Tour de Corse Historique : La valse des leaders se poursuit, Padrona en tête

La malédiction s’abat chaque jour sur le leader de ce dixième Tour de Corse Historique !

Et ce vendredi, au quatrième jour de l’épreuve, la valse des leaders s’est une fois encore poursuivie…

Ainsi au fil des jours et des étapes, le pilote qui quitte le matin en leader le parc fermé, n’est jamais cette année sur ce Tour de Corse Historique, celui qui le rejoint le soir à cette place !!

Après Jean Claude Andruet, Jean Pierre Manzagol et Louis Antonini, c’est un quatrième larron, en l’occurrence le Corse d’Ajaccio, François Padrona, navigué par Jean François Mancini, qui est effectivement revenu vendredi à la tombée de la nuit, en leader à Porto !!!

JPEG - 89.8 ko

Un François Padrona qui, pourtant au vu des événements qui se succèdent quotidiennement, ne criait cependant nullement victoire, à la veille de l’arrivée à L’Ile Rousse !

Bien au contraire.....

Mais avant de se retrouver au commandement au volant de sa très efficace Ford Escort, François Padrona – originaire de Vico - talonnait, bien calé en embuscade, l’autre pilote insulaire, Louis Antonini, natif lui d’Ota au dessus de Porto.

Un Louis Antonini qui après avoir bien entamé la journée, signait des la première des quatre spéciales, l’ES 11 (Arbori- Ambiegna) longue de 14,50 km, le meilleur chrono.

Confirmant que bien que leader depuis jeudi soir, il était bien là pour la gagne. Padrona concédait 2’’1 et Andruet, lui 3’’7.

Dans la suivante, l’ES12 (Albitreccia-Bisinao) un peu plus courte car longue seulement de 10,50 km, Jean Claude Andruet se montrait le plus rapide, reléguant Lajournade et sa Porsche à 8’’2 et Padrona et son Escort à 10’’8. Antonini lâchait … 17’’8 !!!

JPEG - 1.5 Mo

A la reprise en début d’après midi, lors de l’ES13 (Vero-Arro) la plus longue du jour – 35 km – finalement remporté à nouveau par un Andruet en pleine défonce devant Padrona, Antonini devait en rester la et abandonner.

Débarrassé de la Porsche d’Antonini, François Padrona se sentait des ailes dans l’ultime chrono au menu de ce vendredi : l’ES 14 (Liamone- Appricciani ).
Cette superbe spéciale qui surplombe le magnifique Golfe de Sagone.

L’Escort de Padrona arborant le numéro 11, y réalisait le scratch, devançant dans l’ordre la Porsche du dernier vainqueur du Tour Auto, Jean Pierre Lajournade de 3’’9, et Jean Claude Andruet, de 7’’4.

JPEG - 115.6 ko

Padrona se retrouvait donc nouveau leader et regagnait Porto, confortablement installé à la première place, précédant son dauphin, Lajournade de ...1’’10’’3 !

Derrière suivaient dans l’ordre, John of B – alias Jean Guitard – et sa superbe Ferrari 308 blanche à 1’25’’1, Marc Duez le belge, à 3’01’’2 et de Gentili et son R 5 Turbo, à 3’32’’.

Vu les écarts, on serait tenté de dire que ‘’ la messe est dite ‘’ !

Mais au vu des événements quotidiens qui ont frappés chaque jour, l’homme de tête, bien que nous soyons à la veille de l’arrivée et la conclusion de ce dixième Tour de Corse Historique, nous resterons donc extrêmement … prudents !!!

Texte : Gilles Gaignault
Photos : Jean Michel Andréani - Gilles Gaignault