Neige et Glace #3 : Le Jura tout en glisse !

- Mardi 4 février-

De Malbuisson à Arbent, près d’Oyonnax et retour, cette 3e étape 100% Jura du Rallye Neige et Glace 2014 a tenu toutes ses promesses avec un niveau d’enneigement et de difficulté au-delà de toute espérance.

JPEG - 101.1 ko

Le tout, dans des paysages à couper le souffle, surtout, lorsque les nuages noirs, chargés de neige, laissent la place à un soleil radieux… De quoi offrir un terrain de jeu idéal aux 100 voitures toujours en course ayant pris le départ le matin. De quoi aussi faire suer les équipages de tête, contraints de se cracher dans les mains pour ne pas concéder trop de points dans le 6 tests de régularité (TR) inscrits au programme du jour…

UNE AMAZONE SANS FREINS

. Cette troisième journée avait particulièrement débutée pour Jean-Pierre Ansiaux et Benjamin Javaux (Volvo Amazone n°7), contraints de s’arrêter en plein TR pour réparer et engrangeant donc d’importants points de pénalité…

JPEG - 131.3 ko

LES GENDARMES, PUIS AU TROU !

Appelés par des riverains peu informés par le passage autorisé du rallye, les gendarmes de la région de Lajoux ont procédé à l’interpellation, en règle, de deux concurrents, suspectés de vitesse excessive sur route enneigée… Didier Constantin et Philippe Jegat (Porsche 911 n°33) s’en sortent avec un réprimande, tandis que Denis Guillaume et Jean-Pierre Doligé (Renault Alpine n°104) encore plus énervés par cette halte sous gyrophare finirent par atterrir dans une mur de neige quelques kilomètres plus loin…

LA LANCIA Y… TOUT DROIT.

Est-ce l’excitation d’êtres passés au CH dans leur centre de Contrôle Technique aux Rousses ? Toujours est-il qu’une dizaine de kilomètres plus loin, Joël et Corinne Sanseigne tiraient tout droit dans un mur de neige, laissant échapper une grande part du bénéfice de leur superbe début de rallye…

JPEG - 262.2 ko

DU CIRCUIT AU NEIGE ET GLACE.

Pour Etienne Baugnée, figure bien connue du sport automobile belge et grand spécialiste des circuits et, notamment plus précisément aux 24 Heures de Spa-Francorchamps, ce 60e Rallye Neige et Glace est une expérience toute particulière. Le pilote liégeois vit en effet sa première expérience sur la neige et la glace aux côtés de Benoît Rémion pour qui, voici trois ans encore, la régularité se résumait à un grand point d’interrogation. Sur leur magnifique MG B de 1967, les deux compères du Nord se débrouillent plutôt pas mal…

METTRE LE FEU A MOUTHE.

Cette 60e édition restera comme celle de tous les malheurs pour Jacques Fievez et André Lys. Habitués au top 5 dans ce Neige et Glace, le duo belge n’a connu que des malheurs depuis trois jours. Après avoir passé deux jours à régler des problèmes d’allumage et d’électricité, leur Audi 80 GLS a pris feu au terme de l’ultime TR du jour à Mouthe, le village le plus froid de France. De quoi refroidir définitivement nos amis Belges !

JPEG - 63.1 ko

UNE QUATTRO FACE AUX BELGES.

Avec 9 équipages belges dans le top 10, il faut désormais remonter à la 9e place pour trouver le premier équipage français formé des Martin père et fils. Pour leur première participation, Benoit et Yannick, Alsaciens de souche, mènent parfaitement leur Audi Quattro dans les TR du Doubs et du Jura. Une première expérience qui en appelle d’autres !

UNE R5 TURBO EN BOÎTE.

Marqué pas de chance pour Eric Lefort et Alain Lesieur (Renault R5 Turbo n°83), arrêtés sur la fin du premier TR de l’après-midi, au sortir du déjeuner d’Arbent avec un bris de boîte. La voiture et l’équipage ont néanmoins pu être rapatriés sur Malbuisson…

KAWAN PREND DU TONNEAU.

