Ypres Historic Regularity 2019 : victoire de Ruben Maes - Michel Périn (Porsche 914/6)

Du 29 novembre au 1er décembre s’est déroulé le 2e Ypres Historic Regularity en Belgique avec près de 100 spécialistes de la régularité au départ

PNG - 394.2 ko

Et cette deuxième édition a été un nouveau succès. Côté sportif, la course est restée passionnante jusqu’à la dernière étape de régularité mais Ruben Maes, leader depuis samedi après-midi, n’a pas failli. Secondé par la légende française Michel Périn, le pilote de la Porsche s’est assuré la victoire devant Michel Decremer-Patrick Lienne, anciens vainqueurs du Monte-Carlo Historique, et Yves Deflandre-Yves Noelanders, duo qui s’était imposé ici même l’an dernier.

Les responsables du tracé avaient prévu 9 RT de nuit vendredi soir, dont deux étapes sur routes fermées à Boezinge et un slalom à Komen. De nombreuses choses se passaient immédiatement parmi les ténors, comme pour Yves Deflandre, Eric Piraux et Stéphanie Wante, tous montés sur le podium en 2018, mais qui se faisaient surprendre par un piège sur le dernier RT.

Michel Decremer, ancien vainqueur du Rallye Monte-Carlo Historique, réalisait presque le parcours parfait. Le pilote Opel terminait la journée en leader, devant la Porsche 914/6 de Ruben Maes.

JPEG - 61.7 ko
1er Ruben Maes et Michel Périn

Samedi après-midi, Decremer se laissait surprendre à son tour. Après un changement de pneus, le tripmaster était inutilement recalibré... "Une erreur de débutants qui nous a valu pas mal de pénalités. C’est dommage mais je suis satisfait d’avoir décroché la deuxième place. Je suis particulièrement heureux que nous ayons un rallye de régularité de ce niveau en Belgique, car c’était une compétition bien organisée et le nombre et la qualité des participants étaient très élevés. Je reviendrai certainement l’année prochaine", déclarait Decremer, qui s’imposait en classe 4 avec son équipier Patrick Lienne.

La victoire revenait donc à Ruben Maes et Michel Périn, associés pour la première fois sur une Porsche 914/6 préparée à Ingelmunster par RS Motors. "Le niveau était si élevé que je suis resté très concentré jusqu’au dernier mètre, expliquait Ruben. Etre mis en retard par un usager de la route ou commettre une petite erreur de navigation auraient pu nous coûter la victoire. En tout cas, j’ai vraiment apprécié ce parcours et je remercie beaucoup Michel, qui fut un remarquable équipier !"
Pour Michel Périn, ancien copilote d’usine chez Citroën Racing et quadruple vainqueur du Dakar, cette victoire est une première à Ypres : "J’ai rencontré Ruben sur le Tour Auto et nous sommes restés en contact.

JPEG - 68.4 ko
2e Michel Decremer et Patrick Lienne

Il a fait une excellente course. Il fallait s’habituer, car la réglementation en France est différente de celle d’ici, mais dans tous les cas, c’était une course bien organisée qui nécessitait beaucoup de concentration", déclarait le Français, qui n’avait jamais roulé à Ypres. "J’étais responsable de Citroën-Sport lorsque Bruno Thiry a roulé ici avec la Citroën Xsara kit-car mais je n’y ai jamais participé moi-même. Quelle région magnifique pour organiser un rallye !"

La dernière marche du podium revenait à Yves Deflandre, Yves Noelanders et leur Porsche orange. "Nous avons commis une erreur vendredi qui nous a coûté la victoire mais ce sont des choses qui arrivent... Nous reviendrons avec encore plus d’ambitions l’an prochain", annonçait d’ores et déjà le vainqueur de la classe 5.
Patrick et Joseph Lambert ramenaient quant à eux leur BMW 2002 à la quatrième position. "Et j’en suis très fier, déclarait Patrick, car nous avons roulé ici sans assistance. Et puis à comparer d’autres équipages qui roulent plusieurs fois par an, il ne s’agissait pour ma part que de ma deuxième course. Mais avec mon père, j’avais un navigateur de haut vol à mes côtés". José Lareppe échouait finalement au cinquième rang, après avoir commis une erreur de navigation dimanche qui lui faisait perdre la troisième place qu’il occupait alors. Consolation, son équipière Jennifer Hugo est la première dame classée.

JPEG - 70.1 ko
3e Yves Deflandre et Yves Noelanders

Geert et Cédric De Jaeger pointaient leur Porsche 911 à la 6e place, devant Kurt Deklerck et Aswin Pyck, sur une autre Porsche, 914 celle-là. Johnny Delhez et Eddy Gully plaçaient leur Ford Escort en 8eposition, suivis par la Renault 11 Turbo d’Eric Piraux et Cathérine Monard. Enfin, Dominique Holvoet et Yannick Albert complétaient le top 10. Ils avaient perdu la troisième place à laquelle ils étaient accrochés un moment, lorsque le moteur de leur Toyota Celica mis pas mal de temps avant de bien vouloir redémarrer. Les Gitsels père et fils, Johan et Joppe, échouaient au pied de ce top 10 avec leur belle Porsche Rothmans.

Podium 2019

1 37 MAES Ruben / PERIN Michel PORSCHE 914/6
2 75 DECREMER Michel / LIENNE Patrick OPEL Ascona 2000 + 00:23,2
3 1 DEFLANDRE Yves / NOELANDERS YvesPORSCHE 911 + 00:18,2 / 00:41,4

-> Classement final
-> Tous les classements 2019

Podium 2019 :

-> Liste des engagés 2019


PNG - 28.3 ko

Organisation SuperStage vzw

photos : David Mares / Ronny van Parijs

photo1 : Ruben Maes - Michel Périn (Porsche 914/6)

-> L’édition précédente


 

Portfolio