Tour Auto Optic2000 #5 : 4e étape Aix Les Bains-Valence

Vendredi 11 avril : CARON SORT, LAJOURNADE LEADER.

Pour la 4ème étape de la 23ème édition du Tour Auto Optic 2ooo, c’est un parcours relativement plus court qui attendait les concurrents : 304 km ponctués par trois épreuves spéciales.

JPEG - 33.4 ko

Après avoir quitté Aix Les Bains et le Lac du Bourget, les participants ont traversé les parcs de la Chartreuse et du Vercors, les gorges de la Bourne, admiré les Monts du Levant et franchi le Col des Limouches pour profiter d’un splendide panorama.

Pour la première fois depuis le départ de Paris, ce sont les engagés de la catégorie Régularité qui ouvraient la route. Ils furent les premiers à emprunter la spéciale du Massif de l’Epine, un parcours typique de montagne sur une route étroite en sous-bois. Stéphane Péculier (Triumph TR3) se révélait le plus régulier à respecter sa moyenne et pointait en tête de la première épreuve de la journée devant Jean Rigondet (Porsche 356B) et Henri Georges Meylan (Alpine A110). Puis, les pelotons Compétition ne tardaient pas à s’élancer à leur tour dans cette portion chronométrée sur route fermée. Dans la catégorie VHC, Ludovic Caron (AC Cobra) gagnait sa 7ème épreuve sur les neuf disputées, devant Philippe Giauque et Jean-Pierre Lajournade, tous deux au volant de Jaguar Type E. Les groupes G, H et I étaient quant eux remportés respectivement par Romain Rocher (Porsche 906), Christophe Van Riet (Porsche 911 2,7L RS) et Jacques Entremont (Ferrari 308 Gr.IV Michelotto).

JPEG - 141.7 ko

La deuxième épreuve spéciale de la journée – Saint Bonnet de Chavagne – était synonyme de victoire dans la catégorie Régularité pour le Suédois Fredrick Rudebeck (Jaguar XK 140 Roadster). Coup de théâtre en VHC, lorsque l’AC Cobra du leader Ludovic Caron sortait de la route. Heureusement, l’équipage parvenait à remettre sa machine en ordre de marche et à terminer la spéciale… au 70ème rang avec 3 minutes 43 secondes de retard sur le vainqueur Shaun Lynn (AC Cobra). Romain Rocher (Porsche 906) et Jacques Entremont (Ferrari 308 Gr.IV Michelotto) récidivaient dans les groupe G et I, tandis que Grégory Driot (De Tomaso Pantera) signait sa première victoire dans le groupe H.

Pour clôturer la quatrième et avant-dernière étape du Tour Auto Optic 2ooo, les concurrents se lançaient dans la spéciale de Combovin, véritable course de côte à flanc de montagne, alternant portions rapides et épingles serrées à l’assaut des Monts du Levant. La catégorie Régularité récompensait Jean-Michel Arlaud (Porsche 356 B), mais c’est Georges Henri Meylan (Alpine A110) qui pointe en tête du classement général ce soir à Valence.

JPEG - 139.8 ko

En VHC, malgré une AC Cobra portant à l’avant droit les stigmates de sa sortie de route, Ludovic Caron mettait un point d’honneur à remporter une 8ème victoire de spéciale. Malheureusement, toute chance de victoire au classement général est désormais compromise. Samedi, c’est Jean-Pierre Lajournade (Jaguar Type E) qui s’élancera en leader de la catégorie pour rallier l’arrivée de l’édition 2014 à Marseille. Romain Rocher (Porsche 906) et Jacques Entremont (Ferrari 308 Gr.IV Michelotto) réalisent le carton plein de la journée avec un troisième succès dans la même journée et pointent en tête au classement général de leur groupe. Enfin, Jürgen Barth (Porsche 911 RSR 2,8L) s’impose quant à lui dans le groupe H.

Samedi, les concurrents quitteront Valence et parcourront 384 km pour rejoindre l’arrivée à Marseille, après avoir disputé la spéciale du Colombier et une dernière course en peloton sur le circuit Paul Ricard.

Nathalie Vincent vous donne rendez-vous tout au long de l’épreuve sur la WebTV Optic 2ooo pour vivre le Tour Auto Optic 2ooo de l’intérieur : www.optic2000.com


LE TOUR AUTO OPTIC 2ooo REND HOMMAGE A LA GARDE REPUBLICAINE

Hier soir, lors de l’étape Mulhouse / Aix-les-Bains, un motard de la Garde républicaine a perdu la vie sur un parcours de liaison. L’enquête déterminera certainement pourquoi sa moto a subitement quitté la route sur laquelle il se trouvait seul en roulant à une allure normale. Les secours arrivés quasiment instantanément n’ont malheureusement pu réanimer le Garde Sylvain Thisy.

L’équipe du rallye, à laquelle se joignent tous ses participants, choqués par la disparition d’un visage ami qu’il ont vu à maintes reprises présentent à sa famille, ses proches et ses collègues leurs plus sincères condoléances.


-> Tous les résultats en détail
-> Toute l’édition 2014... et les précédentes

photos : www.fotorissima.net (PP) et www.photoclassicracing.com (JMB)

 

Portfolio