Salon de Genève : zoom sur Abarth, 70 ans de passion !

Le 89ème Salon International de l’Automobile de Genève fait cette année une part belle aux 70 ans de la marque Abarth dans un espace dédié. Pas moins de 20 modèles emblématiques retracent la fantastique histoire d’un génie passionné de sport automobile : Carlo Abarth.

PNG - 25.7 ko

Karl (son vrai prénom) Abarth né en Autriche arriva en Italie pendant la deuxième guerre mondiale. Il commença par se faire un nom comme responsable technique pour la marque Cisitalia puis par la suite pour Porsche. Il décida très vite de créer sa propre marque et par extension son célèbre logo au scorpion en 1949. Son activité se concentrait sur la course automobile via la Squadra Abarth et sur un département de pièces de course qui fabriquait notamment des échappements et des collecteurs d’admission pour le compte de Ferrari et Alfa Romeo. Ces pièces très performantes allaient définitivement assoir la réputation de Carlo Abarth. La présentation de la Fiat 600 au Salon de Genève en 1955 marqua un grand tournant de l’histoire de l’entreprise. Cette petite voiture constitua pendant les 15 années qui suivirent la base de toutes les activités liées à la course automobile, ouvrant à Abarth un contrat avec le constructeur Fiat en 1958. Suite à ce contrat, toutes les victoires réalisées avec des produits de la marque Fiat étaient généreusement récompensées. La légende veut que le lundi, Carlo Abarth calculait les victoires remportées par ses voitures durant le week-end et envoyait la facture à Fiat. Carlo Abarth finira par vendre son entreprise à Fiat au début des années 1970. Abarth remporta six championnats du monde, huit championnats d’Europe, cinq records du monde, 113 records internationaux, de nombreux championnats nationaux et plus de 700 courses.

JPEG - 79.9 ko
Fiat Abarth 595 SS Corsa
JPEG - 97.6 ko
Fiat Abarth OT 2000 Periscopo
JPEG - 83.1 ko
Fiat Abarth 1000 TCR Radiale

Quelques actrices de ce palmarès élogieux sont bien représentées à Genève. Nous retrouvons les étonnantes voitures des records aux lignes si caractéristiques dont une monoplace 500 dessinée par Pinin Farina de couleur jaune ne pesant que 370 kg pour une puissance de 36 chevaux. Elle réussit l’exploit de parcourir plus de 28 000 kilomètres à une moyenne de 116.380 km/h. Autre rareté, l’une des 15 Fiat Abarth OT 2000 Periscopo de 1968. Son moteur quatre cylindres de 2 litres et 215 chevaux la propulsait à plus de 270 km/h. Son poids contenu à 665 kg. et le talent de Jochen Rindt feront merveille en course. Une qui fit également des étincelles en course fut la charismatique Fiat Abarth 1000 TCR Radiale de 1968. Cette auto dérivée d’une Fiat 600 fut tellement modifiée qu’elle put concourir en Groupe 5 . Le moteur Radiale délivrait plus de 110 chevaux grâce notamment aux têtes de cylindre Querstrom et à deux doubles carburateurs Weber-40-DCOE2. Sur le stand sa voisine plus frêle une Fiat Abarth 595 SS Corsa de 1970 n’a pas à rougir pour autant. Elle empocha en effet la course des 4 heures du Jolly Club sur le circuit de Monza dès sa première participation.

JPEG - 81.1 ko
2000 Sport Spider
JPEG - 75.8 ko
Simca-Abarth 2-mila
JPEG - 65.8 ko
Simca Abarth 1300

Les barquettes sont également à l’honneur avec une 2000 Sport Spider groupe 4 châssis SEO10/0028 utilisée par l’Autrichien Ortner à Mugello en 1969. A ses côtés la belle Abarth 3000 SEO 22 parade avec ses 8 belles trompettes. La brève mais fructueuse association avec Simca est ici représentée par deux très beaux exemplaires : Une 1300 de 1963 dans son jus et une 2-mila de 1965. La 1300 comptait dès sa première année en course pas moins de 8 victoire aux mains Engelbert Möll. La 2-mila a de son côté pas mal voyagé en remportant des courses au Brésil puis en Italie avant d’arriver en Suisse.

Difficile de vous faire un historique détaillé de tous les modèles exposés mais soulignons leur exceptionnel état de conservation et d’entretien. Il vous reste encore une semaine pour découvrir ces merveilles dans les allées du Palexpo à Genève.

Article : Piéric DUBY
Photos : Alexandre NAVILLE
photo1 : la monoplace 500 des records

www.gims.swiss/fr

 

Portfolio