Silver Arrows Racing confirme avec la 2ème place au Rallye Historique Le Touquet 2012

Les 16 et 17 mars, la ville du Touquet, dans le nord de la France, accueillait la 52ème édition du Rallye du Touquet pour voitures modernes, mais aussi le 14ème millésime du Rallye Historique Le Touquet, réservé aux bolides du temps d’avant. Pas moins de 17 voitures anciennes étaient de la partie, prêtes à avaler un parcours de 532 kilomètres, dont 236 contre le chrono, répartis en 14 épreuves de classement.

JPEG - 125.6 ko

L’équipe Silver Arrows Racing était présente avec Bart Vanhaverbeke et son copilote Frank Blondeel, avec pour ambition de faire aussi bien que l’année précédente, qui avait vu le team belge arracher la troisième place du podium. Au programme du vendredi figuraient deux boucles de trois spéciales chacune, entrecoupées de la Super Spéciale disputée sur le front de mer du Touquet. Pour la première fois, les voitures historiques pouvaient s’élancer devant les modernes vendredi, preuve de l’importance sans cesse croissante prise par ces machines d’un autre temps.

C’est parfaitement concentré que l’équipage Silver Arrows entamait l’épreuve, affichant d’emblée ses ambitions lors de la première spéciale de Saint-Aubin, longue de 11,7 km, avalée en 5’35’’, soit le meilleur temps absolu ! La Porsche 911 Gr.4 de Jean-Pierre Levasseur et Michel Foucry suivait à 7’’3, tandis que la troisième place revenait à l’Opel Kadett GT/E de François Pontier, renvoyée à 17’’. Dans la spéciale suivante, celle de Maintenay, d’une longueur avoisinant les 10 km, c’était au tour de Levasseur et Foucry de s’illustrer en 5’50’’2, soit 4’’2 de mieux que… la Mercedes 500 SLC de Bart Vanhaverbeke et Frank Blondeel. De quoi promettre une lutte de tous les instants, car lors de la troisième et très longue spéciale de Verton, avec ses 30 kilomètres, l’équipage français se montrait une nouvelle fois le plus rapide, mais avec une avance toujours aussi minimaliste de 5’’2 sur le bolide de l’équipe Silver Arrows. A la fin de la première boucle, la Porsche 911 de Levasseur-Foucry menait donc la danse avec un total de 27’43’’9, soit 2’’1 de mieux que Vanhaverbeke-Blondeel.

JPEG - 150.9 ko

Et Bart Vanhaverbeke d’expliquer : “Cela s’est particulièrement bien déroulé et nous avons d’emblée trouvé le bon rythme. La collaboration avec mon copilote Frank Blondeel s’est déroulée sans le moindre problème, et la voiture a été parfaite. Je peux dès lors me concentrer totalement sur le parcours, ce qui se traduit dans les résultats.’’

Après l’assistance, le temps était venu de parcourir la Super Spéciale sur la digue du Touquet, et même si ce parcours spectaculaire n’était guère approprié à la lourde Mercedes, Bart Vanhaverbeke parvenait à limiter les dégâts en signant le 7ème temps, à 16’’4 du plus rapide José Levêque, sur Renault 5 Alpine. Quant à Levasseur, concurrent direct de la Mercedes, il laissait presque 34 secondes dans la mésaventure, ce qui permettait à la Mercedes Silver Arrows de prendre les commandes de la course, avec une avance de 15’’3 sur la Porsche.
Dans la longue spéciale de Camiers, avec ses 23 kilomètres, la Porsche de Levasseur retrouvait un rythme normal et signait le scratch en 13’5’’1. Après un écart de trajectoire sans grandes conséquences, heureusement, l’équipage Vanhaverbeke-Blondeel concédait pas moins de 53’’2 sur 2/3 les plus rapides, de quoi le renvoyer au 2ème rang général provisoire. La spéciale suivante, Saint-Aubin, tombait de nouveau dans l’escarcelle de la Porsche de Levasseur, le duo de la Mercedes 500 SLC signant le 3ème chrono à 15’’3. L’ultime spéciale de la journée, Verton et ses 30 kilomètres, démontrait que le team Silver Arrows n’avait nullement l’intention d’abdiquer, avec pour effet immédiat le scratch en 17’37’’6. La Porsche de Levasseur signait le 2ème temps à 7’’8, ce qui permettait au bolide à l’étoile d’achever la première journée en 2ème position, à 45’’4 de l’équipage Levasseur-Foucry sur Porsche, tandis que l’Opel Kadett GT/E de François Pontier pointait à 1’16’’4 de la 500 SLC.

