Classic Flandres Artois Opale 2019 : Suspense garanti à tous les étages !

Les années se suivent et l’engouement perdure : programmé - une fois n’est pas coutume - en 2° manche du vaste et beau programme régional du Challenge Cartographique des Hauts-de-France, le cru 2019 du CLASSIC FARO a assurément autant séduit l’ensemble des participants qu’il leur a donné de fil à retordre... avec quelques revirements spectaculaires dans les classements durant toute la journée passée entre Doullens et Avesnes-le-Comte.

PNG - 831.3 ko

La liste d’engagement affichait complet 15 jours avant le jour-J, et ce sont 55 équipages qui se sont présentés ce samedi 23 mars au départ de Milly-les-Doullens. Outre quelques nouveaux duos et de nombreux habitués des dernières saisons du Challenge, la présence d’une armada d’équipages Belges (près d’un tiers des engagés) confirmait à juste titre l’effet très attractif dudit Challenge auprès de nos amis d’outre Quiévrain. Une nouvelle fois, la variété du plateau de voitures ne se démentait pas, avec outre une jolie série de Porsche de toutes générations, quelques belles anciennes (Volvo Amazon de 1968, Austin Mini Cooper Mk2 de 1969) et sportives plus récentes (Lancia Delta Integrale 4WD, Audi GT Coupé, Opel Manta & Ascona...).

JPEG - 90 ko
Belle affluence sur le parking d’avant départ avec les 110 concurrents prêts à en découdre !

Au menu de l’édition 2019, toujours le fameux découpage historique en 2 étapes, mais proposant cette année une halte à mi-parcours en la cité d’Avesnes-le-Comte, permettant ainsi d’aller explorer plus en profondeur la région de Frévent et la Haute Vallée de la Canche pour le matin, et le Pays d’Artois l’après-midi avec un retour par la Vallée de la Grouche... Programme globalement plus court en distance, allégé aussi sur le plan du nombre de techniques de navigation proposé... mais saupoudré de juste ce qu’il fallait de petits pièges malicieux pour permettre aux Experts comme aux GT d’en découdre et de battre et rebattre les classements respectifs.

Car l’issue de la première étape amorçait pourtant de grosses tendances qu’on aurait pensé définitives : en Expert, la Renault 5 Turbo 2 de la famille Charlet rendait une copie parfaite à la pause d’Avesnes, là où quasi tous les autres équipages et ténors de la discipline oubliaient un recouvrement en fin de carte à Estrée-Wamin, et prenaient 200 points dans leur besace. Si on rajoute quelques petites facéties en cours de tracé (dont le faux CPH avant Bonnières et une carte historique juste avant l’arrivée sur Avesnes où l’absence de quelques routes modernes allait jouer de vilains tours à certains Experts !), le matelas de la famille Charlet pesait 300 points sur le reste de l’armada Expert : bref, la messe était dite... ou presque.

JPEG - 76.8 ko
Plus en difficulté sur l’étape du matin, Dirk Velghe et Geert Verdonckt réussissent une 2° étape quasi parfaite qui leur ouvre le chemin de la 2° place Expert.

Chez les GT, si 4 équipages sortaient sans pénalité de la boucle matinale (les Belges Vandewatere/Jadot et Vaneetveld/Brassine et les Français Duvivier/Warin et Wayemberghe père et fils), rien n’était figé et il y avait encore la place pour un ‘retour en grâce’ l’après-midi en cas de défaillance du quatuor de tête.

Et de revirement, l’après-midi allait justement ne pas manquer. Chez les Experts, si tout le monde passait sans trop d’encombre l’enchainement cartographique dans le village de Humbercamps (carte à frontière suivi d’une carte tracée... mais sur la même zone d’évolution), les premières erreurs et imprécisions arrivaient ensuite  : d’abord sur le tracé du secteur de relevé kilométrique jusque Gaudiempré, jalonné de quelques cases miroirs qui occasionnait quelques nouvelles poignées de pénalités... Mais c’est l’ultime carte de la journée dans le bourg de Saulty-Gombremetz qui allait dynamiter le classement : jusque-là orfèvres en la matière, les Charlet perdaient près de 600 points dans la résolution de carte.

JPEG - 103.5 ko
Benoît Masse et Ludivine Damagniez terminent 5° en GT sur cette magnifique Dyane 6 de 1977

Chez les GT, si plusieurs petits pièges essaimés (dont un tour de giratoire oublié par certains dans Hauteville) commençait à étirer le classement, là encore les cartes allaient rendre leur verdict : d’abord à Humbercamps, où beaucoup oubliaient qu’on ne peut ni se croiser sur, ni couper son itinéraire initial en tracés cartographiques ; puis à Saulty où certains suivaient très docilement l’ensemble des flèches de 1 à 4... sans que la flèche 4 fasse pourtant partie de l’ordre retenu par l’organisation ! Au sortir de toutes ces péripéties, c’est le tandem Mann/Declerck, déjà brillants deuxièmes l’an dernier, qui grâce à une carte vierge de toute pénalité sur la 2° étape récupéraient la 1° place au général en GT, devançant de 4 petits points la Twingo du talentueux duo Belge Vandewatere/Jadot et de 100 points la 104 Peugeot de la famille Empis, bien remise de ses avatars mécaniques Belges lors de la première manche du Challenge (abandon suite à la perte d’une goupille de tringlerie de boîte de vitesses).

En Expert, les mésaventures de la famille Charlet changeaient complètement la donne du classement final. Toujours bien placés, le tandem Belge Velghe/Verdonckt (Opel Manta) rendaient une carte vierge de toute pénalité sur la 2° étape et prenaient ainsi une option sur le podium.

JPEG - 74.7 ko
Les 2 premiers équipages de chaque catégorie... Chapeau bas pour la performance globale !

Mais les 400 points récupérés le matin pesaient trop lourd pour devancer au final les lauréats 2018 Théry/Lanoy, très amers de leur prestation matinale, mais dont la persévérance et l’irréprochabilité sur la 2° étape (aucune pénalité, et un relevé kilométrique parfait !) leur permettait d’empocher finalement et pour la 2° année consécutive la première place de la catégorie reine.

Rendez-vous est déjà pris l’an prochain, pour une 5° édition qui pourrait connaître quelque évolution dans son format... Mais place aux autres manches du Challenge 2019 dans l’immédiat !

-> Les classements 2019


PNG - 605.6 ko

Texte et photos : Flandres Artois Hainaut Mini Association

photo1 : Jean Lemaître et François Lermytte amènent leur Lancia Delta Integrale sur la 3° marche du podium Expert.

-> Compte pour le Challenge des Hauts de France

-> Les éditions précédentes


 

Documents joints

 Classements 2019 (PDF - 217.6 ko)