Tour de Belgique Historique 2013 : Une liste des engagés tout simplement fabuleuse !

Le grand week-end du Tour de Belgique Historique, programmé les 15, 16 et 17 novembre, approche à grands pas, et dans les rangs de l’organisateur DG Sport, on ne peut cacher sa satisfaction.

JPEG - 144.7 ko

Non seulement le millésime 2013 de cette épreuve de type revival s’annonce plus disputé que jamais, mais la liste des équipages officiellement engagés est tout simplement exceptionnelle. N’ayons pas peur des mots : tous les spécialistes de la régularité pour véhicules d’antan seront de la partie. Faites vos jeux… mais bonne chance !
1095 kilomètres, 26 Regularity Tests (RT) pour un total de 313 bornes décisives, 102 Contrôles Horaires (CH), 150 prises de temps, 2 RT par secteurs sur les circuits de Zolder et Spa-Francorchamps, 2 RT à vitesse constante sur les tracés de Mariembourg et Mettet, voici quelques chiffres qui peuvent donner une première idée de ce qui attend les 75 équipages officiellement engagés au Tour de Belgique Historique 2013.

« L’objectif était de conserver le caractère du Tour de Belgique de l’époque, qui était une épreuve rythmée, explique Robert Vandevorst au nom de DG Sport. Il s’agira donc d’un vrai rallye de régularité, avec d’innombrables petites sections. Et je peux vous assurer que le classement va constamment évoluer, même le dernier jour.

JPEG - 48.1 ko

La première étape, le vendredi soir, sera la seule disputée de nuit. Ce sera festif, comme l’an dernier, mais aussi compétitif, et le classement général au terme de ce tronçon entre Zolder et Francorchamps, qui passera bien sûr par Chaudfontaine, sera révélateur et donnera une première idée des candidats à la victoire finale. Le samedi, ce sont 50 CH qui sont prévus, avec des RT sympas, notamment dans les cantons de l’Est, la région de Dinant, mais aussi en Gaume, où les routes sont étroites et techniques. Le final aura lieu sur le circuit de Mettet, et je peux vous assurer que pilotes et copilotes seront bien fatigués au moment de prendre la direction de La Hulpe, pour un repos bien mérité. Dimanche, l’ordre de départ sera celui du classement samedi soir. Et sur des RT compétitifs à souhait, celui qui ouvrira devra être très fort pour rester devant ! »

Voilà qui promet, d’autant que les candidats à la victoire sont nombreux… et même très nombreux. « L’image du Tour de Belgique est telle que tous les spécialistes seront de la partie, poursuit Robert Vandevorst, et bien malin qui pourrait isoler ne fut-ce qu’une poignée de favoris dans cette liste de 75 véhicules, issus pour leur écrasante majorité des années ’70. »

Osons néanmoins avancer, dans l’ordre alphabétique, quelques duos qui devraient faire parler d’eux, et garnir le haut du classement le dimanche 17 novembre en début de soirée :

JPEG - 95.4 ko

Aerts-Chapa (BMW 2002 Tii Touring), Baugnée-Remion (vainqueurs de la récente Coupe des Sources, MG B), Bodart-Lareppe (Porsche 911 SC), ‘Chavan’-Lienne (Porsche 911), Closjans-Moors (Porsche 356 Pré-A), Colligon-Felot (Porsche 911), Deflandre-Rorife (Porsche 911), Degives-Delferrier (DAF 66), Declerck-Deplancke (Porsche 911), Delhez-Gully (Ford Escort MK1 RS2000), Dominiczak-Dominiczak (Triumph Dolomite Sprint), Fievez-Lys (Audi 80 GLS), Holvoet-Vanoverschelde (Toyota Celica GT), Horgnies-Hayez (Porsche 911), Jacquet-Albert (Toyota Celica GT), Kevers-Halleux (Ford Escort MK1 BDA), Lux-Noelanders (Lancia Fulvia HF), Malherbe-Lambert (Porsche 911), Musty-Content (BMW 2002 Tii), Reuter-Bernard (Porsche 914/6), Simonis-Damseaux (Ford Escort MK1 RS1600), Van Rompuy-Vanoverschelde (Opel Ascona B), Verhelle-Thirionet (Ford Cortina GT), Piraux-Monard (Renault 5 Alpine Gr.2), etc.

Tsjoen, Duez, Buurman… and co !

Ca, c’est le noyau dur ! Mais la particularité du Tour de Belgique Historique, c’est d’ajouter de nombreuses cerises au gâteau. C’est ainsi que le multiple Champion de Belgique des Rallyes, Pieter Tsjoen, ne sera pas au départ du Rallye du Condroz, mais bien au volant d’une Porsche 911 R de 1968 du 15 au 17 novembre ! Il sera co-piloté par Stefan Van Vooren. Quant à Marc Duez et Damien Chaballe, ils tenteront de briller au volant d’une superbe Austin Healey 3000 MKIII de 1965.

JPEG - 95.2 ko

Et ce n’est pas tout… La délégation hollandaise a très fière allure cette année, emmenée par un certain Yelmer Buurman, pilote du Marc VDS Racing dans la Blancpain Endurance Series, où il est l’habituel équipier de Maxime Martin. Le Batave délaissera le temps d’un week-end la BMW Z4 GT3 pour prendre le volant d’une Alpine A110 de 1975, avec Nathalie Van der Lof à ses côtés. Magique… Quant à Jan Storm, dompteur de Porsche surpuissantes sur circuit, il aligne une… Chevrolet Corvette C2 Stingray 1964. Ouah !

Vous en voulez encore ? Stanislas Machoïr sera épaulé par l’expérimenté Jean-Yves Vanheukelom dans l’habitacle d’une Lancia Stratos 1976, l’une des reines des rallyes. Et pour ce qui est des autres ‘originalités’ sur quatre roues, on note des Datsun 240 Z, Fiat 128 Sport, MG B GT Sebring, Sunbeam Imp Sport, Simca 1100 Spéciale, Volvo P1800, etc.

Vous l’avez compris, c’est un très grand week-end réservé à la voiture ancienne qui nous attend à la mi-novembre. A consommer sans la moindre modération, car au soir de l’arrivée de ce Tour de Belgique Historique 2013, le sport auto prendra ses quartiers d’hiver…

-> Liste des engagés

PNG - 77.5 ko

Texte : organisation
photos : www.photoclassicracing.com

-> Toute l’édition 2013... et 2012