McLaren commémore Bruce !

Le 2 juin 2020 marquait le demi-siècle de la disparition du pilote et ingénieur de course Bruce McLaren.

PNG - 346 ko
Bruce poussant sa fameuse M8

Alors qu’il testait l’une de ses voitures de course Can-Am sur le circuit de Goodwood, son capot moteur se détachait. Déséquilibrée, la McLaren M8D alla s’écraser sur un poste de commissaires de piste. Bruce McLaren fut tué sur le coup.

Pour commémorer cette triste date, sa fille Amanda, ambassadrice de la marque McLaren, a dévoilé une statue à l’effigie de son père lors d’une cérémonie privée au McLaren Technology Centre (MTC) à Woking. Cette statue en bronze est l’œuvre du peintre et sculpteur Paul Oz mondialement reconnu pour ses réalisations largement inspirées du sport automobile.

PNG - 223.6 ko

L’artiste avait déjà réalisé par le passé une sculpture d’Ayrton Senna pour le compte de McLaren Racing. Cinquante bougies allumées ont également été placées autour d’une McLaren M8D de 1970. Il s’agit d’un châssis identique dans lequel Bruce McLaren trouva la mort. Cette M8D fut conduite à la victoire au championnat Can-Am de 1970 par son coéquipier et compatriote Denny Hulme. C’était la deuxième fois que Hulme remportait ce championnat. Bruce McLaren lui-même remporta ce championnat en 1967 sur une M6A Chevrolet et en 1969 sur une M8B Chevrolet. L’équipe McLaren aura ainsi dominé les courses Can-Am durant cinq années consécutives (1967-1971).

PNG - 304.9 ko

Bruce McLaren avait fait ses débuts avec sa propre écurie McLaren lors du championnat de F1 en 1966. Il s’imposa pour la première fois avec une McLaren (une M7A à V8 Cosworth) lors du Grand-Prix de Belgique 1968 sur le circuit de Spa-Francorchamps. Ce furent les débuts d’une longue histoire avec la discipline reine ponctuée par un total de 182 victoires, 12 championnats de pilotes et 8 championnats constructeurs. McLaren Racing est aujourd’hui la deuxième équipe la plus titrée de la Formule 1. McLaren compte également trois victoires aux 500 miles d’Indianapolis (Donahue en 1972, Rutherford en 1974 et 1976). L’écurie fait d’ailleurs son retour cette année dans cette discipline. La victoire aux 24 Heures du Mans en 1995 vient enrichir un palmarès que Bruce n’aurait pas renié.

PNG - 373.7 ko

Alors que de son vivant il n’avait pas forcément envisagé de produire des voitures de série, son nom est aujourd’hui associé aux plus belles supercars et hypercars du marché.

Article : Jean-François DUBY - Auto Full News #6
Photos : McLaren