Vosges Rallye Festival 2019 : dans un mois, c’est le grand jour !

Dans un mois (du 22 au 24 août) les concurrents seront rentrés de plein pieds dans la troisième édition du Vosges Rallye Festival. Des concurrents de marque viennent de confirmer leur présence et de belles surprises attendent encore les spectateurs.

JPEG - 53.1 ko

Dès à présent la barre des 100 engagés est largement dépassée avec une nouvelle fois un fort contingent de concurrents étrangers.

Pilou et Mimile retrouvent l’A310.

Cela pourrait être le titre d’une bande dessinée mais c’est l’histoire de belles retrouvailles. « Pilou », c’est Pierre MENY, le talentueux pilote géromois qui dans les années ’70 et ’80 comptait parmi les meilleurs pilotes amateurs de l’hexagone. « Mimile », c’est Jean-François LIENERE. Géromois lui aussi, il a effectué une grande partie de sa carrière de copilote avec Pierre MENY, avant de prendre place à la droite de François CHATRIOT. Du baquet de la Renault 5 Tour de Corse, il sautera dans le fauteuil de Team Manager de l’équipe Diac, avant de devenir responsable du Service Compétition Renault Sport. Lorsque le programme rallye est mis en jachère, il rejoint Citroën Racing, toujours au sein du département Compétition Clients.

Si ensemble, ils ont essentiellement couru en Championnat de France des rallye, ils ont tenté en 1980 l’expérience du Championnat du Monde à l’occasion du Rallye Monte-Carlo. L’A310, engagée en groupe 3, ne verra malheureusement pas le port de Monaco, mais le duo décrochera en fin de saison le très convoité Trophée Renault.

A l’issue de l’édition 2017 à laquelle ils ont participé au volant d’une A310 de série, Pierre MENY et Jean-François LIENERE se sont mis en tête de disputer l’édition 2019 au volant d’une réplique de l’auto du Monte-Carlo. Près de deux années ont été nécessaires pour mener à bien le projet. Près de 40 ans après, « Pilou » et « Mimile » vont pouvoir se remémorer bien des souvenirs dans l’habitacle de l’Alpine.

Stig BLOMQVIST fête un anniversaire au Vosges Rallye Festival

JPEG - 661.9 ko
Stig BLOMQVIST

Le Safari Rallye est sans aucun doute le plus difficile des rallyes du Championnat du Monde. A la fin des années ’80, Volkswagen ambitionnait d’inscrire l’épreuve à son palmarès.L’équipe de Wolfsburg comptait pour cela sur la légèreté et la rusticité de sa Golf 16 soupapes, deux qualités qui devaient lui permettre de prendre l’avantage sur les 4 roues motrices, Lancia Delta en tête.

Si en 1988, les deux autos d’Erwin WEBER et Lars-Erik TORPH abandonnaient, l’année suivante, Stig BLOMQVIST, qui avait remplacé TORPH dans l’équipe, terminait sur le podium malgré une heure perdue pour réparer sa transmission. C’était il y a 30 ans !

L’occasion était belle pour Stig BLOMQVIST de fêter cet anniversaire à l’occasion du Vosges Rallye Festival. Il a pour cela répondu à l’invitation de Wolf-Dieter IHLE. Le sympathique pilote et collectionneur allemand s’est porté acquéreur il y a de cela quelques années de la Golf usine de Lars-Erik TORPH, celle-là même avec laquelle il a participé à l’édition 1988 du Safari Rallye. Elle est actuellement en cours de restauration pour retrouver sa configuration d’époque et le Vosges Rallye Festival sera sa première sortie.

JPEG - 122 ko

Un baptême dans une auto légendaire à gagner.

Qui ne rêve pas de parcourir une épreuve de démonstration, casqué et harnaché dans une auto de rallye légendaire ? Un rêve qui peut devenir réalité pour les spectateurs qui auront acheté leurs pass sur internet. Un tirage au sort parmi tous les acheteurs désignera en effet les heureux lauréats qui pourront vivre de l’intérieur le grand frisson.

-> Je réserve mon billet


PNG - 32.1 ko

Organisation : association SLOWLY SIDEWAYS FRANCE

crédit photo : Philippe PUECH et Collection Pierre MENY

photo1 : Pierre MENY et Jean-François LIENERE

-> Tout 2019... et les éditions précédentes