Un Charente Maritime Historic 2013 très ouvert juste devant l’Automne

8-9-10 Novembre 2013

PNG - 467.4 ko

Il en va du sport comme du bon vin, qui savent s’offrir des millésimes au goût bonifié, au nectar différent et indiscutablement plus relevé et plus succulent à savourer… Tel sera le cas de ce 58ème Rallye National d’Automne. Et pour cela il n’aura point été nécessaire au Sport Automobile Océan (SAO) de tout révolutionner dans son historique rallye « midi-minuit » pour que son cru 2013 aiguise les papilles des plus exigeants.

Les 2 points singuliers de cette édition ne relèvent que du calendrier. Le premier tout d’abord est un clin d’oeil avec l’histoire ; 1953/2013. Deux dates qui ponctuent aujourd’hui les 60 ans d’existence de l’ASA Sport Automobile Océan, mais aussi de son épreuve phare, l’Automne. Et si la soixantaine ne correspond plus désormais à l’âge de la retraite, c’est tant mieux pour cet incontournable rendez-vous, entré depuis bien longtemps dans le patrimoine rochelais des évènements sportifs majeurs (1). Souhaitons donc au SAO comme à son épreuve phare un très bon anniversaire !...

JPEG - 78 ko

Pour la petite histoire, signalons que ces 60 ans seront marqués par la présence sur l’épreuve de nombreux anciens vainqueurs de l’Automne (Michel MONNEREAU (1956), Yvan & Rolland BARBIER (1976), Pierre MIEVRE (1987), Michel CRESPEL (1992)… et un certain Hugues DELAGE, sept fois homme fort de ce rallye des « mille feuilles » (1988, 1991, 1994, 1995, 1996, 1997 et 1998), cette dernière victoire ayant été acquise devant un certain duo, Sébastien LOEB / Daniel ELENA…

Le second rapport au calendrier, qui ne doit rien au hasard, tient au fait que les 17, 18 et 19 octobre 2014 Le Comité Régional du Sport Auto Poitou-Charentes, présidé par Jean-Roch LEBOSSÉ, se verra confier l’organisation à La Rochelle de la Finale de Coupe de France des Rallyes 2014 !... Rappelons que la Finale 2013 s’est disputée il y a quelques jours seulement dans l’Ain, à Oyonnax. Et pour qui connait bien la discipline, on ne s’étonnera guère de l’emballement suscité ces dernières semaines par l’Automne 2013. Voila qui explique le cap des 200 autos franchi, dont 170 environ en modernes.

PNG - 142.7 ko

A noter que les véhicules historiques seront une nouvelle fois bien présentes au départ du 16ème Charente-Maritime Historic, à priori au nombre de 35 à 40. Tous les meileurs régionaux, de Jean Pierre Levasseur (Porsche 911 Gr4), Philippe Ancellin(Sunbeam Lotus) à Didier Billon/jean-Paul Genet (Datsun 240Z) en passant par Claude Cadillon (BMW320) ou encore Alain Marien (Escort RS 2000) vont "se tirer une bourre d’enfer" sur un terrain qui pourrait se révéler bien gras, si l’on en croit une météo qui ne demandera néanmoins qu’à s’affiner d’ici là.

Des 2km de "pif-paf" anguleux dans la ZI de Perigny qui seront noirs de monde, aux 26 kms sinueux en rase campagne du "val de Trézence", nos belles anciennes s’en donneront à coeur joie mais seront très sollicitées. Et quel spectacle !

Il faudra également contenir les assauts de redoutables autos venus de loin, telles les Porsche 911 SC de Jean-François Grobot ou de Pascal Eouzan, ou encore la 930 Turbo d’Alain Lemonnier. Ajoutons-y les plus rochelais de tous les équipages suisses, Julien Texier et Jeremie Ollivier (Porsche 911 SC) déjà seconds ici l’an dernier et qui viendront d’Helvetie pour confirmer leur récent podium scratch au VHC Mont Blanc Morzine

PNG - 296.1 ko

Sans super favori clairement désigné, cette édition VHC 2013 s’annonce très ouverte et totalement indécise... et puis succéder au palmarès à Jean Ragnotti ou à Jean-Claude Andruet peut donner des idées et susciter quelques envie non ?...Pour être les premiers à connaitre l’évolution de la course (affichage des temps) et assister en direct au sacre des vainqueurs, nous vous donnons rendez-vous à Surgères, Place du Château, le samedi 9 novembre à 18h28 précises

Chacun comprendra pourquoi cet Automne 2013 sera à la fois si différent tout en se voulant semblable aux précédents, pourquoi il sera sportivement sublimé. Point de chamboulement en effet dans sa construction ni dans son rythme. Seules quelques retouches mineures apportées au tracé de telle ou telle ES viendront modifier la donne et exiger de nouvelles prises de notes. Le SAO reste fidèle à sa formule, à l’esprit de « son » épreuve. Sur ses 60 bougies soufflera un tourbillon de folie qui, outre l’ASA organisatrice, ravira un public de connaisseurs, impatient et inconditionnel de l’Automne.

Parution des listes définitives des engagés début novembre !

PNG - 38.8 ko

Alors, faisons en sorte que la fête soit belle et totale.

Texte : Patrick GUERIN – SAO


-> Toute l’édition 2013... et précédentes

(1)Si l’Automne célèbre bien ses 60 ans, il n’en n’est pour autant qu’à sa 58ème édition. L’épreuve ne s’est pas courue en 1955, suite à la tragédie des 24 Heures du Mans (90 morts), puis en 1974, consécutivement à la guerre du Kippour de fin 1973 (choc pétrolier)