Le 14e Hist’Opale - samedi 11 mai 2019

Après une édition 2018 de l’Hist’Opale tracée dans les Flandres, l’équipe organisatrice, toujours soucieuse de se renouveler, a rapidement pris la décision de s’éloigner d’un territoire Calaisien désormais bien trop connu des fidèles participants. C’est ainsi que les Monts & Vallons du Boulonnais furent choisis comme terrain de jeu ;

JPEG - 130 ko

Se souvenant que les participants de l’édition 2017 avaient fort apprécié de revisiter les anciennes « spéciales » du rallye de Calais, il fut choisi de réitérer la démarche. Ce fut d’autant plus facile qu’entre le rallye de Boulogne sur Mer ou le rallye du Touquet, les sources d’inspiration ne manquent pas !

Par ailleurs, après avoir proposé 3 catégories lors des 2 dernières éditions, il était décidé de ne pas prévoir de catégorie « Marathon » (par ailleurs dénommée « experts » ou encore « confirmés »), celle-ci semblant connaitre une certaine érosion des participants (4 en 2018 !).

En outre, il fut nécessaire de revoir la date et de retenir le 11 mai afin d’essayer de ne pas entrer en concurrence avec d’autres randonnées cartographiques. Ce sont donc finalement 33 équipages qui répondaient présent, idéalement répartis dans les 2 catégories « Touring » et « Grand Touring ».

JPEG - 83.2 ko

Samedi matin, sur le coup de 9h00, le départ de l’étape 1 était donné depuis la concession Opel Europ’Auto de Calais, fidèle partenaire de l’Hist’Opale.

Après avoir emprunté l’A16 jusque Boulogne sur Mer, la randonnée débutait réellement au Mont Lambert. Avant de pouvoir déjeuner à Desvres, il convenait de passer par Hesdigneul, Dannes , Beussent, Inxent, Bernieulles ou encore Parenty !

L’étape 2 permettait de remonter vers Calais, via Samer, Questrecques, Wirwignes, Conteville, Maninghen-Henne, avant de bifurquer ostensiblement vers la côte, à savoir Audinghen ou encore Tardinghen.

En « Grand-Touring », le road-book proposait un classique mélange de fléché, de cartes tracées ou à tracer, et même un fonds de carte de 1957 ! A cet égard, Jean-Maurice Duhaut avait souhaité travailler en dosant les difficultés, tout en évitant les prises de tête inutiles, sans jamais vouloir « perdre » les équipages en cours de route.

JPEG - 197.5 ko

Au final, Christian & Thomas Pruvot amenaient leur Triumph GT6 à la première place devant l’équipage belge Jan Verschaeve et Karel Destorhe sur une Ford Sierra Cosworth. Venaient ensuite Ghislaine Vanlancker et Dominique Boulet sur Triumph Dolomite.

En « Touring », 4 équipages rendaient un carnet d’itinéraire vierge. Le coefficient d’ancienneté a facilement permis de départager la magnifique Datsun 240 Z de Germain Blanquart et Stéphanie Stheeten de la Clio RS de Dimitri Hembert et Aurélie Fernandes. En revanche, cela ne fonctionnait pas pour 2 autres équipages car les voitures étant toutes deux des Peugeot 104 coupé de 1986. Qui plus est de la même couleur ! Il était donc rapidement décidé par le Calais Auto Racing de placer sur la 2ème marche du podium les 2 Peugeot 104 menées respectivement par Gabriel Perrouchet associé à Emilie Debette, et par David et Louis Barra.

A noter que, dans l’esprit de convivialité animant le Calais Auto Racing, le Président Patrick Grenier et Lionel Lannoy tenaient à remettre à chaque équipage un sachet comportant diverses douceurs locales.

-> Classements 2019


PNG - 109.8 ko

Texte et photos :

Calais Auto Racing - 62610 Ardres

Organisé par le trio Hughes Hornoy, Jean-Maurice Duhaut et Lionel Lannoy

-> Revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2019 (PDF - 279.1 ko)