Un premier bilan de nature à satisfaire Bart Vanhaverbeke : ”Nous avons démontré que la Mercedes 500 SLC est particulièrement compétitive sur ce type de parcours. Les deux scratches nous ont bien motivés afin de nous battre encore plus samedi. Nous comptons néanmoins limiter les risques, car le plus important pour nous reste d’atteindre le podium d’arrivée. ‘’

Pour la deuxième journée de course, 7 nouvelles spéciales figuraient au menu. Dans la première, Beussent, qui affichait près de 28 kilomètres, Hervé Le Baillière créait la surprise en imposant sa Porsche 911 SC, suivi à 15’’2 par la Porsche de Levasseur et à 36’’1 par la Mercedes de Vanhaverbeke. La spéciale suivante, Bourthes, tombait de nouveau dans l’escarcelle de Silver Arrows, dont le bolide reprenait 7’’6 aux leaders. Et ce n’était pas tout, puisque dans Hucqueliers, spéciale longue de 15 kilomètres, c’était encore le scratch avec 10’’9 de bon sur la Porsche. Lors du retour à l’assistance, la Mercedes restait au 2ème rang, à 47’’8 du leader Levasseur. Quant à l’avance du bolide engagé par l’équipe belge sur le 3ème du classement, en l’occurrence la Porsche 911 SC de Hervé Le Baillière, elle était confortable, s’élevant à 2’41’’3.

JPEG - 160.4 ko

Lors de la spéciale sur le front de mer du Touquet, le team Silver Arrows parvenait à grappiller quelques secondes supplémentaires sur Levasseur, mais dès l’apparition de la pluie, il était décidé de ne plus prendre de risques, et de se contenter de la 2ème place finale. Lors des spéciales suivantes, Beussent, Bourthes et Hucqueliers, l’équipage belge signait à chaque fois le 2ème temps, ce qui lui permettait de confirmer sa médaille d’argent au classement général, à une bonne minute et demie des vainqueurs Pierre Levasseur et Michel Foucry. Non seulement la performance de l’an dernier était confirmée, mais elle était même améliorée. Bart Vanhaverbeke était dès lors particulièrement satisfait du résultat : “Nous pouvons en effet être fiers de notre prestation. Pierre Levasseur dispute des rallyes historiques depuis de longues années, et il connaît parfaitement sa voiture. L’an dernier, il avait fini 2ème, et cette année, la victoire lui revient de droit. Quoi qu’il en soit, nous avons atteint notre objectif, notamment grâce à l’excellent travail de mon copilote Frank Blondeel et de l’ensemble du team qui assurait l’assistance. Après ces 3ème et 2ème places, je me réjouis bien sûr de prendre le départ de l’édition 2013, où l’objectif sera cette fois de faire aussi bien. Avec quatre meilleurs chronos en spéciale, la victoire est plus que jamais jouable.’’

Classement final Rallye Historique Le Touquet 2012 :
1. LEVASSEUR Jean Pierre (F)/ FOUCRY Michel (F) – Porsche 911 GR4 en 2h 30min 5,3sec
2. VANHAVERBEKE Bart (B)/ BLONDEEL Frank (B) – Mercedes 500 SLC à 1min 30,5sec
3. BAILLIERE Hervé (F)/ BAILLIERE Elisabeth (F) – Porsche 911 SC à 4min 59,5sec
-> classement général VHC FFSA
Des 17 voitures au départ, 10 ont atteint l’arrivée.

Site organisateur : www.rallye-letouquet.com


Où pouvez-vous rencontrer le Silver Arrows Racing prochainement ?
Pour les prochains mois, le programme se présente comme suit :
- 22-23 juin 2012 : Ypres Historic Rally

A propos de Silver Arrows Racing Silver Arrows Racing est une société spécialisée dans la location “full service” de Mercedes-Benz 500SLC de rallye pour prendre part à des épreuves historiques nationales et internationales, ou encore des rallyes de régularité. Outre les voitures, Silver Arrows Racing dispose d’une infrastructure complète pour la maintenance, le transport et stockage, avant, pendant et après un évènement. Silver Arrows Racing se concentre surtout sur les évènements nationaux, mais offre aussi à ses clients la possibilité de participer à des évènements internationaux. Pour plus d’information, rendez-nous visite sur www.silver-arrows.com

A propos de la Mercedes-Benz 500SLC de rallye La Mercedes-Benz 500SLC a disputé son premier rallye officiel lors de la Vuelta America del Sud en 1978 et a directement décroché les 1ère, 2ème et 4ème places dans cette épreuve de longue haleine sur 30.000 km. Des pilotes célèbres comme Bjorn Waldegard, Hannu Mikkola et Andrew Cowan ont offert à Mercedes plusieurs victoires et podiums dans des rallyes du championnat du monde et d’autres évènements. La voiture dispose d’un moteur 5,0 litres V8 en aluminium développant près de 300 chevaux. Elle est entièrement adaptée pour les parcours des rallyes. Outre une boîte de vitesses automatique/semi-manuelle à 4 rapports, la voiture est équipée d’un frein à main hydraulique, d’amortisseurs Reiger, de jantes monoblocs BBS et d’une cage d’arceau certifiée FIA.

Pour plus d’infos, merci de contacter :
Silver Arrows Racing
Contacter par Email
Tél. : +32 474 06.05.43

Texte : Silver Arrows Racing
Photos : Philippe Menet.

-> Tout savoir sur l’édition Le Touquet 2012