Le Rallye de Fourmies en Avesnois VHC VHRS 2023 (59)

ASA Sambre /helpe organisait les 05-06 août 2023 en doublure de son 41e Rallye de Fourmies en AVESNOIS ses 5e Rallyes VHC et VHRS ;

Il représentait un parcours de 248.60 kms, divisé en 2 étapes et 4 sections.
Il comportait 8 épreuves spéciales sur 4 parcours différents d’une longueur totale de 119.48 kms.


Les épreuves spéciales étaient :

ES 1, 3 LES PETITES HAIES 13.51 X2 27.02Kms
ES 2, 4 LA BRODE 16.71 X2 33.42 Kms
ES 5,7 LES PRÉAUX 14.77 X2 29.54 Kms
ES 6,8 LES BAHARDES 14.75 X2 29.50 Km

On attendait sur la ligne de départ, 74 modernes, 9 VHC et 17 VHRS, une belle satisfaction pour le nouveau président de l’association, Vincent Justice, et tous ses bénévoles
-> Liste des engagés VHC
-> Liste des engagés VHRS

VHC

ETAPE 1

9 VHC au départ


 ES1 - Premiers indices
La première spéciale longue de 13,51 km a livré des indices sur les noms des animateurs. Pour le classement général (tout cumulé) et les Groupes AJ/BJ/NJ, Bertrand Métivier (Ford Sierra RS), auteur du premier meilleur temps, va devoir se débarrasser de Christophe Bricout (Porsche 911) pointé à 3s3 dans l’ES1. L’écart est quasi similaire (3s8) entre Clément Jaillet (Golf GTI) et Thierry Deffontaine (BMW 323) en tête du Groupe Classic. Dans les Groupes 1 à 5, Marc Decanter (Golf GTi) devance de 5s5 José Lévèque (R5 Alpine).

 ES2 - Les leaders s’installent
La Brode longue de 16,56 km a créé plus d’écarts entre les principaux protagonistes que les 13,46 des petites Haies. Pour le classement général (tout cumulé) et les Groupes AJ/BJ/NJ, Bertrand Métivier (Ford Sierra RS) a repoussé à 18s4 au total Christophe Bricout (Porsche 911). L’écart est, comme précédemment, quasi similaire (17s6) entre Clément Jaillet (Golf GTI) et Thierry Deffontaine (BMW 323) en tête du Groupe Classic. Dans les Groupes 1 à 5, Marc Decanter (Golf GTi) a doublé son avance (10s9) sur José Lévèque (R5 Alpine).

 ES3 - Decanter s’envole
Dans Les petites haies (13,46 km), pour le classement général (tout cumulé) et les Groupes AJ/BJ/NJ, Bertrand Métivier (Ford Sierra RS) distance de seulement 2s5 supplémentaires Christophe Bricout (Porsche 911). Ce dernier pointe à 24s3. Marc Decanter (Golf GTi) largue (+ 55s4 au total) José Lévèque (R5 Alpine) dans les Groupes 1 à 5. Thierry Deffontaine voit des Jaillet partout. Clément domine avec plus d’une trentaine de secondes d’avance et Yves, le père, revient à 0s6 du pilote de la BMW 323.

 ES4 - Rebondissements
Si Marc Decanter (Golf GTi) caracole désormais en tête des Groupes 1 à 5 (1min29s4 d’avance sur José Lévèque), le classement général (tout cumulé), les Groupes AJ/BJ/NJ et les Classic connaissent des rebondissements. Dans le deuxième et dernier passage de La Brode (16,56 km), Bertrand Métivier avec sa Ford Sierra RS concède 37s1 (perte de puissance moteur ?) et laisse les commandes à Christophe Bricout (Porsche 911) pour 12s7. Clément Jaillet qui étrennait sa Golf GTI est allé à la faute. Il laisse Thierry Deffontaine (BMW 323) en découdre avec Yves Jaillet (Golf GTI) pour la victoire. 10s7 les séparent désormais.
La suite dimanche également pour quatre spéciales.

3 abandons en Classic :

Filliette
C.Jaillet
Y.Jaillet


ETAPE 2

ES5 - Plus qu’une Golf GTI en course
Le ciel gris et la pluie sont de la partie ce dimanche. Longue de 14,77 km, la spéciale des Préaux a pour particularité d’emprunter une majeure partie des 13,51 km des Petites Haies parcourus le premier jour. La Golf GTI de Marc Decanter est désormais la seule « survivante », les versions Classic de Jaillet père et fils ayant abdiqué et laissant seul dans cette catégorie, Thierry Deffontaine (BMW 323). L’Allemande mène largement (2min33s) les Groupes 1 à 5. Bertrand Métivier (Ford Sierra RS) concède 35s1 supplémentaires sur Christophe Bricout (Porsche 911).

 ES6
Les leaders au général et des groupes Christophe Bricout (Porsche 911) et Marc Decanter (Golf GTI) continuent d’accentuer leurs avances sur la concurrence. Thierry Deffontaine (BMW 323) est désormais seul en Classic. Ses chronos le placent 3e au général.

