La Peugeot 205 Turbo 16... un mythe

Une carrière courte - par la force des choses - mais elle a marqué de son empreinte l’époque du Groupe B.

JPEG - 443.3 ko
Vosges Rallye Festival 2016 - S. Loeb

Sous la houlette de Jean Todt, Peugeot se lance dans l’aventure avec cette extraordinaire voiture à 4 roues motrices et moteur 4 cylindres turbocompressé dont la puissance passera de 380ch (Evo1) à 530ch (Evo2) et jusqu’à 550ch avec la Pike’s Peak.

Après un galop d’essai en 1984 avec 5 courses d’apprentissage et déjà 3 victoires avec Ari Vatanen, ce sera la consécration dès l’année suivante avec le sacre de Timo Salonen (5 victoires) au volant de l’Evo2 après les 2 premières victoires d’Ari Vatanen au Monte-Carlo et en Suède mais qui connaitra un terrible accident en Argentine l’obligeant à arrêter là sa saison.

Rebelote en 1986 avec cette fois le titre pilote pour Juha Kankkunen pour la dernière année du Groupe B suite à son interdiction pour la saison suivante après l’effroyable accident d’Henri Toivonen et Sergio Cresto sur les routes Corse.

Bilan : 2 ans et 1/2 de compétition, 2 titres pilotes, 2 titres constructeurs, 16 victoires, 28 podiums en 30 rallyes.... Un sacré ratio !

Peugeot ne mettra pas pour autant la voiture au rencart puisqu’après adaptation, elle remportera 2 Paris-Dakar (1986 & 1987), avec Vatanen puis Kankunnen. On verra également des Evo2 en Rallycross titrées à 4 reprises entre 1987 et 1990 et pour finir à Pike’s Peak (1087) qu’elle ne remportera pas (Vatanen 2ème derrière Röhrl sur Audi Quattro)... mais la 405 T16 victorieuse en 1988 & 1989 lui devra beaucoup...

Nous vous proposons un retour en vidéo sur la campagne victorieuse de 1985 en championnat du monde des rallyes par le biais de ce documentaire réalisé à l’époque pour la communication interne de Peugeot.

Photo 1 : Timo Salonen au Vosges Rallye Festival 2016

Texte : NewsClassicRacing - ©Photos : PhotoClassicracing.com