Le 7e Opale Classic Tour : Vivement la prochaine édition !

Si certains passionnés de voitures anciennes résidant dans le Calaisis ont pu être quelque peu privés des moments intenses du départ, celui-ci ayant été donné depuis la commune de Cléty (près de Thérouanne), ils n’ont pas manqué d’être présents, samedi soir, dès 19 heures, près de la salle des fêtes de Sangatte dans l’attente de voir arriver, au terme de la septième édition de l’Opale Classic Tour, les quarante voitures engagées qui affichaient, pour la majorité d’entre elles, plus d’un quart de siècle.

JPEG - 66.9 ko

« C’est toujours fantastique de voir ces voitures qui ont marqué notre jeunesse ; elles nous font rêver. Qu’il s’agisse d’une Porsche, d’une berlinette, d’un Coupé Lancia, d’un Coupé CG, d’une Renault 5 Turbo, ou d’une A 112 Abarth, nous les replaçons immédiatement dans leur contexte de course lorsqu’elles participaient, dans les années 70 à 80, aux rallyes nationaux de la région, celui du Touquet évidemment mais aussi les Routes du Nord ou le Flandre-Hainaut ». Ces réflexions des spectateurs venus accueillir les participants du 7e Opale Classic Tour que propose, chaque année, le comité des fêtes et animations de la commune en collaboration avec le Calais-Auto-Racing, ainsi que les messages de satisfaction des équipages venus de la région et, également, de Belgique ne peuvent que mobiliser les organisateurs pour inscrire, dès à présent, une huitième édition au calendrier 2015 ! « Ce sera certainement durant le week-end des 18-19 juillet car, en Belgique, la fête nationale est programmée le 21, ce qui, avec un pont le 20 juillet, permettrait de rassembler une nouvelle fois plusieurs binômes d’outre-quiévrain », faisait remarquer Christian Duhaut qui souhaite pérenniser cette épreuve estivale au calendrier des manifestations sangattoises.

Des messages élogieux

JPEG - 2.9 Mo
Quentin Mouquet termine une nouvelle fois premier jeune

Grâce à l’implication de Mme Carvalho, maire de Cléty, c’est dans cette commune de l’audomarois que les équipages avaient rendez-vous, samedi en fin de matinée, pour satisfaire aux vérifications administratives incontournables et prendre connaissance du premier road book qui leur proposait une découverte de la région de Dohem, Matringhem, Réclinghem, Bomy avec un passage inattendu mais apprécié du gué d’Enquin-les-Mines ; bon nombre de spectateurs se pressaient d’ailleurs aux abords de la rivière pour s’amuser des franchissements … quelquefois incomplets et se terminant par des bains de pieds forcés ! Mais, qu’ils soient simples amateurs ou plutôt confirmés, les définitions proposées par Raymond Kelle, reconnu comme étant un excellent traceur, ont été parfois à l’origine de prises de tête que les navigateurs ne dédaignent pas pour autant. Ce sont ailleurs des messages de satisfaction qu’ont reçu les initiateurs de cette randonnée cartographique qui possède désormais une réelle renommée, tant dans la région Nord-Picardie qu’en Belgique flamande et wallonne.

Nicolas Théry et Christophe Lanoy confirment

Après une pause méritée en milieu d’après-midi à Cléty, les équipages entamaient une seconde étape qui devait les ramener à Sangatte, non pas en ligne droite mais par les sympathiques petites routes passant par Moringhem, Mentque-Nortbécourt, Louches, Rodelinghem, Hames-Boucres, Peuplingues avant la descente depuis la « Belle vue » vers l’arrivée à la salle des fêtes de Sangatte. Immédiatement, les organisateurs ont dépouillé les carnets de bord pour proclamer, durant le dîner, les différents classements.

JPEG - 114.6 ko
Hontoir Jean-Paul – Pigeolet Daniel

Ce fut tout d’abord la mise à l’honneur du premier jeune, Quentin Mouquet, et de la première féminine, Julie Tassart, tous deux du Calais-Auto-Racing, qui s’imposent comme c’était le cas en juin dernier à Aire/Lys, dans leurs catégories respectives.

Chez les amateurs, la palme est revenue à un équipage belge qui, ayant terminé à le deuxième place en 2013, s’était déjà imposé en 2012. Georges Alfanus et Simon Patrice sont donc les grands vainqueurs dans cette catégorie mais, au regard de ces excellents résultats, ne devraient-ils pas s’engager dans la catégorie des « grands » et rejoindre les confirmés ? Avec la participation d’équipages belges experts, se posait la question de savoir comment allaient se comporter les locaux, en particulier ceux qui sont engagés dans le challenge 59-62-80 dont c’était, samedi dernier la quatrième manche. Déjà vainqueurs, en juin dernier, à Aire/Lys, Nicolas Théry et Christophe Lanoy ont terminé le 7e Opale Classic Tour sans aucune pénalité, comme les expérimentés Noël Lebrun et Jean Gauchet.

JPEG - 3 Mo
« Chemin de croix » à Erny-Saint-Julien !

C’est finalement au bénéfice des E.R.V. (Épreuves de régularité virtuelles) que Nicolas et Christophe se sont brillamment imposés ; ils confortent ainsi leur position au challenge avant la cinquième manche qui sera organisée le 30 août dans la haute Somme.

Podium Confirmés :

1-Théry-Lanoy (205 GTI) 30,72 points
2-Lebrun-Gauchet (Audi 80) 40,34 points
3-Hontoir-Pigeolet (Opel Ascona) 222,54 points

Podium Amateurs :

1-Alfanus-Simon (BMW) 51,27 points
2-Tassart-Tassart (205 GTI) 74,25 points
3-Wuilmart-Tassart (Fiesta XR2i) 75,24 points

PNG - 38.2 ko

-> Tous les classements

-> Compte pour le Challenge 59-62-80

-> Revivre les éditions précédentes

©Olivier Billard
photo1 : Passage du gué d’Enquin-les-Mines par l’équipage Théry-Lanoy vainqueur en « Confirmés »

 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2014 (PDF - 39.4 ko)