Le 3° Histo’Flandres - 18 mai 2019

Ce 18 mai dernier, l’Histo’Flandres, le 3e du nom aura rassemblé une cinquantaine de voitures, allant de 1967 pour la plus ancienne, la Lancia Zagato de Jean Lemaître, à 2011 pour le Secma de Bertrand Catteau, fabriqué à Aniche dans le Nord.

JPEG - 88.4 ko

Au départ du garage Restorcars – E-Cars à Estaires, les participants, purs débutants pour certains, plus expérimentés pour d’autres, sont partis à la découverte des routes du Béthunois et de la vallée de la Lys lors de la première étape. Longue d’environ 80 kilomètres, cette première étape tracée sur les petites routes des villages de Hinges, Gonnehem, Robecq, Steenbecque, Morbecque… bien connus des rallyes de Béthune et du Cedico. Le café du Saint-Eloi attendait patiemment les participants pour une pause sandwich d’environ une heure… rien de mieux pour animer ce petit village. Malheureusement, l’aventure de la Peugeot 106 rallye de Charlie Poivre n’ira pas plus loin : Boite de vitesses casée…

Le départ de la seconde étape est donné vers 13h30. Au programme entre Borre et Messines : deux passages au moulin de l’ingratitude à Boeschèpe.

JPEG - 70.4 ko

Aucun expert n’a déjoué le recouvrement en fin de carte, et donc aucun n’est passé deux fois au contrôle de passage. Ensuite, c’est une partie plus roulante qui attend les participants, de l’autre côté de la frontière, sur les routes mythiques des 24 heures d’Ypres : Passage au jump de Locre, à l’épingle de Dikkebus, sur les pavés du mont Kemmel, au cratère du Pool of Peace à Wijtschate. Mais ce n’est pas pour autant que le Roadbook était sans difficultés… En effet, un grand nombre d’équipages se sont fait surprendre par des pièges, à première vue classiques, comme des cases miroir ou du fléché métré, mais qui les auront fait chuter dans les profondeurs du classement.

JPEG - 62.6 ko

A l’issue de cette deuxième étape, un regroup sur la place de Messines, au café du Centre, attendait les participants. Messines est la plus petite ville de Belgique : elle fût très touchée lors du premier conflit mondial.

Le départ de la troisième et dernière étape étant donné vers 17 heures, la pause a peut-être été trop longue pour certains équipages, qui se sont fait piéger dans le centre-ville de Messines par un fléché allemand. La carte à flèches sur la commune d’Hollebeke n’aura pas piégé grand monde, car la plupart des équipages passent correctement. Une autre partie roulante suivait cette carte pour rejoindre la dernière difficulté de la journée, en passant par Warneton et Ploegsteert. Bien sûr une case miroir à Comines aura surpris et piégé pas mal de concurrents. Nous voici de retour en France, à Steenwerck, où une carte NUTS attendait les experts, une carte à flèches pour les amateurs.

JPEG - 77.1 ko

C’est cette dernière qui aura cloué les classements des deux catégories : trois pièges très fins y étaient regroupés. Et seul un équipage en classe expert passe correctement : les futurs vainqueurs, Bernard VERSTRAETE et François DEVOS sur Toyota MR2. En catégorie amateur, la plupart des concurrents sont passés par le parcours idéal.

L’ultime contrôle de passage était placé sur la place de l’église de Sailly sur la Lys, à proximité du restaurant Au Bon Coin, où la remise des prix allait être donnée.

Podium EXPERT :

1. Bernard VERSTRAETE / François DEVOS Toyota MR2 1299,231 points
2. Jean LEMAÎTRE / François LERMYTTE Lancia Zagato 1475,911 points
3. Dirk VELGHE / Geert VERDONCKT Opel Manta A 1576,796 points
-> Classement Expert 2019

Podium AMATEUR :
1. Grégory DUVIVIER / Aurélie WARIN Peugeot 205 GTI 318,92 points
2. Dirk DEBACKER / Bert VERSTRAETE Opel Kadett 411,31 points
3. Freddy BOLLENGIER / Sabrina BECUE Peugeot 205 GTI 414,52 points
-> Classement Amateur 2019

-> Liste des engagés 2019


JPEG - 517.5 ko

Org. Valentin Charlet & Patrick Charlet

-> Compte pour le Challenge des Hauts de France

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement Amateur (PDF - 563.2 ko)
 Classement Expert (PDF - 185.7 ko)
 Engagés 2019 (PDF - 239.7 ko)