Nuit provençale : 18e édition !

La ville de Rognes a accueilli le Samedi 5 Mars, sous un soleil déjà printanier, la 18eme édition de la Nuit Provençale.
Ce sont 43 équipages qui s’étaient donnés rendez-vous au Parc des Garrigues pour participer à cette épreuve atypique et incontournable, dans laquelle toutes notions de vitesse ou de régularité sont bannies au profit d’une balade au road-book sur des routes aussi ludiques que mythiques des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse et des Alpes-de-Haute-Provence.

JPEG - 115.5 ko

Après un court briefing, Michel Vignal, l’infatigable chef d’orchestre de Phocéa Productions, présentait les membres de l’organisation : deux équipes d’assistance, une dépanneuse, une ouverture et une fermeture de route ainsi qu’un médecin urgentiste accompagné d’un infirmier urgentiste. Il exposait ensuite les grandes lignes d’un parcours jusque là tenu secret, puis incitait les concurrents à la plus stricte prudence. Une collation était enfin offerte à tous, de quoi tenir jusqu’au lointain repas du soir.

Le départ était donné à 17 h 30, du car-podium installé sur le parking de la coopérative des Vignerons de Rognes.

JPEG - 95.7 ko

La première étape, longue d’environ 160 km, démarrait par une ancienne spéciale de la Ronde de la Durance : Saint Estève Janson. Plus loin ce sont les spéciales du Rallye Pétrole-Provence qui permettaient à nos anciennes de retrouver toute leur vitalité d’antan : Vitrolles-Cereste, Sainte Croix à Lauze, Vachères.
Et puis, après Revest-des-Brousses et Saint Etienne les Orgues, le parcours retrouvait des spéciales du rallye de Haute-Provence, comme le Col de la Mort d’Imbert.

La première étape s’achevait à Manosque où toutes les autos faisaient une halte à la station service Total dans laquelle oeuvrait une des équipes d’assistance. Le plein de carburant fait, les participants se rendaient à « L’Auberge de Manosque » où un repas simple mais savoureux était servi au milieu d’un brouhaha d’anecdotes, toutes plus croustillantes les unes que les autres.

JPEG - 107.5 ko

La deuxième étape, plus courte (105 km) et moins corsée, passait par Valensole, Allemagne en Provence, Gréoux-les-Bains, Saint Paul les Durance et, après Jouques et le Puy Sainte Réparade, revenait sur Rognes.

Vers 3 h 30 du matin, Michel Vignal procédait à la remise des souvenirs et au tirage d’une tombola, alors que le café coulait à flot.
A en croire concurrents et organisateurs, le succès de cette 18ème Nuit Provençale était complet, et tous se donnèrent rendez-vous à l’occasion des prochaines épreuves organisées par Phocéa Productions, qui fête, en 2011, son vingtième anniversaire.

Infos pratiques :

Balade sportive au road-book. 265 km 2 étapes de nuit. 43 voitures engagées.
18° édition. 5 & 6 Mars 2011.

JPEG - 10.5 ko

Organisation : Phocéa Productions
43, Ch. Moulin du Diable
13170 Les Pennes-Mirabeau
06 12 51 57 89
www.phocea-productions.com


Calendrier 2011 :

- 5 mars : 18e Nuit Provençale
- 16 avril : 8e Nuit des Cévennes
- 3 septembre : 11e Alp’Azur
- 4 septembre : 1ère Montée Historique de Chabanon
- 22/23 octobre : 3e Provence sur Mer
- 11 Novembre : Circuit du Grand Sambuc