Un plateau exceptionnel pour les 30e Boucles d’El Pannetrie (B)

Pour cette 30e édition des « Boucles d’El Pannetrie » ce 21 avril, les organisateurs avaient le secret espoir d’enregistrer 100 bulletins d’engagement … et ils en recevaient 103 ! Malheureusement, 2 équipages devaient déclarer forfait dès avant le jour J , mais le rêve restait toujours possible jusqu’au matin de la balade où un dernier équipage ne savait se présenter suite à un accident survenu dans la nuit.

Ce sont donc finalement 99 équipages qui ont pris le départ à Villers-le-Bouillet pour une journée sous un soleil omniprésent qui a provoqué les premiers coups de soleil pour les « décapotés » mais également pour les nombreux contrôleurs.

JPEG - 358.7 ko
JPEG - 373.3 ko
JPEG - 345.4 ko

Un plateau tout aussi varié que fourni où les « anciennes » côtoyaient des « modernes » avec quelques voitures remarquables où l’on pointait 3 VW coccinelle toutes 3 avec des équipages féminins … et elles ont toutes terminé : bravo les « Choupettes ».

Fidèles aux traditions de l’El Pannetrie, les petits plats avaient été mis dans les grands avec l’aide de pas moins de 65 bénévoles ; après la traditionnelle fricassée choisie par beaucoup ou les croissants, les participants ont pris le départ de la première boucle qui allait les emmener dans les vallées de la Meuse, de la Burdinale et de la Méhaigne avec un petit arrêt apéritif en fin de deuxième section pour permettre de respirer avant d’entamer la section 3 quelque peu plus « ardue » pour la catégorie « Initié »

Bien dans l’esprit de leur balade, les organisateurs avaient tracé un parcours qu’ils voulaient, et espéraient, apprécié par tous les concurrents, quelle que soit la catégorie choisie. Si tout se passait pour le mieux pour bon nombre de participants dans la catégorie « Découverte » (malgré une première note d’une plaque directionnelle un peu dissimulée derrière un poteau), il en allait tout autrement pour les « Initiés ». En effet, des notes en binaires en perturbaient plus d’un dans la vallée de la Meuse alors qu’il « suffisait » de rester sur la route principale tout en comprenant le dernier schéma clair et précis qui indiquait précisément qu’il fallait tenir compte du RaVel car aucune signalisation n’interdisait d’emprunter cette route bétonnée. Une première carte muette, très simple, provoquait pas mal de dégâts alors que le respect d’une lecture précise de l’énoncé suffisait à faire comprendre qu’il fallait effectuer 2 fois la boucle de « Marsinne ».

JPEG - 372.9 ko
2e Découverte

L’arrêt apéritif sur la place de Burdinne était le bienvenu car beaucoup d’équipages n’avaient pas vu un panneau directionnel « suivre Huy 17 » sur leur droite et avaient « plongé » sur un panneau identique à quelques 50m plus loin … Une deuxième carte avec des décomposés pourtant bien expliqués lors du briefing allait également provoquer trop de pénalités mais c’est quand même dans une ambiance chaleureuse et conviviale que tous les participants ont eu le loisir de déguster un sandwich tout en racontant leurs (mé-)aventures de cette première partie.

A la mi-journée, en « Découverte », 6 équipages avaient relevé tous les CP alors qu’en « Initiés », 1 seul équipage en avait fait de même, mais rien n’était joué

Il était déjà temps de reprendre la route, toujours sous un soleil radieux, pour visiter une autre partie plus à l’est de la Hesbaye. Le beau temps, tout en étant un précieux allié pour la réussite de cette balade, était également propice aux balades pour de nombreux promeneurs et randonneurs en vélos, ce qui allait parfois provoquer quelques petites tensions et sautes d’humeurs de personnes qui ne supportent pas de partager la route, mais au final, tout s’est bien passé.

JPEG - 360.7 ko
3e Découverte

La deuxième boucle, plus orientée « balade » allait cependant encore provoquer pas mal de pénalités, à la grande surprise des organisateurs qui avaient voulu cette partie plus simple tout en permettant de profiter un maximum des beaux paysages de la Hesbaye. Pour la catégorie « Initié », une carte « puzzle » allait être appréciée des connaisseurs et les autres cartes en ligne devaient simplement être parcourues en étant attentif aux tracés corrects. Une petite route (chemin) près de la gare de Fexhe-le-Haut-Clocher allait provoquer pas mal de dégâts pour les équipages qui « plongeaient » vers le CP cachet devant eux alors qu’ils devaient encore faire le tour d’un ancien bâtiment.

Tous les participants rentraient finalement satisfaits de cette belle balade qui allait se clôturer par un apéritif et un repas de clôture appréciés dans une ambiance musicale peu commune.

Comme il est aussi de tradition à l’El Pannetrie, tous les concurrents ont reçu, dès leur rentrée, un livret explicatif avec tout le tracé sur cartes ainsi que tous les CP et détails des quelques « difficultés », ce qui allait alimenter les conversations pendant toute la soirée.

Les résultats peuvent se résumer comme suit :

En catégorie « Découverte », classement assez serré malgré tout :
• Eric GIROULLE et sa fille Clémence (Peugeot 205 GTI) emportaient cette balade qui leur tient tant à cœur.
• Philippe BERNARD et Yves-Marie GERARD (Volvo 343) se classaient 2e avec 23 points de plus.
• Didier HELLAS et Chantal LOUSBERG (Porsche 911 SC) clôturaient le podium à 40 points des 2e.

JPEG - 318.8 ko
1er Initié
JPEG - 298.8 ko
2e Initiés
JPEG - 246.8 ko
3e Initiés

En catégorie « Initiés :
• Les habitués Jacques MINGUILLON et Bernadette SANDRON prenaient la première place avec seulement 240 points tout en bénéficiant du coéficient d’âge largement mérité de leur MG Midget de 1966.
• Thierry VIGNAUX et Pierre Edouard PARIS (Peugeot 3008 de 2018) rataient la victoire en oubliant de noter un triangle au niveau de la fin de la ERV2
• La famille LECLERCQ (Jean-Noel et Thomas) montait sur la troisième marche du podium avec leur très jolie OPEL GT 1900 de 1973.

Un plateau exceptionnel de belles voitures et des équipages non seulement sympathiques mais souriants tout au long de la journée, une météo favorable pour ce genre de balade, une organisation sans faille de la réception matinale à la remise de prix musicale, clôturée dans une ambiance de fête où les Val d’Oristes ont mis le feu : une 30e édition de qualité qui restera dans les mémoires de tous.

Les organisateurs ont évidemment rappelé, tout au long de la journée, que les bénéfices de cette balade sont destinés intégralement à la Fondation Contre le Cancer qui œuvre, tous les jours, pour vaincre cette foutue maladie qui, de près ou de loin, nous touche tous.

-> Classements 2019


Les bénéfices de cette organisation serviront à alimenter un fond destiné à la « Fondation contre le cancer ».

Envie de soutenir cette fondation : BE45 0000 0000 8989


JPEG - 93.8 ko

Texte

GUILMAIN Francis

photo 1 : 1er découverte

-> Les éditions précédentes


 

Documents joints

 Classements 2019 (PDF - 803.3 ko)