Estiv’Alpes 2015 : toujours plus haut !

Suite au succès de l’édition précédente, le MBHR (Mont-Blanc Historique Racing) d’Annecy a décidé de franchir un cap en rejoignant le THRF pour cette édition 2015 des 27-28 juin.

PNG - 150.7 ko

La charte de ce trophée très disputé impose un parcours de plus de 400 km, sur 2 journées, avec l’instauration d’une catégorie GT et d’une catégorie EXPERT. Ces catégories ont naturellement attiré les concurrents du THRF, venus de toute la France, de Suisse et de Belgique. Comme il convenait de maintenir l’attrait de l’épreuve pour les équipages locaux désirant se promener paisiblement sur le parcours, l’Estiv’Alpes a conservé la catégorie « Découverte »

Près de 50 équipages se sont présentés au départ à Saint-Jorioz au bord du lac d’Annecy. Le Maire de la commune, très impliquée dans la réussite de la manifestation, s’est déplacé pour le briefing et pour donner les premiers départs.

JPEG - 207.7 ko
Le maire de Saint-Jorioz donne le départ

Particularité de l’Estiv’Alpes, la régularité y est à l’honneur en plus de la navigation pour toutes les catégories. Suite à l’annulation d’une ZR pour travaux, il en restait 9 pour que les participants se disputent les chronos à la seconde. Les GT à moyenne constante, les EXPERTS en suivant des tables de progression calées sur le profil du tracé, où tout instrument en dehors du tripmaster et du chronomètre sont parfaitement inopérants.

Fort logiquement, ce sont des équipages suisses, équipés de coucous de haute précision, qui font la différence dans chacune des catégories : Bernard HAMEL et Eric DEMARCHI sur AUDI Quattro Turbo de 1981 en GT, Jean-Romain CARROZ et Alexandre PERRET sur PORSCHE 914/6 de 1970 en EXPERT. Les nombreux contrôles sont assurés par des balises GPS embarquées dans les voitures, une solution aussi fiable que performante autorisant une densité de contrôles très intéressante.

JPEG - 145.1 ko
Vainqueur GT

Les classements en navigation restent toujours très serrés entre les 6 premiers concurrents de chaque catégorie.

En GT, si les alsaciens Stéphane VANDERMOLEN et Stéphane KELLER et leur Alfa Romeo Alfetta GTV 2000 de 1978 sont en tête au nombre de points, l’application des coefficients liés à l’âge les place au final pour 5 petits points 3èmes derrière la PORSCHE 914/4 de 1972 des excellents Patrick et Thomas GUILLON, eux-mêmes précédés par les belges Jean-Pol et Marie-José PHLIPS avec une VOLVO Amazon de 1968. A l’Estiv’Alpes, il n’est pas mauvais de se présenter avec une voiture plutôt âgée. Les anciennes peinent plus dans les montées et surtout dans les très longues descentes de cols en haute altitude, mais le coefficient est là pour rétablir l’équité du classement.

JPEG - 128.4 ko
Vainqueur Expert

En EXPERT, c’est finalement l’équipage expérimenté Philippe BENACCHIO et Bernard PERRET sur PORSCHE Carrera 3L0 de1976 qui finissent par s’imposer d’extrême justesse, sur un ultime CP, devant les spécialistes belges Didier DEFAYS et Philippe PIROT en BMW 1602 S de 1973 et Michel HERMANS et Daniel PIGEOLET avec une ALFA ROMEO GT Junior de 1972. A peine 250 points séparent les 5 premiers de chaque catégorie, autant dire que la bagarre fut rude !

Sur ce type de rallye, rendu particulièrement exigeant par le relief, il est essentiel de ne pas connaître d’aléa mécanique, car les retards en montagne se rattrapent difficilement. Par ailleurs, pour les moins compétiteurs, ce fut l’occasion de découvrir des panoramas exceptionnels, faits d’eaux bleues, de cieux bleus et de verdoyants alpages, le tout face à l’éblouissant Massif du Mont-Blanc, parfaitement dégagé pour l’occasion.

-> les classements 2015

-> Compte pour le THRF 2015


PNG - 162.2 ko

Contact :
Jean Verrier
mbhracing74@gmail.com
www.mbhracing.org


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classements 2015 (PDF - 183.4 ko)