Rallye du Maroc Historique : J-3mois

La 3e édition du rallye du Maroc Historique se dessine avec au menu quelques nouveautés, comme un départ depuis Agadir.

Les engagés à J-3mois :

Dans trois mois maintenant (28 mai-2 juin 2012) sera donné le départ de la 3e édition du Maroc Historique depuis Agadir et la liste des engagés ne fait que s’allonger alors que la clôture des inscriptions est fixée au 16 avril prochain.

PNG - 336.2 ko

Vingt voitures au départ en 2010 pour sa 1ère édition, 40 l’an passé au départ de Rabat, on compte un peu plus de 70 équipages, à fin février, pour l’épreuve de cette année. Pas de doute le rallye du Maroc Historique est devenu en très peu de temps un rendez-vous incontournable des courses historiques.

La quantité et la qualité

La qualité est une (bonne) chose mais quand on peut y adjoindre la qualité, c’est encore mieux.
Et sur ce point, l’épreuve 2012 s’annonce remarquable avec un plateau des plus varié qui va ravir les amateurs et, une qualité dans les préparations sans cesse en progression. Parmi les grands fidèles de l’épreuve, on retrouve les frères Cochin, henri et Jacques, qui ne manqueraient ce rendez-vous pour rien au monde et qui ont inauguré la liste des engagés avec leurs fidèles (et de plus en plus performantes) Mercedes 450 SLC Groupe2.

PNG - 941.7 ko

Bien sûr, Grégoire De Mevius, le vainqueur des deux éditions passées, est là au sein de l’équipe belge Kronos. Il fait néanmoins une infidélité à sa Porsche 911 habituelle pour une Nissan 240 RS groupeB, spectaculaire, originale et toujours très à l’aise sur ce type de terrain.
Jean-Pierre Mondron, le boss de Kronos, reste lui fidèle à la 911 tout comme Philippe Vandromme ou Louis Antonini. Marc Duez sera également au volant du modèle allemand. Fiable et rapide, la 911 constituait jusqu’à présent le gros du plateau mais on ressent désormais, de la part des concurrents, une réelle volonté de diversité.
Par exemple, une autre Groupe B sera très attendue : la Mazda RX-7, ex-usine, de Philippe Gache. Jean-Pierre Mangazol sera là avec une Renault 5 Turbo Groupe 4. Eric Chanteaux, lui, s’alignera avec une Porsche 914-6 2 litres et Michel Gendre sur une splendide et authentique Fiat 131 Abarth Groupe 4 ex-usine.

PNG - 744.5 ko

En 1976 il s’en fallut d’un rien que Markku Alen s’impose avec une voiture identique...Parmi les équipages et voitures de pointe, il ne faut pas oublier Pili de Lafontaine et Paul-Emile Decamps (le dernier vainqueur du Maroc en 1988) sur leurs Opel Manta 400 Groupe B ou encore Christian Kelders, Dominique Depons ou François Padrona, sur de redoutables (et très sonores...) Ford Escort RS Groupe 4.

Les Françaises en force

Mais cette liste provisoire d’engagés nous replonge aussi une quarantaine d’années en arrière où Renault, Citroën et Peugeot faisaient le gros du plateau au Maroc. Jean-Pierre Lajournade sera à nouveau de la partie avec sa Renault 12 Gordini groupe 2 alors que l’équipe Citroën de Frederic Daunat semble vouloir venir en force avec cinq SM ou DS protos. Présent l’an passé avec une 504 V6, Jean-Claude Bolla a fait des émules et l’on compte une bonne dizaine de Peugeot 504 berlines 4 cylindres (Breillet, Chriqui, Dro), coupés à moteur V6 (Farraut, Lethier, Aubry, Audibert) et même 505 (Streitt, Zèle). De belles reconstructions, pour la plupart...


PNG - 17.9 ko

Contact :
Maroc Historique
11000 SALE
Tél : 00212 537877475
Contacter par E-Mail
www.rallyedumaroc-historique.com


Texte : Alain Bernardet - JB Com92
©photos édition 2011 : F Haase

 

Portfolio