Monte-Carlo Historique : un dimanche éprouvant

Dimanche 1er février

Première « grosse » journée pour les équipages et les accompagnateurs du XVIIIe Rallye Monte-Carlo Historique. Marquée par l’abandon de José Lareppe, triple vainqueur de l’épreuve, l’étape de classement amenait tout ce petit monde dans la Drôme, après quatre zones de régularité réparties entre la Principauté de Monaco et Valence.

PNG - 256.1 ko
Bel accueil à Valence

Valence et l’Automobile Club de Monaco

ont toujours eu des rapports privilégiés. La préfecture de la Drôme, sa Municipalité et tous les habitants de la région Drôme-Ardèche sont des amateurs de rallyes de longue date et accueillent depuis de nombreuses années les épreuves monégasques avec la passion et la chaleur qui les caractérisent. La « porte du Midi de la France » hébergera la caravane du rallye pendant trois jours, de ce dimanche soir à mardi matin. Un grand chapiteau, situé face au kiosque Peynet et un écran géant attendent les équipages, amis et passionnés au Champ de Mars.
On y retrouvera une quinzaine d’équipages régionaux, parmi lesquels Isabelle et Hervé Courbis (Alpine A110), Jean-Pierre Philibert / Joël Picoreau (Porsche 911 Carrera 3.0) et Aimé Reynouard / Dédé Gonzales (Lancia Beta Coupé 1800), sans oublier Sébastien Chol, vainqueur de l’édition 2013 aux côtés de Gérard Brianti, qui cette année est à droite de Raymond Durand dans l’Opel Kadett GT/E numéro 10

PNG - 394.8 ko
Daniel Elena - Olivier Campana

Nonuple Champion du Monde des Rallyes avec son compère Sébastien Loeb, le Monégasque Daniel Elena est présent, toujours secondé par Olivier Campana. Moins d’une semaine après l’arrivée de la manche WRC organisée par l’Automobile Club de Monaco, il a échangé le baquet de droite de la Citroën DS3 WRC contre le volant d’une VW Golf GTI (numéro 100). La première partie de l’épreuve lui est très favorable, puisque l’équipage du Rocher pointe dans les dix premiers à l’issue de l’étape de classement.

PNG - 297.4 ko
La Peugeot 504 TI de Carlos Tavares

La Peugeot 504 TI numéro 38 est pilotée par Carlos Tavares. Ce dirigeant d’entreprise portugais a effectué une grande partie de sa carrière chez Renault, avant de rejoindre le groupe PSA l’an dernier, en tant que président du directoire Peugeot Citroën. Passionné de course automobile, Carlos Tavares a déjà participé au Rallye Monte-Carlo Historique en 2013, au sein de l’équipe Renault Classics, en compagnie de Jean Ragnotti, Jean-Claude Andruet, Jean Vinatier et Alain Serpaggi.

Quatre zones de régularité étaient au programme.

La première, entièrement sèche, n’était pas du tout représentative du reste de la journée ! La neige et des conditions de revêtement changeantes, associées à un fort vent dans l’ultime test, ont mis les concurrents à rude épreuve, obligeant même les organisateurs à imposer la moyenne la plus basse pour les deux dernières zones. De nombreuses voitures portent les stigmates de cette dure journée et certaines n’atteindront pas Valence, parmi lesquelles l’Opel du triple vainqueur, José Lareppe, sorti dans la ZR4 et la Citroën DS21 de Bob Neyret, contraint à l’abandon suite à un problème mécanique après le CH de Saint-Nazaire-en- Royans.

Les ZR.. comme si vous y étiez

(cartes ci dessous)

JPEG - 136.1 ko

Z.R. 2 - PONT DE CLANS / VILLARS- SUR-‐VAR ( 11 , 22 km) 7h25-12h38
Une épreuve courte mais très technique attendait les concurrents. Avec un départ en fond de vallée souvent verglacé et après les deux premiers kilomètres, une route s’ouvre plein sud jusqu’au village de Tournefort. Ensuite, la route devient très étroite et sinueuse avec des passages en fond de vallée sur un asphalte très souvent boueux, pierreux et verglacé. A partir du village de Massoins, la route devient plus large et plus en exposition sud jusqu’à l’arrivée située à l’entrée de Villars-sur-Var.

Z.R. 3 - SELONNET / TURRIERS ( 28, 97 km) 10h45-15h58
Une grande classique du Rallye Monte-carlo Historique dans sa version longue. Après le départ, la route est souvent remplie d’ornières et de rails pendant les premiers kilomètres. La montée très technique vers le Col des Garcinets, en flanc de collines, est très sinueuse et étroite à partir du Col. Tout en restant sinueuse, la route devient très agréable à conduire et se termine au milieu des champs jusqu’au village de Turriers.

Z.R. 4 - CHICHILIANNE / LES NONIERES ( 19, 5 km) 14h-19h23
Epreuve qui s’est courue dans les 2 sens et qui se résume à l’ascension du col de Menée avec un départ en versant Nord côté isère. Une montée toujours très verglacée et enneigée dans le bois qui devient assez large et plein sud jusqu’à l’arrivée au village de Nonières

JPEG - 112.2 ko

Z.R. 5 - LA CIME DU MAS / SAINT-JEAN-EN‐ROYANS ( 24 , 62 km) 15h30-20h53
Le départ se situe au lieu dit La Cime-du-Mas sur la D199. Une montée en épingle très large jusqu’au col de Carri, suivie d’une succession d’enfilades rapides jusqu’à la bifurcation avec la D76. A partie de ce croisement, les concurrents empruntent la route forestière, toujours à l’ombre et enneigée vers la montée vers le col de l’Echarasson, suivie d’une descente très rapide et étroite jusqu’au col de Gaudissart ! Puis vient ensuite la descente vers St-Jean-en Royans, large avec des virages en épingles jusqu’à l’arrivée

Le Top 5 après la ZR5

1 – Piero Lorenzo Zanchi/Giovanni Agnese – VW Golf GTI (2275 pts)
2 – Ruben Maes/Filip Deplancke – Porsche914/6 (+ 114 pts)
3 – Raymond Durand/Sébastien Chol – Opel Kadett GT/E (+ 188 pts)
4 – Laurent Bouterin/Christian Fine – Ford Escort RS2000 (+ 337 pts)
5 – Raymond Horgnies/Christophe Hayez – Porsche 911 (+ 390 pts)
-> tous les résultats
-> Le "road book" 2015

Le programme du lundi 2 février 2015

Valence / Valence - Etape commune - 1ère partie
7h00 : Départ de Valence (Champ de Mars)
8h30 : ZR6 – Saint-Pierreville / Le Cheylard (60,55 km)
10h30 : ZR7 – Burzet / Saint-Martial (41,56 km)
12h20 : CH Saint-Agrève (Place du Marché)
13h00 : ZR8 – Col du Faux / Labatie d’Andaure (20,85 km)
14h00 : ZR9 – Lamastre / Plats (36,95 km)
15h10 : CH Tournon-sur-Rhône
16h00 : CH Valence (Champ de Mars)


PNG - 483 ko

-> Toute l’édition 2015 et les éditions précédentes

Texte : Le Quotidien#5-ACM
photos : © ACM / www.fotorissima.net/ www.photoclassicracing.com

 

Portfolio