Un Rallye de Lorraine revigoré

Même si le VHC ne réunit que 4 partants, le VHRS a fait carton plein ces 22 et 23 juin avec une quarantaine d’engagés de quoi donner du baume au cœur à une épreuve moribonde depuis quelques temps.

JPEG - 394.7 ko

Tant le VHC dans l’Est ne décolle pas, tant le Vhrs a le vent en poupe. La « régul » se route ouverte c’est bien, mais sur routes fermées et sécurisées c’est encore mieux. On retrouve de plus en plus d’amateurs qu’il va falloir canaliser en accentuant la sécurité des autos et des pilotes.

VHC

4 autos au départ de Nancy avec 3 Porsche (Berr, Grobot et Lung) et une Golf gti (Dufosse). Comme il faut s’y attendre on assiste à un match à trois entre Porschistes. Chaque pilote y allant de son meilleur temps, mais Berr prenait de peu l’ascendant sur Grobot et Lung.
Les spéciales plus tourmentées autour de Corcieux dans les Vosges allaient causer la perte de Lung qui verra la Golf de Dufosse le passer au classement.

JPEG - 1.3 Mo
Malchanceux l’an passé, J.Louis Berr s’est bien rattrapé cette année

Classement VHC
1.Berr/Pastorrelli (Porsche 911sc), 2. Grobot-Cattant (Porsche 911sc), 3. Dufosse/Zinglé (Golf gti),4. Lung/Maire (Porsche 911)

VHRS

Du côté du Vhrs, Michel Borens et Historique auto passion Nancy pouvaient se frotter les mains, jamais une épreuve n’avait réuni autant de voitures. De quoi envisager de voler de ses propres ailes et pourquoi pas tout autour de Corcieux, le terrain s’y prête idéalement ; Affaire à suivre.
Pour éviter toute problématique quant au chrono, Blunik était de la partie et équipait toutes les voiture de son boîtier. Déjà venu en nombre lors de la première édition l’écurie Cobra de Reims faisait forte impression sur la ligne de départ. Et ils ne se font pas prier pour prendre la tête au bout de la boucle du Saintois. Lenys (Porsche 914/6) occupait la tête devant Royer (Porsche 914/6) et Torrejon (Porsche 911)

JPEG - 2.2 Mo
Un médecin en retard et c’est tout le rallye qui prend du retard

Avant de finir cette première étape, il restait aux équipages à parcourir le gros morceau, les 18kms du Val de Neuné, autrement dit Corcieux la terrible. Torrejon en profitait pour prendre la poudre d’escampette et s’emparer de la tête devant Royer et Bonnefois (Fiat 131 racing).

L’averse nocturne a rendu les routes glissantes pour le départ de l’étape dominicale, sagement l’organisateur abaissera les moyennes de 5km/h. Malgré cela une ZR sera annulée suite à la sortie de route d’un concurrent. Une pièce mécanique a lâché en plein appui envoyant la belle BMW 2002 de Roger Erbs dans le décor ce qui a nécessité l’intervention des secours.
Un tour plus tard, changement de leader, Bonnefois s’installait d’une courte tête devant Torrejon. Royer suivait plus loin tout comme Lenys, Bos (Porsche 91) , Tabala (Porsche 911) et Conreau.(Audi Quattro) A deux ZR du but, la victoire ne pouvait plus échapper à l’un d’entre eux. Au jeu du chat et de la souris, Bonnefois prenait l’ascendant d’un rien. Tout juste un peu plus d’une seconde d’écart avec Torrejon. Hormis Conreau qui parviendra à passer Tabala dans la dernière ZR, aucun changement ne sera à noter dans la tête de course.

JPEG - 2.1 Mo
Belle perf pour Jean Conreau et Gauthier Brignon

Pour la Commodore de Narbey (assistance de Corcieux) et la Samba virevoltante de Colney c’est le chant du cygne et elles ne verront pas le podium d’arrivée. Un podium que la Porsche de Claudon n’a pas failli voir non plus. Un relais de pompe à essence qui lâche à un peu moins d’un kilomètre de l’arrivée du dernier passage de Corcieux, obligeant le coéquipier à pousser l’auto sur les derniers hectomètres pour sortir de la ZR et pouvoir réparer.

Torrejon devra une nouvelle fois se contenter de la seconde place derrière Bonnefois. Royer vainqueur l’an passé se contente de la dernière marche du podium devant Lenys, Bos et Conreau.
Lors de la remise des prix, J.René Dubois le président de l’Asac Lorrain pouvait se féliciter du succès du vhrs qui a pris son envol pour cette 2è édition préparé de main de maître par Michel Borens et toute son équipe de Historique Auto passion Nancy.

JPEG - 2.4 Mo
Même en Vhrs, il faut mettre son casque au C.H.

Classement VHRS :
1.Bonnefois-Bonnefois (Fiar 131 Racing),
2. Torrejon-Torrejon (Porsche 911),
3. Royer-Jacquard (Porsche 914/6), 4. Lenys-Lenys (Porsche 914/6), 5.Bos-Perquin (Porsche 911), 6. Conreau-Brignon (Audi quattro), 7. Tabala-Bernard (Porsche 911), 8. Grenier-Malek (205 gti), 9. Glath-Colliard (Talbot Lotus), 10. Coel-Coel (BMW 2002), 11. Greilich-Martin (Nsu 1200 TT), 12 ; Herberth-Herbeth (Porsche 928S), 13. Judon-Klein (Opel gt), 14. Ruer-Schmitt (rallye 2), 15. Durand-Wambustel (BMW 2002), 16. Fath-Leguillier (BMW M3), 17. Brajkovic-Dufrasne (Volvo 122S), 18. Monange-Jung (Porsche 911), 19Deliot-Thierry (Lancia delta HF), 20.Galland-Galland (Kadett gte), 21. Sigwald-Siffert (Golf gti), 22. Bernet-Remy (Ford RS 2000), 23. Carvalheiro-Crazet (Porsche 911), 24. Claudon-Henry (Porsche 911), 25. Lemoine-Moretti (Porsche 911), 26. Collignon-Bouchada (Porche 924), 27. Jeangeorge-Burgun (Porsche 911), 28. Kunegel-Sibille (Porsche 911), 29. Baillet-Baillet (Porssche 911), 30. Antoine-Antoine (Ford escort 1600), 31. Cuny-Cuny (Alpine V6 turbo), 32. Vergnet-Mazoyer (Alpine A110), 33. Meunier-Meunier (Alfa Romeo GTV 2000), 34. Munier-Mattioli (R5 turbo), 35. Millet-Thiery (Samba rallye), 36. Perrin-Geiss (Porsche 996), 37. Sernaglia-Combau (Alfa romeo GTAM), 38. Humbert-Mamelle (Porsche 911)


PNG - 15.8 ko

Texte : Marcus
photos : Marcus et J.Marie Miclot
organisation : http://asaclorrain.eu


-> revivre les éditions précédentes