Un Rallye de Lorraine Classique ensoleillé

Même avancé de deux semaines par rapport à sa date habituelle, le Rallye Lorraine Classique s’est déroulé du 20 au 22 mai 2011 de belle manière par une météo estivale.

JPEG - 90.8 ko

94 équipages ont répondu présents à l’invitation de l’association Historique Auto-Passion Nancy pour la troisième édition du Rallye Lorraine Classique VHR, une épreuve de régularité où l’on retrouve des autos anciennes, réparties en trois catégories (plus de 35 ans, plus de 25 ans, moyenne réduite) mais aussi des autos de prestige, comme cette année une « monstrueuse » Mercedes SLS AMG.

Malgré son jeune âge, l’épreuve a déjà une solide réputation de convivialité et ce n’est pas par hasard si elle a débuté le vendredi soir au château de Lunéville en Meurthe-et-Moselle avec un repas offert par le principal sponsor de l’épreuve, la banque KBL au Luxembourg.

JPEG - 84.5 ko

Le samedi, la première étape a d’abord emmené les équipages sur le circuit du Pôle Mécanique de Lorraine à Chenevières pour quelques tours de piste avant qu’ils ne rejoignent les Vosges où un après-midi de navigation les attendait sur des routes particulièrement dépaysantes.

Après une nuit passée à La Bresse, à l’issue d’un repas Prestige, la dernière matinée de l’épreuve a conduit les concurrents sur une des spéciales du championnat du Monde WRC avant que ceux-ci ne rejoignent la banlieue nancéienne pour d’ultimes agapes.

Au final, c’est un équipage luxembourgeois, Jim Wirtz et Stefan Sittner, qui est sorti vainqueur avec sa BMC Mini Cooper.

JPEG - 382 ko

Seuls trois voitures n’ont pas rallié la capitale lorraine. Les organisateurs planchent déjà sur l’édition 2012 de l’épreuve où il est prévu de rajouter une catégorie « écuries » au classement, car les amoureux des véhicules historiques se déplacent souvent à plusieurs pour y participer.

Texte : Bruno Navarre
Photos : organisation

Plus d’information auprès du club historique Auto Passion Nancy
Michel Borens
Contacter par Mail
Tel : 06 23 46 99 72
http://asaclorrain.eu

[NDLR] : Merci à Bruno Navarre d’Estautomag pour sa coopération

 

Portfolio