse et à de nombreuses autres épreuves mondiales. Ils se présentaient cette année avec un Citroën DS21 du Team Bob Neyret et terminent à la 97ème place.

Autres Citroën DS21 au départ : celle d’Antoine Raymond, associé au journaliste Jean-Claude Lamorlette pointe à la 52ème position finale, quant à celle confiée à Jean-Michel Arlaud et Françoise Conconi, nous la retrouvons 112ème.


Ce soir, tous les équipages, officiels et invités fêteront dignement la clôture de la XVIIIe édition du Rallye Monte-Carlo Historique. La Soirée de Gala de Remise des Prix se déroulera dans la Salle des Etoiles du Monte-Carlo Sporting Club à partir de 20h30.

A l’année prochaine !

PNG - 483 ko

-> Toute l’édition 2015 et les éditions précédentes

Texte : Le Quotidien#8-ACM
photos : © ACM / www.fotorissima.net/ www.photoclassicracing.com


 

Portfolio