Le Vosges de Nuit 2014

Le Vosges de Nuit 2014 vient de vivre sa 3e édition (Qui l’eût cru ?) ces 7 et 8 novembre, avec un très beau plateau compte tenu de la conjoncture économique peu favorable et surtout du caractère atypique de l’épreuve. Une fois encore il y a eu de la diversité : 13 marques différentes pour 24 voitures engagées.

JPEG - 806 ko

Le parcours était roulant mais toujours avec du rythme. Les difficultés ne manquaient pas à l’appel : parcours au 3/4 de nuit, en "montagne", souvent sur des routes étroites, avec en prime, une longueur faite pour mesurer et apprécier le temps qui s’écoule, trop vite parfois ! La météo, comme pendant le mois d’Octobre, a été exceptionnellement clémente, tout l’inverse de 2013 avec ses 20 cm de neige et des tronçons annulés pour cause d’impraticabilité ! Les favoris, habitués du VdN ou expérimentés des parcours de navigation cartographique, sont tous au rendez-vous et ont trusté les premières places du classement honorifique. Et quelle bataille jusqu’au dernier km pour donner le tiercé dans l’ordre !!

JPEG - 99.1 ko
Glath-Colliard sur la Talbot Lotus - Futurs seconds

Nous qui avons conçu un système complexe où la probabilité d’avoir des ex aequo était epsilonnesque, nous avons failli décrocher le pompon ! Certes le fait de passer à zéro sur les 4 CH de fin d’étape pour 5 équipages a resserré les écarts. Le grand vainqueur est l’équipage Ch. Baillet - JL. Herbeth sur Porsche 928 S (la 911 Carrera 2,7 avait trop souffert après le TdC gagné pour la 2e fois consécutivement). Suivent JP. Glath – P. Colliard sur leur fidèle Talbot Lotus. En 3 éditions ils seront montés sur les 3 marches de la "boite" (3e en 2012, 1er en 2013 et 2e cette année). Plus efficace, tu meurs !!! Enfin le 3e équipage est composé de J. Conreau (5e l’an dernier) et G. Brignon (3e en 2013)

Très belle perf de JJ. Monange – D. Grataloup sur la Porsche 911. Ils sont 4e à un souffle du 3e. Mais Daniel, on ne lui fera pas l’injure de le présenter, lui le premier Champion du Monde français en WRC. C’était en 1993.

JPEG - 120 ko
La 504 V6 de Conreau-Brignon - Futurs troisièmes

Un petit mot sur l’équipage O. Schreiber – D. Fluck, bien malheureux à la fin de la nuit, juste avant la halte magique sur l’esplanade au bord du Lac de Gérardmer. Le Trip est "parti en vacances" sur quelques km. L’assurance d’être sur le podium avec une sérieuse possibilité de gagner à nouveau (1er en 2012 et 2e en 2013) s’est évaporée avec les premiers rayons du jour pour au final les faire chuter à la 7e place dans un petit peloton excellent mais derrière les inaccessibles 4 premiers. Bravo au 18 Equipages qui ont terminé cette épreuve de 14h, les mains sur le guidon ou les yeux rivés sur la carte et le Road Book (littéraire et sans distance) et tous nos encouragements pour les 6 abandons-non classé, souvent dû à une panne mécanique (alternateur, allumage, embrayage, etc.) car mine de rien les voitures ont souffert au même titre que les Hommes !!

PNG - 11.8 ko

-> Le classement 2014

Texte et photos :

Ecurie PEGASE – ecurie.pegase@sfr.fr

-> Revivre les éditions précédentes

photo1 : La Porsche 928 S de Baillet-Herberth - Futurs vainqueurs du VdN 2014

 

Portfolio

 

Documents joints

 Résultats 2014 (PDF - 121.8 ko)