Un PRINTEMPS de BORDS 2013 relooké mais tracé dans un contexte économique tendu…

17ème Rallye du Printemps de Bords
5ème Rallye du Printemps de Bords VHC

La 16ème édition s’était à la fois inscrite dans la tradition (côté parcours) et dans l’innovation (côté navigation).

PNG - 248 ko

Pour ce millésime 2013 des 25 et 26 mai, la donne sera différente. A défaut de pouvoir emprunter des routes qui n’existent pas, le parcours 2013 sera néanmoins relooké. Les plus fidèles de l’épreuve pourront ainsi mettre aux oubliettes tous les repères mémorisés ces dernières années… Au-delà du parcours, c’est le rythme du 17ème Printemps, l’unique rallye régional en 17, qui se voudra différent.

Le critère de rareté de l’épreuve exige de nous tous que l’on en prenne grand soin, comme pour mieux le préserver au cas où certains souhaiteraient le voir vaciller. Afin d’en faire à nouveau un rallye « propre et écolo », les documents et objets consommables usagés (imprimés, verres et autres plastiques) seront récupérés par l’organisation à l’heure du retour final chez Grandon Production. Cette opération « recyclage » s’accompagnera de la réduction au strict minimum des documents papier à distribuer.

JPEG - 171.2 ko

Hum, voilà que l’imprimante du SAO s’est à nouveau montrée grincheuse à l’heure de bâtir le road-book !... Privés du livret traditionnel, les copilotes qui se verront remettre des cartes précises et détaillées, pourront ressortir des tiroirs les bons vieux compas et boussoles, pour une navigation à l’ancienne… Et comme l’an passé, le canton de St-Savinien refleurira de panneaux directionnels afin de ne point voir trop de concurrents « tirer des Bords » et s’éviter un égarement définitif.

Tracée hier au sud, aujourd’hui au nord, l’ES 2013 de Bords arborera, à l’image de la météo actuelle, un profil quelque peu automnal. Outre des tracés différents, c’est dans le rythme de l’épreuve qu’il y aura du changement.

JPEG - 169.2 ko

D’une seule ES, le « prologue » du samedi soir devient une étape à part entière, avec une boucle de 2 ES proposée en hors d’oeuvre crépusculaire ; Bords (3,650 km) et Puy-du-Lac (6,300 km). Le dimanche, les rescapés de la veille auront cette même boucle à parcourir 3 fois, soit au total 8 ES et 39,800 km chronométrés « à déguster sans modération » les 25 et 26 mai.

Le terrain de jeu ainsi remanié provoquera des écarts et à n’en pas douter, il en est quelques uns qui devraient laisser quelques forces, voire plus, dans les contournements répétés du célèbre Bois Brandet… Il serait en effet surprenant que plusieurs équipages ne rencontrent pas, tout près de la Vacherie, le méchant loup caché au coin du bois…

JPEG - 160.9 ko

Les aléas de la course ne rendront pas plus aisée une participation à un Printemps qui se sera déjà vu soumis à la règle, imposée celle-là, du rude contexte économique actuel. Si l’organisateur en subit lui aussi les effets, il connait parfaitement les raisons d’une participation qui sera moins massive qu’à l’accoutumée, puisque 75 engagés modernes seulement (+ 15 VH) seront présents. Sachons faire le dos rond, en espérant des lendemains meilleurs et plus favorables à notre discipline… En attendant, chacun sait être à son poste, juste pour que les équipages s’amusent et pour que le spectacle continue…

Grand merci à nos partenaires toujours aussi fidèles en ces temps difficiles et aux Ets Grandon Production qui nous reçoivent une fois encore dans leurs locaux de Bords pour les vérifs administratives et techniques ainsi que pour les parcs fermés.

JPEG - 175.9 ko

Rappelons enfin qu’en toutes saisons (et c’est vrai pour le Printemps), la réussite de nos épreuves repose sur l’implication dévouée des associations locales. Ainsi, le Comité des Fêtes de Bords et une équipe de Puy-du-Lac assureront toute l’intendance de cette 17ème édition.

Comme le veut désormais la tradition, les 15 engagés VH ouvriront la route, juste avant que les modernes mettent les villages hôtes en fête. Du côté des belles anciennes, Philippe ANCELIN, en quête du doublé, devra repousser les assauts d’un Vincent GUILLON encore sur le nuage de sa belle victoire obtenue le week-end dernier à Dieppe. Chez les modernes, les « enfants du village » Mathias DE SOUSA et Manon VERGER seront les grands favoris pour se succéder à eux-mêmes, mais attention aux papys qui font de la résistance, car l’inoxydable Michel HAYET viendra « remettre le couvert » pour tenter de s’offrir une 6ème victoire ici… Le match entre les anciens et les minots promet…

Patrick GUERIN – SAO
photos VHC 2012 : Anthony Jouberteau


PNG - 42.6 ko

Contact : SPORT AUTOMOBILE OCEAN
1 Rue Gaspard Monge B.p. 4 - 17053 La Rochelle
Tél. Fixe : 05 46 44 23 23
Fax : 05 46 44 75 82
Contacter par Email
Site web : http://www.sportautoocean.fr/


-> Tout 2013