#SenSortirSansSortir - Je rêve du ’jour d’après’

Vous en rêvez depuis des semaines de ce "Jour d’après"... avec enthousiasme... mais aussi avec inquiétude ! Mais bon, il approche !

Vous allez pouvoir sortir votre ancienne de confinement, reprendre le volant, choisir de préférence une petite route qui serpente, de celle qui, arrivé au but, vous laisse tout pantois devant le panorama qu’elle vous dévoile !!

Tout comme ce voyageur d’un autre temps décrit par Gérard de Nerval dans cette poésie, vous pourrez alors faire une pause... alors rêvez !!!

JPEG - 548.6 ko
JPEG - 512.5 ko
JPEG - 590.4 ko

#LeJourdApres #LJA en poésie

Le relais

En voyage, on s’arrête, on descend de voiture ;
Puis entre deux maisons on passe à l’aventure,
Des chevaux, de la route et des fouets étourdi,
L’oeil fatigué de voir et le corps engourdi.

Et voici tout à coup, silencieuse et verte,
Une vallée humide et de lilas couverte,
Un ruisseau qui murmure entre les peupliers, –
Et la route et le bruit sont bien vite oubliés !

On se couche dans l’herbe et l’on s’écoute vivre,
De l’odeur du foin vert à loisir on s’enivre,
Et sans penser à rien on regarde les cieux…
Hélas ! une voix crie : « En voiture, messieurs ! »

Gérard de Nerval, Odelettes

©JM Biadatti - www.photoclassicracing.com

 

Portfolio