Le 15e Rallye Le Mans Historique 2019

Au royaume de l’historique et de la régularité !

Sur un parcours rendu encore plus sélectif par une météo des plus automnale, les spécialistes de la navigation et de la régularité s’en sont donnés à cœur joie dans chacune des 3 catégories le 9 novembre dernier…

JPEG - 107.3 ko

Disputé sous l’égide de la FFVE et non plus de la FFSA, le rallye s’est conformé aux dispositions générales de la FIVA et n’était donc pas une épreuve de vitesse. Ouvert à trois catégories, les concurrents avaient le choix parmi trois niveaux de difficulté.

Au départ, 53 partants dont 18 Expert, 17 Classic et 18 Découverte ;

Pour les Experts, le niveau était donc maximal avec une grande variété de modes de navigation afin de respecter l’itinéraire proposé entrecoupé de zones de régularité où il fallait respecter la moyenne imposée. Passant le mieux à travers les pièges, l’équipage Jean-Paul Bouvet / Marc Esnault s’impose alors que Christophe et Joanny Hervé prennent la 2e place au volant de leur Datsun 280 Z jaune. En tête du classement ‟Régularité” regroupant les catégories Expert et Classic, Jean Guézennec et François Duffossé ont pêché en navigation et ils doivent se contenter de la plus petite marche du podium. À moins de 100 points, Éric Vié et Joël Maquet échouent au pied du podium alors que Francis Planche et Catherine Nogier les talonnent.

Pour les Classic, le degré de difficultés en navigation était moindre. À bord de leur 504 V6 Coupé, Dominique Restellini et Patricia Tarrade ont fait le trou avec plus de 400 points d’avance sur la 205 Gti de l’équipage Gilles Ragot / Dominique Touchard. Avec leur petite 104 ZS, Cédric Delaporte et Julien Contrel complètent, en devançant Michel et David Cottin eux aussi sur une Peugeot, un podium monopolisé par des voitures de la marque Sochalienne.

JPEG - 80.8 ko
Expert
JPEG - 74.7 ko
Régularité
JPEG - 78 ko
Classic

Pour les débutants et autres réfractaires à la régularité, la catégorie ‟Découverte” offrait un niveau de difficultés moindre en navigation alors que les zones de régularité étaient parcourues en liaison. Pour leur 1e venue dans la Sarthe, Anaël Liégard et Alexandre Boury placent leur Opel Rekord en tête du classement alors que Raymond et David Esnault ont dû batailler avec leur BMW 3.20 pour écarter de la 2e place Alain Viallix et Aurélie Charrière qui disposaient d’une R5 Alpine Turbo. Au volant de la plus ancienne auto du plateau, une Ford Anglia de 1961, François Bouvet et Florentin Plancher échouent au pied du podium.

-> Classements 2019
-> + de photos


PNG - 44.1 ko

Organisation : Ecurie Le Mans
Texte et photos : Patrick Charron - www.photographic-mans.com
photo1 : 1er Expert Jean-Paul Bouvet / Marc Esnault


-> revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2019 (PDF - 44.1 ko)