Le 9e Fleur de Sel Classic Rally : la revanche des Alpinistes

Une nouvelle fois, les concurrents du Trophée René JOUAN se sont livrés une bataille acharnée sur les petites routes de Loire-Atlantique et de Vendée. Au terme des 250 km de l’épreuve, l’équipage Daniel PROUST - Christian LANSON, sur Alpine A110, s’impose sur le fil.

JPEG - 185.6 ko

Il y a longtemps que dans les rangs de CART Historique, ces deux-là sont surnommés « Les Alpinistes ». Jusqu’à l’an dernier, ils squattaient les places d’honneur avec une A310 pack GT d’un rouge éclatant. Lorsqu’ils ont débarqué en début de saison, au volant d’une splendide A110 tout juste sortie de restauration, nombreux sont ceux à s’être dit que ce serait l’année de la consécration. Coefficient plus favorable, équipement au top, Daniel PROUST et Christian LANSON étaient bien décidés à faire parler la poudre. Il aura fallu attendre la 5ème manche du Trophée 2014 pour qu’ils accrochent leurs noms au palmarès. Mais de quelle manière ! Si la première victoire est souvent la plus belle, celle-là restera sûrement dans leurs mémoires. Comme dans les nôtres, d’ailleurs.

Jugez plutôt : ce dimanche 21 septembre au petit matin, malgré une météo incertaine, tous les protagonistes du Trophée sont là. Presque tous, à vrai dire : Régis GARNIER, le tenant du titre, cloué au lit par un méchant lumbago, a laissé le baquet de son Alpine A110 à son ami Joël MONTAIGU.

JPEG - 462.5 ko
2ème Philippe et Pascale Quiboeuf

Sur le parking de la concession Porsche de Nantes, les voitures arrivent, l’atmosphère est comme de coutume très détendue. Briefing, distribution des road-books, paramétrages des moyennes pour les plus équipés en matériel… et c’est parti !

Jean-Pierre SANTIN et Julien JACONELLI, qui visent une quatrième levée consécutive avec leur Porsche 911 3.0, sont les premiers à s’élancer. Et déjà ils doivent déchanter : la ZR1, qui conduit les concurrents jusqu’au bac du Pellerin, les met aux prises avec les fantaisies de leur tripmaster. « Ça coupe dans les virages, rigole Julien, fataliste. Je fais ça au doigt mouillé… ». C’est un peu plus grave pour Luc BIOTTEAU et Gérard GUICHARD (Renault 8 Gordini) qui lâchent 27 points dans cette spéciale, et pour Philippe RETHORE et Jacky MAINGOT (Citroën Visa Chrono) qui en abandonnent 39. Sans doute comptent-ils sur la ZR2, pour laquelle une table de moyenne intégrant deux changements est distribuée, sitôt passé de l’autre côté de la Loire.

JPEG - 725.1 ko
3ème Christian Isnard et David Richou

Malheureusement cette zone ne départagera personne. Un groupe de plusieurs dizaines de motards décide de quitter un champ juste devant les premières voitures ! Celles-ci resteront bloquées plusieurs minutes, contraignant l’organisation à annuler l’épreuve. Dommage, les écarts auraient pu se faire ! Au lieu de ça, au CH de Port du Collet, les huîtres et le Muscadet traditionnellement offerts aux concurrents marquent le vrai départ du rallye.

Sans doute déconcentrés par la bonne ambiance de cette pause, Antoine et Aurélie CHARRIERE (Volvo 123 GT), leaders actuels du Trophée, oublient de remettre leur tripmaster à zéro et s’emmêlent les pinceaux dans le kilométrage de la ZR3. Ils ratent un changement de direction et écopent de 60 points de malus. La victoire ne sera pas pour eux. Mais ce n’est rien par rapport au calvaire de Joël MONTAIGU et Jacques TAVERNIER : ils ne trouveront jamais le petit pont devant lequel ils devaient tourner à gauche… et la pénalité maximale (300 points) s’abat sur eux.

JPEG - 503.7 ko
4ème Luc Biotteau et Gérard Guichard

La ZR4, qui précède le passage du Gois vers l’île de Noirmoutier, ne leur permettra pas de se rattraper. Dans cette spéciale, un équipage réussit le seul passage à zéro du jour : il s’agit de Christophe et Joanny HERVE, sur leur magnifique Jensen Interceptor. Mais les Saumurois, récents vainqueurs du rallye de Vendée Sables d’Olonne au mois de juin, ruinent leurs chances en ratant un contrôle de passage. Jean-Pierre SANTIN et Julien JACONELLI font la même regrettable erreur : 150 points qui les éloignent définitivement des avant-postes. Devant eux, en revanche, Philippe et Pascale QUIBOEUF (Porsche 911 2.2) font un sans-faute. Ils déboulent en tête à Noirmoutier, au restaurant Fleur de Sel, le sponsor principal du rallye. Pierrick WATTECAMPS, le directeur de l’établissement, ne faillit pas à sa réputation en accueillant les concurrents comme des rois !

Après un succulent repas, la caravane repart sous un soleil éclatant, direction le continent. Seulement deux ZR au programme, mais beaucoup plus longues que celles de la matinée. Et c’est dans la n°5 que va se jouer le rallye. Exemplaires, Daniel PROUST et Christian LANSON rattrapent non seulement leur retard sur le couple QUIBOEUF, mais prennent la tête du rallye… pour 1 point.

JPEG - 492.3 ko
5ème Antoine et Aurélie Charrière

Derrière ces deux tandems intouchables, la lutte fait rage pour la troisième marche du podium : Christian ISNARD et David RICHOU (Alpine A310) sont talonnés par leurs benjamins Marie KERMORVAN et Grégoire PHILIP (Austin Mini Cooper). Mais les jeunes Nantais sont décidément peu à la fête cette saison. La petite Mini s’accroche au départ de la ZR6 avec un véhicule venant en sens inverse. Si, fort heureusement, personne n’est blessé, la voiture est immobilisée et l’équipage doit renoncer. Pendant ce temps, tous les concurrents ont tenu leur rang, à l’exception de Teddy BLANCHARD et Dominique BIDAULT (VW Golf GTI) qu’une erreur de navigation a repoussés hors du top 10.

Un point, c’est tout. Obtenu sur le fil mais incontestable, le triomphe de Daniel PROUST et Christian LANSON est célébré comme il se doit au casino de Saint-Brévin l’Océan. Les deux hommes sont souriants comme jamais : « Ça fait vraiment longtemps qu’on l’attendait, cette première victoire ! A chaque fois il nous manquait un petit quelque chose ». Preuve qu’il faut toujours s’acharner et croire en ses chances…

JPEG - 434.9 ko
Le podium de la catégorie Aguerris

Les QUIBOEUF, beaux joueurs, se consolent par la belle opération qu’ils réalisent au Trophée René JOUAN. En effet, seulement cinquièmes, Antoine et Aurélie CHARRIERE voient leur avance fondre comme neige au soleil. Les deux épreuves à venir, affectées d’un coefficient 5, peuvent encore tout chambouler !

En catégorie Navigation, la victoire revient à un équipage débutant : René et Geneviève BRUNETIERE sont tout heureux d’imposer leur Porsche 964 devant Rodolphe et Karin MOREAU (Peugeot 205 GTI).

Texte : CART HISTORIQUE
Photos : Stéphane MOREAU - www.stephane-sport-auto-phot...
photo1 : les vainqueurs, Daniel Proust et Christian Lanson

-> revivre les éditions précédentes

 

Documents joints

 Classement aguerris (PDF - 11.4 ko)
 Classement navigation (PDF - 10.9 ko)