Grosse frayeur pour le plus gros numéro de ce 60e Rallye Neige et Glace, le 110 porté par la Ford Escort des Belges Paul Kawan et Nicolas Hubert, qui partirent en tonneau dans la deuxième TR de l’après-midi. Une sortie spectaculaire mais dont l’équipage sortit heureusement indemne… En revanche, pour l’Escort, c’était une autre histoire…

INTERVIEWS

JPEG - 110.4 ko

Patrick Zaniroli (Fra/Organisateur) : “Plus encore que les autres années, ce passage dans le Jura fut la plus belle journée du rallye. Mais aussi la plus difficile. Et comme toujours, c’est aussi le juge de paix du rallye. Tout le monde en a eu pour son argent, surtout en matière de difficultés, mais aussi de beauté. Car, sur le 2e TR du jour, entre Manon et le Moussières, on se serait cru tout simplement en Finlande ! Mais rien n’est encore joué. Car avec un écart de seulement 50 points entre les deux premiers du général à la veille de l’arrivée, tout peut encore se passer sur les 6 TR de demain, autour de Pontarlier. Je vous donne donc rendez-vous à la place de la Mairie dans la capitale du Doubs où l’accueil est toujours particulièrement chaleureux, pour un podium final haut en couleurs ce mercredi dès 14h30…”

Yves Deflandre (Bel/Porsche 911 n°22) : “La matinée était tout à fait superbe et, surtout très sportive. Pour ce qui nous concerne, nous avons vécu, Eddy Gully et moi, une journée éprouvante, surtout lorsque, l’après-midi, nous avons été retardés par un voiture qui nous a valu, au final, un retard de près de 250 mètres…”

Daniel Reuter (Bel/Porsche 914 n°1) : “Il fallait vraiment se cracher dans les mains aujourd’hui pour ne pas perdre trop de temps. Les TR étaient particulièrement exigeantes et très difficiles à négocier au niveau de l’adhérence…”

JPEG - 288.6 ko

Benoît Martin (Fra/Audi Quattro n°38) : “C’est la toute première fois que nous participons à ce Rallye Neige et Glace et je dois avouer que nous nous amusons vraiment. C’est beau et très sportif. Mon fils qui est plutôt fort en WRC s’est parfaitement adapté à la régularité ce qui nous permet de bien figurer au classement où nous sommes d’ailleurs premiers Français. L’Audi Quattro est très puissante, mais l’avant est parfois difficile à maîtriser. Ceci dit, c’est la première fois que je peux rouler avec la voiture de mon père sans me faire engueuler !”

Etienne Baugnée (Bel/MG B n°47) : “C’est une expérience vraiment enrichissante que de participer à ce Neige et Glace. Je suis plutôt habitué au circuit, mais j’avoue que là, avec une 8e place provisoire, nous prenons vraiment un plaisir fou. Ce sera certainement une expérience à renouveler à l’avenir !”

PNG - 120.1 ko

Classement 3e étape :
1 22 DEFLANDRE Yves&GULLY Eddy Porsche 911 SC
2 5 VANDEWAUVER Jean-Pierre&PAISSE Julien Porsche VW 914/6 GT
3 1 REUTER Daniel &VANDEVORST Robert Porsche 914/6
-> Tout le classement

Neige et Glace 2014 Mardi 4 février from Zaniroli Events on Vimeo.


Au programme Mercredi 5 février :

JPEG - 79.3 ko

4éme étape autour des Lacs : Malbuissson – Pontarlier
Etape de : 225 kms dont 100 kms de Test de régularité
Une étape plus courte, davantage concentrée autour de Malbuisson et Pontarlier. Le premier test de Régularité emmènera les concurrents jusqu’au village des Fourgs, puis ce sera une grand classique du Neige et Glace au départ du hameau des Grangettes. puis deux autres tests sur routes forestières avant le stop déjeuner à Labergement. L’après-midi ne comportera que 2 tests de régularité, dont un dernier difficile autour du Cret-Monniot, puis ce sera l’arrivée au Podium finale sur la place principale de Pontarlier où un public nombreux viendra féliciter ceux qui auront su déjouer tous les pièges que leur aura tendu cette 60ème édition


-> Tout le rallye Neige et Glace 2014... et les précédentes éditions

photos : Tom Zaniroli - Richard Bord
photo1 : Deflandre/Gully

 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement étape 3 (PDF - 72.5 ko)