 ES7
La course est figée au terme de cette ES7 : Christophe Bricout (911) et Marc Decanter (Golf GTI) ont suffisamment d’avance pour ne pas être inquiétés. Thierry Defontaine (323) est seul en Classic depuis ce matin.

 ES8/arrivée finale
Bricout, Decanter et Deffontaine vainqueurs

Au volant de sa Porsche 911 RS Groupe B, Christophe Bricout s’offre une deuxième victoire absolue d’affilée, après le Régional des Centurions VHC, profitant de l’incartade de Bertrand Métivier, leader du Championnat de France des Rallyes VHC (Groupes 1 à 5), avec sa volumineuse Ford Sierra RS.
Avec sa Golf GTI désormais fiable (troisième arrivée de suite en 2023), Marc Decanter, co-président du Stade Béthunois Automobile et du Rallye le Béthunois a dominé les Groupes 1 à 5 face à José Lévèque (R5 Alpine) et Patrice Wattinne (Anglia). Pareil succès n’avait pas été obtenu depuis le Béthunois VHC 2021.
Débarrassé de Clément et Yves Jaillet malheureux avec leurs Golf GTI et donc seul, Thierry Defontaine (323) s’adjuge un quatrième groupe Classic consécutif (serait 3e au Gal tous groupes confondus)

9 partants / 6 classés

par groupes :

202 BRICOUT Christophe DEVEMY Eric Porsche 911 BJ
201 METIVIER Bertrand CAUCHETEUX Florence Ford SIERRA RS COSXORTH AJ + 02:33.7

Bricout
Métivier

204 DECANTER Marc DECANTER Claire Volkswagen GOLF GTI 1 2
206 LEVEQUE Jose DEFRANCE Cédric Renault R5 2 + 04:09.9
209 WATTINNE Patrice WATTINNE Adrien Ford ANGLIA 123E 2 + 25:59.7

Decanter
Leveque
Wattinne

203 DEFFONTAINE Thierry HUPEZ Laurent BMW 323 CLA

Deffontaine

-> Classement final VHC
-> Tous les classements VHC

VHRS

17 VHRS au départ


 Lutte pour le podium
Après deux zones de régularité sur les deux mêmes parcours que les rallyes modernes et VHC, Benoît Mouquet (BMW 323i) mène de 6 dixièmes de point (soit 10 m !) face à Nicolas Thiery (Golf GTi). La bataille est rude pour le podium, également entre Laurent Chalimont (Triumph Dolomite), engagé en moyenne basse, et Vincent Lechertier (Daf 55 Marathon) qui se tiennent en 1,1 point. Ces quatre-là ont creusé un écart sur la concurrence emmenée par Hervé Van Ruckevorcel (Volvo 131) et Gianni Pasqualini (Alfa), premier de la moyenne haute.

 Théry passe en tête
Nicolas Théry (Golf GTI) est parvenu après six zones de régularité à conquérir la première place occupée depuis le début par Benoît Mouquet (BMW 323i) lui aussi en moyenne intermédiaire. La lutte n’est pas terminée : les deux équipages sont séparés par 2,4 points. La 3e place semble être en poche pour Laurent Chalimont (Triumph Dolomite), engagé en moyenne basse, face à Vincent Lechertier (Daf 55 Marathon) relégué à quasiment 20 points. Marc Verhaeren (Ford Escort) occupe la 5e place et la première en moyenne haute. Bien que passant dans leur village, Bruno et Antoine Brissart (Triumph TR7) n’ont pu remonter les places escomptées.

 ES8/arrivée finale / Théry s’impose
Nicolas Théry (Golf GTI) décroche la victoire après une belle lutte durant deux jours et huit zones de régularité avec Benoît Mouquet (BMW 323i) lui aussi en moyenne intermédiaire.
Laurent Chalimont complète le podium avec sa Triumph Dolomite (1er MoyBasse). La dernière boucle n’a pas apporté de changements dans le Top 5. Vincent Lechertier et sa Daf 55 Marathon précèdent Marc Verhaeren (Ford Escort), premier en moyenne haute.

17 engagés / 13 classés

1 313 THERY Nicolas/LANOY Christophe VW GOLF II GTI INTER 54,8
2 311 MOUQUET Benoit/MARTIAUX Christelle BMW 323 I INTER 58,2
3 316 CHALIMONT Laurent/CHALIMONT Myriam TRIUMPH DOLOMITE BASSE 87,0

Théry
Mouquet
Chalimont

5 306 VERHAEREN Marc/VERHAEREN Stéphane FORD Escort HAUTE 147,1

Verhaeren - MoyH

-> Classement final VHRS
-> Tous les classements VHRS


Organisation : ASA SAMBRE ET HELPE

Texte : Frédéric Dart

©Inès rallye (avec l’autorisation de Shootingrallye )

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints


 Classement VHC (PDF - 170.5 kio)

 Classement VHRS (PDF - 143 kio)

 Engagés VHC (PDF - 64.9 kio)

 Engagés VHRS (PDF - 65.9 kio)